Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Archive of ‘Entrées’ category

Salade de brocoli et avocat au fromage de chèvre

Cette salade tirée du livre Ma cuisine 100% nature de Pascale Naessens est devenue un de mes classiques; surtout pour mes repas au bureau (la photo en atteste d’ailleurs).

Pascale Naessens met en avant une cuisine sans féculent mais en doublant la ration de légumes. N’ayant pas un appétit de moineau cela me donne l’impression d’un régime permanent donc pour ma part je mange la salade avec un peu de pain ou de biscotte.

Lunch au bureau, salade, avocat, brocoli, fromage de chèvre #pascalenaessens

A post shared by Muriel (@mumukouski) on

Ingrédients pour une salade:

2/3 d’un brocoli

1 avocat

Fromage de chèvre (pour ma part je préfère un fromage un peu sucré comme le bio, vendu en petit ramequin rond au Delhaize, mais vous pouvez très bien prendre du Chavroux).

Jeunes pousses de salade

Vinaigre de Xérès

 

Détailler le brocoli en bouquets et les cuire à la vapeur. Réserver au frais.

Dans l’assiette, verser une (très) grosse poignée de salade, ajouter le brocoli, arroser de vinaigre de Xérès.

Couper et éplucher l’avocat et l’ajouter à la salade.

Ajouter quelques cuillères de fromage de chèvre.

Soupe aux lentilles, courge butternut, petits pois et coriandre

Par ce temps froid et pluvieux (voire neigeux) je suis une grande adepte des soupes consistantes et revigorantes.

Pour cette fois j’ai opté non pas pour une ‘vraie soupe’ mais bien pour un bouillon agrémenté de lentilles et de légumes. Un régal!!!!!!

Rapide à préparer pour le repas du soir mais elle sera encore meilleure le lendemain!

 

DSCN1935

Soupe de lentilles, courge butternut, petits pois et coriandre

 

Ingrédients pour 4 personnes:

1,5l d’eau

1 cube de bouillon ‘Star’

1 oignon jaune

1 carotte

1 bâton de céleri

2 grosses poignées de petits pois congelés

150 de lentilles vertes

400G de courge butternet coupées en gros dés

Coriandre fraîche

 

Détailler l’oignon, la carotte et le céleri. Faire revenir les légumes avec un peu d’huile d’olive. Ajouter les lentilles et de l’eau.  Cuire environ 20 minutes.

Faire chauffer le 1,5l d’eau avec le cube de bouillon Star.

Ajouter les lentilles, la courge butternut et les petits pois.

Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la courge soit tendre.

Assaisonner de coriandre fraîche.

 

 

Filet de truite, gaspacho de concombre et mozzarella

Non non je ne vous ai pas oubliés, je suis simplement partie reposer mes neurones au soleil. Et étant donné que j’avais oublié de programmer la publication de recettes avant ma mise au vert au soleil, le blog s’est lui aussi reposé.

Pour mon grand retour (si si), je vous propose une recette qui sent encore bon l’été et les repas en terrasse: une association de poisson avec une garniture froide. Il est d’ailleurs encore temps de profiter des dernières tomates!

 

DSCN1823

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1/2 tomates vertes

1 concombre

1/2 boite de Saint Moret

Piment d’Espelette

1 boule de mozzarella di buffala

Marjolaine fraîche

1 filet de truite

Couper le concombre en deux dans le sens de la longueur et ôter les pépins.

Mixer le concombre avec le Saint Moret. Assaisonner avec le piment d’Espelette.

Si nécessaire ajouter un peu d’huile neutre (par exemple de l’huile de pépins de raisins).

Couper deux quartiers de tomate et ôter les pépins.

Egoutter la mozzarella et la couper en tranches épaisses.

Faire dorer le filet de truite, côté peau, à la poêle, de manière à ce qu’il soit croustillant.

Dresser l’assiette en décorant d’un peu de marjolaine.

Soupe de tomates au fromage frais et vanille

On profite des dernières tomates pour réaliser une soupe savoureuse. Enfin une soupe froide, pas une soupe de tomates à déguster au coin du feu avec une grosse tartine de pain beurré.

La crème au petit suisse vanillé apporte ce petit plus très sympa pour une verrine apéritive.

A déguster en entrée ou à l’apéro.

 

DSCN1812

 

Ingrédients pour 4 personnes:

1kg de tomates de bonne qualité

1 concombre

2 càs de vinaigre de xérès

4cl d’huile d’olive

2 petits suisses

1 gousse de vanille

 

Monder les tomates.

Couper le concombre dans le sens de la longueur et ôter les pépins.

Dans un blender, mixer longuement les tomates, le concombre, l’huile et le vinaigre.

Passer au tamis pour obtenir une soupe lisse.

Fouetter les petits suisses avec les graines de la gousse de vanille.

Réserver au frais dans une poche à douilles.

Oignon et courgette grillés, gambas, tapioca et gelée de pommes

Aujourd’hui je vous propose une recette originale .. avec une photo mal cadrée… Mais bon on voit quand même de quoi il s’agit non?

Les ingrédients sont tout ce qu’il y  a de plus simple; c’est l’association de l’ensemble et les cuissons qui font l’originalité du plat.

Ne pas hésiter sur la pomme, c’est vraiment ce qui relève le plat!

Les oignon, courgette et gambas peuvent également être grillés au barbecue…

 

Oignon et courgette grillés, gambas, tapioca et gelée de pommes

Oignon et courgette grillés, gambas, tapioca et gelée de pommes

 

Ingrédients pour 2 personnes

6 gambas

1 gros oignon

1 courgette

Tailler l’oignon en tranches épaisses d’environ 1/2 cm. Badigeonner les tranches d’huile et les faire cuire à la poêle.

Tailler la courgette en fines tranches dans le sens de la longueur. Badigeonner les tranches d’un peu d’huile et les faire cuire à la poêle.

Faire sauter également les gambas à la poêle.

 

Pour la gelée de pomme:

1 pomme

3 càs de jus de pomme

Citron

Peler la pomme et la mixer avec le jus.

Ajouter quelques gouttes de citron pour éviter que le mélange nourcisse.

Verser dans une pipette et réserver au frais

 

Pour le tapioca:

Bouillon de volaille

40g de tapioca

Cuire le tapioca dans le bouillon de volaille durant environ 20 minutes.

Le tapioca doit gonfler et devenir transparent.

 

Pour les oignons nouveaux:

4 oignons nouveaux

3 càs de vinaigre d’hibiscus

Nettoyer les petits oignons.

Les faire colorer dans l’huile chaude.

Déglacer au vinaigre et poursuivre la cuisson

 

 

 

 

Saumon mi-cuit à la marjolaine, taboulé au tandori, sauce au yaourt

Il est venu le temps des jolies salades, des petits tartares, et des épices fraîches… Bon j’arrête de chantonner (Il est venu le temps des rires et des chants, des monstres gentils,..) et je vous parle cuisine.

Le but du jour, une entrée fraîche, jolie et rapide.

Au départ je pensais à un tartare de poisson. Mais j’hésite toujours à faire un tartare avec du poisson préemballé du supermarché. Je ne pense pas qu’il y ait un énorme risque mais bon, en général j’évite. Donc ici j’ai opté pour un saumon mi-cuit et refroidi. Le résultat à mon sens nettement meilleur!

 

Saumon mi-cuit, taboulé au tandori, sauce au yaourt

Saumon mi-cuit, taboulé au tandori, sauce au yaourt

 

Ingrédients pour 4 personnes:

300g de saumon

un gros bouquet de marjolaine

Saisir rapidemant le saumon sur une face. Il doit rester cru à l’intérieur.

Ciseler la marjolaine.

Détailler grossièrement le saumon.

Mélanger le saumon et la marjolaine.

 

Pour la semoule:

125g de semoule

1 càs d’huile d’olive

1 càc environ d’épices tandori

Cuire la semoule selon les indications, égoutter.

Egrainer la semoule, ajouter l’huile et les épices et réserver au frais.

 

Pour la sauce:

1 pot de 150g environ de yaourt grec

Jus de citron

Poivre noir et sel

1 càs d’huile d’olive

Assaisonner le yaourt avec le jus de citron, le poivre, le sel et l’huile.

Ajouter un peu d’eau si la consistance est trop épaisse.

 

Pour le dressage, déposer d’abord un cercle de saumon dans l’assiette de service. Dresser la semoule sur une assiette à part en tassant bien puis venir la déposer sur le saumon. Ajouter la sauce en dernier lieu.

 

Carpaccio de boeuf, nouilles de riz à l’asiatique

 

Avec le beau temps, l’envie des salades et plats froids revient.

Ici j’ai accompagné le carpaccio de boeuf de quelques nouilles de riz agrémentées d’une vinaigrette « à l’asiatique ».

Servi pour ma part en entrée mais en augmentant quelque peu la quantité de  nouilles, vous pourrez obtenir une ‘salade-repas’.

 

Carpaccio de boeuf, nouilles de riz à la thaï

Carpaccio de boeuf, nouilles de riz à la thaï

 

Ingrédients pour 2 personnes:

3 tranches de carpaccio de boeuf

Roquette

Environ 50g de nouilles de riz

2 radis

 

Pour la vinaigrette:

1 bouquet de coriandre

1 bouquet de ciboulette

2 jeunes oignons

1 càs de sauce poisson

Sel

3 càs de sauce soja

1 càc de gingembre en poudre

1 càt de vinaigre de riz

Le jus d’un citron vertV

Eventuellement un peu de vinaigre de citron vert

Huile d’olive (+/- 5 càs)

 

Ciseler la ciboulette, la coriandre et les oignons nouveaux.

Mélanger ensemble l’huile d’olive, le sel, la sauce poisson, la sauce soja, le gingembre, le vinaigre de riz et le citron vert.

Ajouter un peu de coriandre et de ciboulette.

Réctifier l’assaisonnement.

 

Cuire les nouilles de riz et les refroidir à l’eau.

Les assaisonner avec les 2/3 de la vinaigrette.

 

Dresser les assiettes en ajoutant un peu de vinaigrette sur la roquette.

Parsemer le carpaccio avec les oignons nouveaux et le reste de coriandre et de ciboulette.

Décorer avec de fines tranches de radis.

Mezze maniche aux asperges et aux petits pois

 

Les asperges sont arrivées!

Pour ma première « dégustation » de l’année, j’ai opté pour des pâtes. Un plat tout simple et printanier.

Les mezze maniche sont des pâtes creuses, semblables aux macaroni ou aux rigatoni mais plus courtes et dont la surface est striée.

 

pâtes aux asperges et petits pois

Ingrédients pour 4 personnes:

400g de petits pois

1 botte d’asperges vertes

500g de mezze maniche (ou autres pâtes)

Parmesan fraîchement râpé

20g de beurre

2càs d’huile d’olive

2 oignons nouveaux

15cl d’eau

 

Nettoyer les asperges et les couper en 3 ou 4 morceaux.

Hacher les oignons nouveaux.

Faire chauffer le beurre et l’huile.  Ajouter les oignons nouveaux et laisser cuire environ 5 minutes.

Incorporer les petits pois et les asperges, verser 15cl d’eau. Cuire à feu dou.

Cuire les pâtes à l’eau bouillante salée.

Les égoutter et les verser sur les légumes. Bien mélanger.

Servir avec un peu de parmesan frais.

 

Gambas panées à la noix de coco, lait de coco aux agrumes et curry

Une petite recette rapide  et savoureuse ça vous tente?

Au menu ce soir gambas/lait de coco/jus d’orange/jus de citron/curry!

Servi avec du riz, vous aurez un plat mais vous pouvez également servir, à l’apéro, une petite gambas par personne, accompagnée de sa sauce. Ou 2 à 3 gambas en entrée.

Attention néanmoins à la sauce qui est très forte en goût! Les gambas ne doivent pas nager dans la sauce.

 

 IMG_20140222_205817

 

Ingrédients pour 2 personnes:

12 gambas

3 blancs d’oeuf

Noix de coco rapée

1/2 citron

1,5 oranges

30cl de lait de coco

Beurre

2 càc bombées de curry

 

Décortiquer les gambas de manière à laisser uniquement la queue.

Fouetter les blancs d’oeuf de manière à les rendre mousseux.

Plonger les gambas dans le blanc d’oeuf battu puis dans la noix de coco rapée.

Faire dorer les gambas à la poêle dans un peu de beurre.

Pour la sauce:

Presser les oranges et le citron.

Faire fondre une noix de beurre dans une casserole. Ajouter 1 càc de curry et laisser cuire 30 secondes. Verser les jus d’oranges et citron et laisser réduire d’un tiers.

Ajouter le lait de coco et laisser réduire jusqu’à la consistance désirée. Ajouter 1 càc de curry.

Servir avec un riz basmati.

 

Conchiglioni farcis à la purée de navets, infusion de chorizo

Vous l’avez remarqué aussi? Hier c’était la Saint Valentin … Si vous ne vous en êtes pas rendus compte c’est vraiment que vous vivez sur une autre planète :-).

Et de mon côté, le repas de Saint Valentin a été frugal …. Pâtes au beurre et jambon! Microbes obligent :-(. J’avais pensé prendre une photo de cette magnifique réalisation culinaire mais je n’aurais pas voulu faire de jaloux.

Cela dit, en parlant pasta, j’ai récemment craqué pour la bible des pâtes: La cuillère d’argent! Miam!

Et pourtant cette recette n’est pas du tout tirée de ce livre, qui en fait ne comporte qu’une seule recette de conchiglioni farcis.

Dans ce plat, la sauce salée et forte en goût contrebalance très bien le côté sucré de la purée de navets. Bon appétit!

 

Conchiglioni farcis

 

Ingrédients pour 2 personnes:

20 conchiglioni

Une botte de navets

1,5 càs de confit de chicons

2 gousses d’ail

Huile d’olive

Copeaux de parmesan

 

Détailler les navets en gros dés. Disposer les navets sur une plaque de cuisson avec l’ail épluché. Arroser d’huile d’olive et faire griller au four à 175° durant 30 minutes environ.

Lorsque les navets sont tendres, les mixer grossièrement avec le confit de chicons. Rectifier l’assaisonnement.

Cuire les pâtes al dente. Egoutter et les farcir avec la purée de navets.

Disposer les pâtes dans un plat et enfourner durant environ 15 minutes à 175°.

Pour la sauce:

300m de bouillon de légumes

8 tranches de chorizo

Crème

Porter le bouillon à ébullition avec le chorizo; laisser frémir pendant 20 minutes.

Arrêter la cuisson et laisser infuser pendant environ 1 heure.

Oter le chorizo, faire réduire de moitié. Crémer et donner un dernier bouillon.

Velouté de marrons aux légumes et à la truffe

Aaaaaa la souuuuuuupeeeeee!

Je vous avais dit avoir reçu pour la Noël un panier gourmand contenant, entre autres, un petit bocal de truffe noire. Vu qu’il m’en restait un peu, j’ai cette fois opté pour une soupe réconfortante à base de marrons. Une vraie bonne soupe d’hiver 🙂

Si vous n’avez pas de truffe chez vous (ah bon?), un peu d’huile de truffe fera très bien l’affaire.

 Velouté de marrons aux légumes et à  la truffe

 

Ingrédients pour 4 personnes:

Un bocal de marrons (420g)

1 oignon rouge

1 carotte

80g de champignons de Paris

1 bouquet garni

Beurre

Truffe

Crème

Emincer la carotte, l’oignon et les champignons.  Faire étuver 5 minutes dans un peu de beurre.

Ajouter les marrons et le bouquet garni ainsi qu’un litre d’eau et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser cuire à petit bouillon durant 20 minutes.

Retirer quelques marrons pour la décoration et mixer la soupe.

Ajouter quelques brisures de truffe.

Pour les légumes:

1 poivron orange

1 poivron vert

Bouillon de légumes

170g de champignons de Paris

Peler les poivrons et les détailler en fines julienne. Faire cuire dans du bouillon de légumes. Réserver.

Détailler les champignons en tranches et les faire revenir brièvement dans un peu de beurre de manière à ce qu’ils restent ferme.

Verser la soupe dans les assiettes, ajouter un filet de crème.

Garnir avec les marrons, les légumes et un peu de truffe.

 

 

Tartelette sablée aux escargots, purée de persil

Aaaaah les escargots…. En fait, pas mal de gens détestent, parce qu’il faut avouer que l’escargot qui rampe sur votre terrasse ça n’ouvre pas vraiment l’appétit.

Pourtant, bien assaisonné et avec « un peu » de beurre, cette petite bête est délicieuse! Alors évidemment, si vous prenez des vrais Petits-Gris de Namur, ce sera meilleur qu’avec une conserve de base!

 

Tartelette aux escargots, purée de persil

Ingrédients pour 4  personnes:

24 escargots (ou un peu plus pour les gourmands)

Beurre

1 échalote finement ciselée

Faire les revenir l’échalote à la poêle dans du beurre. Ajouter les escargots et poursuivre la cuisson.

Pour la pâte sablée:

60g de beurre pommade

180g de farine

10g de maïzena

10g de sucre glace

1 oeuf

5g de fleur de sel

Mélanger la farine, le beurre, la maïzena, la fleur de sel et le sucre glace au robot. Ajouter l’oeuf et cotinuer à mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Etaler la pâte sur un silpat sur une épaisseur d’environ 2 mm et laisser reposer au froid pendant 30 minutes.

Découper 4 cercles dans la pâte et les cuire au four à 200° durant environ 10 minutes. Les fonds de tartelette doivent être dorés et croustillants.

Pour la purée de persil:

1 botte de persil

2 càs de crème

1 grosse pomme de terre

Cuire le persil à l’anglaise (eau bouillante salée) durant 8 minutes. Egoutter et passer sous l’eau froide.

Mixer au blender avec la crème.

Cuire la pomme de terre à l’eau. L’écraser finement avec le presse purée. Ajouter la pomme de terre au persil jusqu’à obtenir la consistance voulue.

Dressage:

Sur une tartelette chaude, déposer une grosse càs de purée de persil, ajouter les escargots à l’échalote et quelques brins de salade

 

Langoustines frites en croûte d’herbes

La friteuse et moi, ça fait 2. En fait j’ai une petite friteuse,  héritée de ma grand-mère, mais cela fait plusieurs années qu’elle encombre mes placards… Elle a même été reléguée à la cave il y a quelques mois!  Je ne l’ai en fait pas utilisée une seule fois! Donc je n’ai même jamais fait de frites! Oui je sais c’est étonnant … Mais la friture je trouve ça gras (bah oui …) et puis souvent ça sent mauvais dans toute la cuisine après.

Second problème, à part les frites et les croquettes, je ne vois pas du tout que faire d’une friteuse, j’ai un manque d’inspiration chronique à ce niveau.

Récemment j’ai eu la possibilité de tester l’huile de friture Vandemoortele. Et au vu des  différentes recettes proposées, je me suis laissée tenter. Frire une langoustine je n’y aurais pas pensé.

J’avoue avoir été séduite et les invités aussi. Cela reste évidemment de la friture, mais pas de mauvaise odeur et les langoustines étaient croustillantes et pas très grasses.

Bref je pense que ma friteuse ne va pas retourner à la cave!

 

Langoustines frites

Ingrédients pour 3 personnes:

6 langoustines

2 oeufs

Farine

Chapelure

Ciboulette ciselée

Origan

Marjolaine

 

Pour la mayonnaise:

1 jaune d’oeuf

1 càc de moutarde

Huile de maïs 

sel et poivre

1 betterave rouge cuite

Commencer par préparer la mayonnaise.  Pour la bonne méthode, ça se passe par ici. Mixer la betterave rouge en purée et l’ajouter à la mayonnaise.

 

Mélanger la chapelure et les herbes.

Décortiquer les langoustines, ôter la tête et garder la queue. Les passer dans la farine, puis dans l’oeuf battu et enfin dans la chapelure.

Faire frire les langoustines à la friteuse à 175°.

Langoustines frites

Tarte aux tomates, pesto et mozzarella

Il fait encore beaucoup pour un début de mois d’octobre et cela ne me donne pas du tout envie de champignons, courges et autres légumes d’automne.

Je profite donc des dernières tomates pour réaliser une tarte parfumée au pesto… Tout ce qu’il y a de plus estival!

Tarte aux tomates, pesto et mozzarella

Ingrédients pour un moule rectangulaire:

Pour la pâte j’ai réalisé une pâte brisée à l’huile d’olive en suivant la recette de Edda du blog « Un déjeuner au soleil »

Pour la garniture:

Environ 500g de petites tomates en grappe

1 càs de vinaigre balsamiq

1 càs d’huile d’olive

1 càs de pesto

1/2 boule de mozzarella

Basilic

Laver les tomates, les disposer dans un plat allant au four, ajouter le vinaigre et l’huile. Passer environ 10 minutes au grill jusqu’à ce que les tomates se flétrissent.

Etaler la pâte sur le moule, la piquer, et la précuire 10 minutes à 200°.

Badigeonner le fond de tarte de pesto, disposer les tomates et la moité de la mozzarella coupée en dés.

Faire cuire 10min à 200°.

Lorsque la tarte est froide, garnir avec le reste de mozzarella et le basilic.

Tarte aux tomates, pesto, mozzarella

Rigatoni à la saucisse italienne et aux tomates fraîches

Depuis quelques temps, je suis devenue une fan des pâtes « sans sauce ». Pas des pâtes blanches au beurre! Plutôt des pâtes avec une garniture sympa mais de vraie sauce en tant que tel.

Après les versions à base de poisson,  je teste les pâtes à la viande. Essai tout aussi concluant!

Vu qu’il n’y a pas de sauce qui doit mijoter, ces plats de pâtes sont prêts très rapidement et en plus ils sont vraiment originaux.

 

Rigatoni à la saucisse italienne et aux tomates fraîches

 

 

Ingrédients pour 4 personnes:

500g de rigatooni

300g de saucisse italienne

1 oignon

1 gousse d’ail

250g de tomates cerises

10cl de vin blanc

Roquette

 

Cuire les pâtes ‘al dente’.

Enlever la peau de la saucisse et émincer la chair.

Couper les tomates cerises en 2.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle. Y faire revenir l’oignon et l’ail haché. Ajouter la viande.

Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire.

Ajouter les tomates cerises et laisser mijoter 5 minutes environ.

Egoutter les pâtes. Les verser dans la poêle avec la sauce et  faire revenir 1 minute à feu vif.

Servir les pâtes et ajouter la roquette directement dans les assiettes.

Soupe froide de tomates à la pastèque

En été, j’adore les soupes froides et les gaspachos. Rapide et simple à préparer, ils sont légers et peuvent être originaux.

Ce gaspacho mélange tomates et pastèque … Un peu comme les salades tomates/pastèque/feta que je mange régulièrement en été!

 Gaspacho tomate pastèque

Ingrédients pour 4 personnes:

6 tomates (qui ont du goût…)

1 poivron rouge

1/4 de pastèque

2 càs d’huile d’olive

1 càs de vinaigre de vin rouge

Basilic frais

 

Concasser grossièrement les tomates.

Détailler le poivron en gros dés.

Détailler également la pastèque en gros dés en prenant soin d’ôter les pépins.

Mixer finement les tomates, le poivron et la pastèque. Ajouter l’huile et le vinaigre. Saler et poivrer.

Servir avec une feuille de basilic.

Soupe froide de carottes au thym

En été, en plus des gaspachos,  il y a aussi … les soupes froides! Le système est le même que pour une soupe d’hiver, sauf qu’il faut la réserver quelques heures au frais et la déguster froide.

Simple non?

 

Soupe froide de carottes au thym

 

Ingrédients pour 4 personnes en entrée:

1kg de carotte

1 petite boite de concentré de tomates

1 oignon rouge

1 cube de bouillon de volaille

3 branches de thym frais

20 cl de crème à 30%

 

Eplucher et tailler les carottes en rondelles.  Couper l’oignon en gros morceau.

Dans une casserole, verser les carottes, l’oignon, le concentré de tomates, le cube de bouillon de volaille et couvrir d’eau. Faire cuire environ 20 minutes jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Mixer, ajouter un peu d’eau si nécessaire,  saler et poivrer.

Réserver une nuit au frais.

Faire chauffer la crème avec le thym, du sel et du poivre. Laisser refroidir la crème une nuit au frigo sans ôter le thym.

Au moment de servir, ôter les branches de thym et monter la crème en chantilly.

Panna cotta aux crustacés et curcuma, croustillants de pommes de terre

Je suis une adepte des entrées froides ….  Lorsque l’on cuisine un menu complet « entrée – plat – dessert », le fait d’avoir une entrée déjà prête qui n’est plus qu’à dresser sur assiette facilite énormément le service.

Dans cette entrée, les panna cotta peuvent être réalisées la veille. Par contre il est conseillé de cuire les chips de pommes de terre peu de temps à l’avance pour éviter qu’ils ne perdent leur croquant.

 

Panna cotta aux crustacés et cumin, croustillants de pommes de terre

Ingrédients pour 4 personnes: 

4 pommes de terre grenailles

1 grosse pomme de terre

100g de chair d’écrevisse

huile neutre pour friture

ciboulette

curcuma

20cl de crème

10cl de lait

1,5 feuille de gélatine

le jus d’un demi citron vert

Quelques carapaces de grosses crevettes (à récupérer ici par exemple)

Pour la panna cotta:

Faire chauffer la crème et le lait. Y ajouter les carapaces et laisser infuser 15 minutes. Filtrer. Assaisonner de poivre, citron vert et curcuma. Ajouter environ 60g de chair d’écrevisse. Mixer.  Porter la préparation à ébullition et y incorporer la gélatine préalablement réhydratée. Verser la préparation dans les moules et laisser prendre au frais pendant au moins 4h.

Pour les chips:

Peler la grosse pomme de terre. A l’aide d’une mandoline, la découper en très fines tranches. Faire chauffer un fond d’huile dans une casserole. Y plonger les tranches de pommes de terre un peu à la fois. Lorsqu’elles sont croquantes, les égoutter sur du papier absorbants. Laisser refroidir.

Conserver quelques chips pour la décoration des assiettes.

Broyer le reste des chips.

Pour les tranches de grenailles:

Eplucher les grenailles. Les couper en tranches et, dans ses tranches, découper de très petits cercles à l’aide d’un emporte pièce. Cuire les tranches de pommes de terre à l’eau.  Faire fondre un peu de beurre dans une poêle et y faire dorer les tranches de grenailles. Laisser refroidir.

Asperges blanches et grenailles au four, Serrano et crème d’ail

J’adore les asperges…  Vertes ou blanches, crues ou cuites, grillées, en purée, poêlée, en sauce, dans des pâtes, …

Les bottes d’asperges dans les magasins m’ont donné envie d’inaugurer ma nouvelle cuisine avec une petite salade toute simple mais délicieuse.

 

DSCN1234

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1 botte d’asperges blanches

4 tranches de jambon Serrano

12 grenailles

3 branches de thym

2 gousses d’ail

2 dl de crème allégée

1 càs de parmesan râpé

 

Etaler les tranches de jambon sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou d’un Silpat. Enfourner environ 20 minutes à 150° jusqu’à ce que les tranches soient croustillantes.

Eplucher les asperges.

Rincer les grenailles et les couper en 2 dans le sens de la longueur.

Huiler un plat allant au four, y déposer les grenailles. Enfourner 15 minutes à 180°.  Ajouter les asperges et le thym, et poursuivre la cuisson environ 25 minutes.

Pendant ce temps, porter la crème à ébullition avec les gousses d’ail coupées en deux. Laisser réduire de moitié.  Saler, poivrer et ajouter le parmesan. Mixer.

 

 

Lasagne à la courge butternut et au chèvre

Une petite entrée festive, ça vous dit?

Vous pouvez dresser les lasagnes à l’avance dans les moules à muffins et ajouter la béchamel au moment de les réchauffer.  Mais ne faites pas comme moi, ne laissez pas la feuille supérieure de la lasagne trop longtemps au four, sinon elle va sécher 😉

 

Ingrédients pour 4 personnes (en entrée):

1 courge butternut

4 feuilles de lasagnes

2 très grandes branches de bette

2 càs de fromage de chèvre rapé

Moule à muffins

 

Peler la courge. La couper en tranches de 1 cm d’épaisseur dans le sens de la longueur. Découper 8 disques du diamètre des moules à muffins. Faire cuire les  tranches à la vapeur.

Cuire les feuilles de lasagne. Découper 16 disques du même diamètre que la courge.

Cuire les bettes à la vapeur. Les hacher grossièrement. Saler et poivrer.

 

Pour la béchamel:

10g de beurre

1/2 càs de farine

180 ml de lait écrémé

Faire fondre le beurre dans une petite casserole. Verser la farine et faire revenir 1 minute en remuant. Verser le lait et remuer jusqu’à ce que la sauce bouillonne et épaississe.

 

Dressage:

Dresser les lasagnes dans les moules à muffins dans l’ordre suivant: courge / bette / fromage de chèvre / 2 feuilles de lasagne / courge / 2 feuilles de lasagne. Arroser généreusement de sauce. Cuire 20 minutes au four à 180°.

 

 

Carpaccio de betterave Tonda au crottin de chavignol

Dans mon panier de légumes cette semaine: une betterave Tonda à utiliser en salade.  La betterave Tonda est bicolore et donc super jolie sur l’assiette. N’étant pas une pro en cuisine de la betterave, j’ai suivi la recette de Mademoiselle Tomate qui crée les recettes des Paniers Verts. Verdict très positif pour moi qui suis une fan du fromage de chèvre… Marié avec le côté sucré de la betterave, cela donne un plat très fin que je n’hésiterais pas à servir sur une table de fête.

Et puis vous avez vu ma jolie serviette? Elle est signée Happy paper, une société belge spécialiste de la décoration de table. Ils ont sortis de très chouettes décos pour les fêtes de fin d’année: serviettes, nappes réutilisables, chemins de table, photophores,… Tous les produits sont en vente chez Carrefour, Champion et Delhaize.

Les petites serviettes que vous voyez sur la photo sont vendues  (entre autres) au Delhaize au pris de 2,20€ le paquet de 20.


 

Ingrédients pour 2 personnes:

1 betterave Tonda

Peler la betterave. La couper en tranches très fines à l’aide d’une mandoline.

Pour la vinaigrette:

1 càs de persil frais

1 càs de thym

Ail

1/2 càc de piment d’Espelette

1 càs de miel

2 càs de vinaigre de cidre

4 càs d’huile d’olive

1 càc de poivre rose écrasé

Fleur de sel

Fouetter ensemble tous les ingrédients de la vinaigrette.  Laisser macérer les tranches de betterave au frais, dans la vinaigrette durant au moins 1h avant de servir.

 

Pour le crottin:

1 crottin de chavignol

1 oeuf

Chapelure

Passer le crottin dans l’oeuf battu puis dans la chapelure. Le faire cuire 15 minutes au four à 175°.

 

 

 

Tatin de navets à l’orange

Après plusieurs mois (en fait de nombreux mois) de pause, je me suis à nouveau lancée dans l’aventure des paniers de légumes bio.

Cette fois, j’ai pris un abonnement pour 4 paniers chez Les Paniers Verts: j’ai opté en l’occurrence pour le petit panier ‘découverte’ donc la quantité est nettement suffisante pour 2 personnes pour une semaine.

Dans le 2ème panier, j’ai reçu des navets beurre. Le navet beurre est en fait un navet (ça vous l’auriez bien dit aussi je parie) dont la peau est jaune pâle et la chair également plus jaune que le navet classique. Il est beaucoup plus doux en goût que le navet classique.

Pour les cuisiner, j’ai opté pour une tarte tatin aromatisée au jus d’orange et au thym. Un vrai régal!

 

Pour 4 tartelettes:

pâte brisée:

100g de beurre

180g de farine

3cl d’eau

Sel

Mélanger le beurre coupé en morceaux, la farine et le sel. Ajouter l’eau et former rapidement une boule. Laisser reposer la pâte au frais sous un film alimentaire durant 30 minutes à 1 heure.

 

2 petites bottes de navets

4 branches de thym

40cl de jus d’orange frais non sucré

1 càc de beurre

1 pointe de miel

Sel & poivre

 

Eplucher les navets et les couper en tranches de 3mm d’épaisseur.

Dans un poêlon, faire fondre le beurre avec le miel, ajouter le jus d’orange, 2 branches de thym, saler et poivrer. Faire cuire les tranches de navet à découvert dans cette sauce durant environ 20 minutes. Garder le jus après la cuisson.

 Disposer les rondelles de navets cuites et quelques brins  de thym au fond d’un moule à tarte. Arroser d’un peu de jus de cuisson.

Etaler la pâte brisée et la déposer sur les navets; replier les bords à l’intérieur du moule.

Cuire environ 25 minutes à 200° jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

Démouler et servir immédiatement avec le reste du jus de cuisson et une salade verte.

 

 

 

 

 

Salade à l’aubergine grillée, vinaigrette d’houmous

On continue dans les plats froids…  Mais cette fois avec un plat beaucoup plus simple: une petite salade à base d’aubergines grillées et de vinaigrette à l’houmous!

Depuis que j’ai découvert les pois chiches, base de l’houmous, j’avoue que je les utilise régulièrement. D’ailleurs je viens de rendre que j’ai déjà publié 3 recettes à base de pois chiches! Le classique houmous, dont je change finalement souvent la recette, la version à la coriandre et au citron vert, ou encore la verrine à base de purée de pois chiches. Bref, le pois chiche et moi c’est une grande histoire d’amour 😉

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1 aubergine

4 tranches de jambon fumé

Roquette

Poivrons sous huile

 

Couper l’aubergine en fines tranches. Ajouter un peu d’huile (avec un spray pour éviter d’en mettre de trop) et cuire les tranches d’aubergine dans une poêle-gril bien chaude.

Etaler les tranches de jambon (sans les superposer) sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Recouvrir d’une nouvelle feuille de papier sulfurisé. Poser dessus un plat pour bien aplatir les tranches de jambon. Enfourner environ 10 minutes à 220°. Le jambon doit devenir croustillant.

Couper quelques dés de poivrons sous huile.

 

Pour la vinaigrette à l’houmous:

50g de pois chiches (en boîte)

1/2 gousse d’ail

2 càs de jus de citron

2 càs d’huile d’olive

2 càs de tahini

Mixer ensemble les différents ingrédients. Ajouter un peu d’eau pour obtenir une consistance de vinaigrette. Réserver au frais.

 

 

Salade de langoustines et gambas, vinaigrette à la truffe

Au départ, j’avais prévu de faire un tartare de poissons ou crustacés. Au final, ce sera plutôt une salade avec des langoustines et scampis cuits. Au final, ce changement d’idée me réjouit! J’ai adoré ce plat au final tout simple mais très fin en goût et, très facilement réalisable à l’avance!

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

10 langoustines cuites

10 gambas cuites

Le zeste de 1,5 citron vert

1 càs de crème

2 échalotes ciselées

10cl de vin blanc (environ)

3 mini-asperges vertes

Quelques gouttes de jus de citron

Ciboulette

Poivre de Sichuan

Huile d’olive

 

Pour la vinaigrette: Vinaigre balsamique à la truffe / Quelques gouttes de jus de citron / Huile de pépins de raisins / sel

Emulsionner ensemble les différents ingrédients de manière à obtenir une vinaigrette.

 

Pour la salade: Décortiquer les langoustines et gambas. Tailler les langoustines en gros dés et les gambas et tout petits dés.

Mettre les échalotes ciselées dans une petite poêle. Couvrir de vin blanc et laisser réduire à sec.

Blanchir trois fois les zestes de citron vert.

Hacher la ciboulette.

Mélanger ensemble tous les ingrédients: langoustines, gambas, échalotes, zestes de citron vert, ciboulette, crème. Assaisonner de sel, poivre de Sichuan et (suivant le goût) de quelques gouttes de jus de citron. Réserver au frais pendant 2 heures.

A l’aide d’une mandoline, découper de très fines tranches d’asperges crues.  Les faire mariner 2 heures avec un peu de sel et d’huile d’olive.

 

Dresser la salade dans un emporte-pièce, décorer avec les tranches d’asperges et la vinaigrette.

 

 

Tarte salée à la courgette et à la roquette

Je ne suis pas une grande fan des quiches, que je trouve souvent trop lourdes.. Ben oui, les oeufs et la crème, c’est pas léger :-). Par contre, j’aime beaucoup les tartes salées, généreusement garnies de légumes. Des sortes de pizzas revisitées en quelque sorte. Celle-ci est toute verte, et composée de courgettes, roquette et mozzarella.

 

 

Ingrédients pour une tarte:

1 rouleau de pâte à pizza ou de pâte brisée

1,5 courgette

1 boule de mozzarella

1 poignée de pignons de pin

Roquette

Huile d’olive

 

Emincer très finement la courgette (avec la peau) à l’aide d’une mandoline.

Trancher la mozzarella en fines tranches et les sécher dans du papier absorbant.

Etaler la pâter dans un moule. Garnir avec la mozzarella, puis les tranches de courgettes et les pignons. Arroser d’un filet d’huile d’olive.

Cuire au four environ 20 minutes à 220°.   (Ou précuire d’abord la pâte seule, suivant le type de pâte utilisée)

A la sortie du four, parsemer de roquette et poivrer légèrement.

Cornes de gatte au persil plat et sa sauce aux herbes

C’est en voyant récemment une recette de brochettes de pommes de terre aux herbes de Philou que je me suis rappelée avoir repéré (en avril… ) une chouette idée de petites pommes de terre passées dans la poudre de persil plat.

La pomme de terre roulée dans les herbes de Provence, tout le monde connait… Roulée dans du persil plat séché et accompagnée d’une petite sauce, c’est un peu plus original et tout aussi bon

A servir à l’apéro (si vous n’avez pas peur de mettre de la poussière de persil partout), ou en mini-entrée.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

10 pommes de terre cornes de gatte ou rattes du Touquet, ou à défaut des grenailles

1,5 botte de persil plat

2 échalions

50g de vinaigre de vin rouge

10g de sucre

3 càs de fromage blanc

4 poignées, en quantités égales, de ciboulette, cerfeuil, persil et estragon

 

Effeuiller le mieux possible le persil plat. Répartir la moitié des feuilles sur une assiette et les passer 1 minute à puisssance maximum au micro-ondes. Remuner et recommencer à nouveau durant 1. Répéter si nécessaire encore une fois l’opération afin que les feuilles de persil soient bien sèches, puis les pulvériser en poudre. Laisser refroidir les pommes de terre à température ambiante.

Cuire les pommes de terre avec la peau. Les égoutter, les peler encore chaudes et les tourner directement dans la poudre de persil. Réserver.

Détailler les échalions en cercles. Porter à ébullition le vinaigre de vin rouge et le sucre.  Ajouter les cercles d’échalions et laisser frémir environ 5 minutes le temps qu’ils prennent une couleur rouge.

Pour la sauce: Mixer ensemble le fromage blanc et les herbes (ciboulette, persil, cerfeuil, estragon). Saler et poivrer.

Asperges grillées, crevettes grises et jus à l’Orval

Je vous parlais récemment du jeu ‘Belge Attitude’ créé par Philou.  Ce jeu a vu le jour sur la page facebook ‘Blogs culinaires belges’ a pour vocation  de faire découvrir la gastronomie belge au regard d’une marque, d’un produit, ou d’une recette.

Pour cette seconde édition, Philou nous avait demandé de voter entre le chocolat Jacques, les bières trappistes belges et le vol-au-vent. Et ce sont les trappistes qui l’ont emporté haut la main!

En Belgique, six bières peuvent fièrement se vanter d’être de vraies trappistes:  Orval, Rochefort, Chimay, Westmalle, Westvleteren et Achel. J’avoue que personnellement je ne les connais pas toutes… Par contre j’ai un léger faible pour l’Orval .. D’ailleurs je n’ai pas du en acheter pour cette recette, j’avais déjà quelques bouteilles en réserve dans la cave 🙂

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

Une botte d’asperges vertes

150g de crevettes grises

Crème

1dl de fond de volaille

1dl de bière d’Orval (ne pas hésiter à terminer la bouteille pendant que vous cuisinez)

Huile d’olive

Une pincée de sucre

 

Nettoyer les asperges. Les faire griller avec quelques gouttes d’huile d’olive.

Pendant ce temps, réunir dans un poêlon le fond de volaille et la bière et les faire réduire de 3/4. Ajouter une pincée de sucre pour diminuer un peu l’amertume. Saler et poivrer. Ajouter un filet de crème.

Réchauffer rapidement les crevettes grises avec les asperges juste avant de dresser les assiettes.

Belge Attitude – Papillote de saumon à l’orange et aux crevettes grises

Philou, star de la blogosphère belge, a récemment eu l’idée d’organiser un jeu, ouvert aux blogueurs culinaires bloguant en Belgique, dont  le but est de présenter une fois par mois  à nos fidèles lecteurs une recette mettant en scène un produit, une marque, ou un plat évoquant la Belgique.

La dernière semaine de chaque mois, notre G.O va donc proposer, au vote des blogueurs participants, une recette belge, un produit évoquant la Belgique et une marque évoquant la Belgique.  Et que le meilleur gagne :-).

Pour le mois de mars, Philou nous avait demandé de choisir entre le stoemp, le cécémel et les crevettes grises. Cécémel et crevettes grises sont arrivées ex-aequo. Après quelques jours de bouderies (je voulais le stoemp moi!!!), j’ai finalement trouvé la crevette grise assez sympa :-).

Voici donc ma recette pour ma première participation à « La Belge Attitude »:

 

Ingrédients pour 2 personnes:

+/- 250g de filet de saumon sans peau

50g de crevettes grises décortiquées

Basilic frais

1 càs de câpres

Beurre

1/2 orange

Papier aluminium, cuisson, ou autre pour la cuisson en papillote

 

Bien  frotter bien l’orange; couper quatre très fines tranches.

Placer le saumon au centre de la feuille d’aluminium, déposer dessus 2 tranches d’orange, des crevettes, des câpres et du basilic haché.  Ajouter une noisette de beurre et quelques gouttes de jus d’orange (environ 1 càc de jus par papillote).  Saler et poivrer.

Refermer la papillote et enfourner durant environ 15 minutes à 200°.

Servir avec du riz blanc si vous désirez déguster cette papillote en plat .

 

Couteaux sautés, mayonnaise au wasabi

Le couteau est un coquillage qui n’est pas souvent cuisiné … On en trouve souvent intégré à des préparations à base de poisson, mais les recettes mettant en avant uniquement les couteaux sont en fait assez rare.  Pourtant il est très facile à préparer, et assez bon marché (environ 10€/kg).

Servi froid, il fera une mise en bouche rapide et originale qui ravira vos invités (et vous aussi:-).

 

Ingrédients pour 2 à 3  personnes (quantité pour environ 7 demi-couteaux à déguster):

10 couteaux vivants

Huile d’olive

Huile piquante

1/2 oignon rouge

1/2 gousse d’ail

Coriandre fraîche

1 citron vert

1 càc de mayonnaise

1 càc de crème épaisse

Wasabi

 

Dans une poêle, chauffer un peu d’huile d’olive et d’huile piquante. Ajouter l’ail émincé. Faire revenir les couteaux à couvert durant environ 2 minutes (ils doivent s’ouvrir). Laisser refroidir les couteaux, les sortir de leur coquillage,  et les couper en morceaux. Réserver les coquillages pour le dressage.

Ciseler très très finement l’oignon rouge.

Ciseler la coriandre.

Préparer la sauce en mélangeant la mayonnaise, la crème et un peu de wasabi.

Lorsque les couteaux sont bien refroidis, les mélanger avec un peu de jus de citron vert, de l’oignon rouge et de la coriandre.

Dresser la préparation dans les coquilles vides. Décorer d’un peu d’oignon et de coriandre et d’une pointe de sauce.

 

 

 

Huitres tièdes et courgettes au vin blanc

Les fêtes sont bel et bien derrière nous, mais ce n’est pas une raison pour autant de se mettre au régime oeuf dur ou bisquotte! Et puis il y a plein d’occasions de « bien manger », un anniversaire par exemple.

 

Personnellement je ne suis pas fan des huitres crues. Ce n’est pas le goût iodé qui me dérange, loin de là, mais plutôt la texture du mollusque cru (vivant même…).  S’il y a quelques années, l’idée de manger une huitre cuite était déconcertante, aujourd’hui cuisiner l’huitre est tout à fait rentrer dans la normalité.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

6 ou 12 huitres suivant leur catégorie

2/3 de courgette

3 tomates

1 gousse d’aile

1 feuille de laurier

1 branche de thum

+/- 2 càs de yaourt grec

Coriandre fraîche

Chapelure

Quelques amandes effilées

1 dl de vin blanc sec

5 cl de crème

Jus de citron

Beurre pour la cuisson

Pour le coulis: 1 botte de cerfeuil, 1 botte de persil, 100g d’épinards.  Personnellement je n’ai pas trouvé que le coulis était indispensable à la recette mais à vous de voir 🙂

 

Monder les tomates. Les couper en fines tranches et les laisser cuire 2h environ au four à 65° avec le thym, le laurier, la gousse d’ail écrasée, sel et poivre. Laisser refroidir.

Couper la courgette crue en fine brunoise; n’utiliser que la partie verte du légume.  

Mélanger la brunoise de courgette avec les tomates refroidies. Ajouter le yaourt grec et de la coriandre finement ciselée. Saler et poivrer. ¨

Pour le coulis: Blanchir cerfeuil, persil et épinards. Passer au cutter. Passer au chinois pour récolter le jus. Saler et poivrer.

Ouvrir les huitres et en récolter le jus. Sécher les huitres. Les paner avec de la chapelure et quelques amandes éffilées. Les faire dorer brièvement à la pôele avec un peu de beurre.

Pour la sauce: Faire réduire le vin blanc, ajouter le jus d’huitres. Crémer. Faire réduire à nouveau et ajouter un peu de jus de citron.

Filet de saumon en gravlax et son sorbet aux pommes

Le saumon gravlax est un saumon qui, grâce à une saumure, subit une cuisson chimique. Ce saumon se prépare idéalement 48h à l’avance. Très pratique donc pour un repas de fêtes où il ne demandera donc pas beaucoup de préparation au moment de passer à table.

Si vous optez pour un filet de saumon avec peau, vous pourrez après le saumurage découper celui-ci en fines tranches comme un saumon fumé (avec un bon couteau et un peu de dextérité). Avec un filet de saumon sans peau, vous devrez couper le saumon en tranches comme sur la photo.

 

 

 

Ingrédients:

pour 4 personnes, compter 300g de filet de saumon ultra frais avec ou sans la peau

Pour la saumure:

2 càs de vodka ou de gin

Environ 100g de gros sel marin

Environ 70g de cassonade

Un bouquet d’aneth fraîche

Poivre rose concassé

2 baies de genévrier

Une branche de thym frais

Quelques feuilles de basilic et d’estragon

 

Réunir tous les ingrédients dans un plat. Etaler du film alimentaire sur le plan de travail, disposer un lit de saumure, poser le filet de saumon côté peau (même si votre filet est sans peau) sur la saumure, recouvrir le filet de saumure. Bien refermer le film alimentaire. Réserver le saumon au frigo durant 48 heures.

Après 12 heures, vérifier le saumurage et ôter le liquide. Si nécessaire, emballer le saumon et la saumure dans un nouveau papier film. Vérifier environ toutes les 12 heures s’il est nécessaire d’ôter du liquide.

Au terme du saumurage, retirer le poisson de la saumure. Bien le frotter et le passer sous un filet d’eau froide pour enlever l’excédent de saumure. Eponger soigneusement.

 

Pour le sorbet (1l environ):

300g d’eau

150g de sucre

Quelques branches d’aneth

2 pommes granny smith

Quelques feuilles de basilic

Le jus d’un citron

2 blancs d’oeufs

Fleur de sel

Piment d’Espelette

 

Porter à ébullition l’eau et le sucre. Retirer du feu, ajouter l’aneth et le basilic; couvrir et laisser infuser 10 minutes.

Eplucher et enlever le trognon des pommes. Couper en morceaux.

Quand le sirop est froid, le filtrer. Ajouter les morceaux de pommes, l’aneth et le basilic. Mixer. Ajouter le jus de citron, fleur de sel, piment d’Espelette.

Turbiner en sorbetière. Au 3/4 de la prise, ajouter les blancs d’oeuf montés en neige.

 

Pour la salade et la vinaigrette:

1/2 échalotte

Oignon rouge

Une « feuille » de fenouil

Roquette

3 càc de moutarde

1 càc de cassonade

Vinaigre de Xérès

Fleur de sel et poivre

Huile neutre

Aneth, estragon et basilic haché

 

Hacher finement le fenouil et un peu d’oignon rouge. Ajouter à la roquette suivant le goût.

Pour la vinaigrette montée: Rassembler dans un récipient la cassonade, la moutarde et l’échalotte finement hachée. Mélanger le tout. Monter à l’huile à l’aide d’un fouet. Ajouter le vinaigre de Xérès, fleur de sel et poivre. A l’envoi, ajouter les herbes hachées.

 

 Cette recette est inspirée d’une recette du « module poisson » du Cefor (G. Amand) 

Ajo blanco de fenouil, amandes et huile d’origan

L’ajo blanco est un gaspacho d’origine espagnole réalisé à base d’amandes et de pain de mie. Bref c’est léger :-).

La version que je vous propose est tout sauf l’originale! Ici pas question de pain. Par contre j’y ai ajouté… du fenouil! Il donne en fait un côté plus léger à la soupe et (évidemment) très légèrement anisé. A déguster sans modération 🙂

 J’ai pour ma part servi l’ajo blanco en entrée, mais rien ne vous empêche de le dresser en verrine pour un apéritif.

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

2 petits fenouils

600ml d’eau

1 gousse d’ail

2 càs d’huile d’olive

60g d’amandes entières

6 amandes entières

une poignée d’origan

Huile d’arachide

Jus de citron

 

La veille ou le matin (ou au minimum 4 heures avant), faire tremper les 60g d’amandes dans de l’eau froide.

Le moment venu, égoutter les amandes et les peler. Réserver.

Faire blanchir brièvement les feuilles d’origan. Les refroidir rapidement à l’eau froide et mixer avec l’huile d’arachide. Réserver cette huile au frais.

Couper la verdure des fenouils ainsi que les feuilles extérieurs.  Faire cuire à l’eau frémissante salée durant 20 minutes.

Pendant ce temps, émincer grossièrement le reste des fenouils.

Filtrer le bouillon de fenouils. Y ajouter quelques gouttes de jus de citron et y faire cuire le fenouil émincés. Lorsque le fenouil est cuit, laisser complètement refroidir la préparation. Ajouter les amandes pelées, la gousse d’ail hachée, l’huile d’olive, saler, poivrer et mixer. Allonger avec un peu d’eau si nécessaire.

Concasser les 12 amandes.

Répartir l’ajo blanco dans les bols. Décorer avec l’huile d’origan, les amandes concassées et quelques feuilles d’origan.

 

 

Gaspacho de concombre au fromage grec

Déjà le mois de septembre… Je vous souhaite une excellente rentrée à tous!

Cela dit, avant les recettes de champignons, potirons, topinambours, etc, j’espère avoir l’occasion de réaliser encore quelques recettes estivales!

Après les deux salades, dont je vous ai parlé, voici le gaspacho! Rien à voir avec le gaspacho classique que nous connaissons tous, ici il est vert et réalisé à base de concombre.

Désolée pour la qualité des photos, je me suis un peu (trop) dépêchée 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 3 personnes:

1 concombre

60g de yaourt grec environ

30 g d’oignons nouveaux

8 feuilles de menthe

15 de lait écrémé

Quelques gouttes d’huile d’olive

Fleur de sel

1/4 de gousse d’ail hachée

 

Eplucher les oignons et les hacher grossièrement.

Epucher les concombres, ôter les pépins, les couper en dés.

Mixer les oignons, le concombre, le yaourt, le lait et l’ail jusqu’à consistance d’un gaspacho. Saler. Avant de servir, ajouter la menthe et mixer encore brièvement.

Rectifier la consistance si nécessaire.

Verser dans des petits bols et ajouter quelques gouttes d’huile d’olive

Tartare de Saint-jacques aux poires et au concombre

Je vous parlais l’autre jour d’un trio de salades sans salade. Voici la salade n°2 du trio, qui est en fait un tartare de noix de saint-jacques. A déguster en entrée ou à en verrine apéritive, comme pour la salade précédente.

La recette est inspirée du livre « La cuisine de Fumiko » de Fumiko Kono.

 

Ingrédients pour 2 personnes:

6 noix de Saint-jacques

1/3 de poire

1/4 de concombre

1/2 càc d’oignon rouge haché

Aneth

1/2 càc de jus de citron

1/2 càc de zeste de citron vert et quelques gouttes de jus

1càs d’huile d’olive

Fleur de sel

 

Couper les noix de saint-jacques en 4.

Peler la poire et la couper en dés. Arroser d’un peu de jus de citron pour les empêcher de noircir.

Peler le concombre, ôter les pépins. le tailler en dés.

Dans un saladier, mélanger les saint-jacques avec les dés de poire et de concombre. Ajouter l’oignon rouge. Assaisonner de fleur de sel, de jus de citron vert et du zeste ainsi que d’un peu d’huile d’olive.

Décorer avec un brin d’aneth.

 

Salade de scampis, radis et pêche blanche

Contrairement aux apparences, c’est encore et toujours l’été. Si si, d’ailleurs ce matin, il y avait de l’orage!!  D’ailleurs pour rester dans le style « vacances, soleil », j’ai préparé l’autre soir deux salades originales et un gaspacho.  

Voici la première du trio. Cette petite salade (sans salade) se sert en entrée ou, en petites quantités, dans de jolies verrines apéritives.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

200g de scampis (ou des crevettes roses)

4 gros radis

1 pêche blanche

1/2 càc d’oignon rouge haché

1/3 de concombre

Jus de citron

Graines de sésame

Huile neutre

Vinaigre de Xérès

1càc de miel

 

Emincer les radis en fines rondelles. Couper le concombre en dés.

Peler la pêche, la couper en tranches et l’arroser d’un peu de jus de citron pour éviter qu’elle ne noircisse.

Faire griller brièvement les graines de sésame.

Mélanger le vinaigre de Xérès avec le miel.

Dans un plat, mélanger les radis, les scampis, les concombres et l’oignon rouge. Ajouter l’huile et le mélange vinaigre/miel. Saler et poivrer.  Décorer avec les tranches de pêche et les graines de sésame.

Salade de concombre et algues wakamé, vinaigrettes aux anchois

Me voila repartie dans mon exploration du livre de Fumiko Kono, « La cuisine de Fumiko ».

Pour cette salade, à servir en entrée, voire à l’apéritif, j’ai conservé la recette originale mais j’ai quelque peu modifié les proportions qui me semblaient gargantuesques.

Au final, une salade légère et très originale.

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1/2 concombre

1/2 avocat

2 radis bicolores

Algues wakamés: soit 1 càs d’algues séchées, soit déjà prêtes en salade (1 grosse càs) suivant ce que vous trouvez.

Fleur de sel

2 filets d’anchois

1 càc de moutarde

1 càc de sauce soja

2 càs d’huile d’olive

Jus de citron

Si vous avez des algues séchées, les réhydrater suivant les instructions et les réserver au frais.

Peler et et épépiner le demi concombre. Le détailler en dés.

Peler le demi avocat. Le citronner et le détailler en dés.

Couper les radis en très fines lamelles.

Mettre les ingrédients dans un saladier et réserver au frais.

Réaliser la vinaigrette: mélanger la moutard, la sauce soja et l’huile d’olive. Ajouter les anchois préalablemetn hachés.

Verser la vinaigrette sur la salade juste au moment de servir.

 

 

Salade de lentilles vertes au balsamique

Qui a dit que les lentilles c’était juste pour l’hiver!!!??? Ben pas moi en tout cas.

Froides, elles peuvent être une bonne alternative aux salades classiques à base de laitue. Servies en verrine, elles ajoutent une touche d’originalité à l’apéritif.

Impossible de vous donner des quantités pour cette recette, le plus simple est de goûter.

Ingrédients:

Lentilles vertes

Thym

Petits pois

Oignons au vinaigre

Poivron rouge

Artichauts sous huile

Sel

Vinaigre balsamique

Cuire les lentilles à l’eau bouillante avec un brin de thym.

Cuire les petits pois à l’eau bouillante salée.

Pendant ce temps, griller le poivron sur un bec de gaz afin de le peler. J’ai choisi cette méthode car je trouve que cela donne du goût au poivron mais il faut avouer que c’est assez fastidieux. Donc si vous avez une autre solution, ne pas hésiter :-). Par contre, le poivron doit être légèrement cuit afin de ne plus être craquant.

Détailler les artichauts et les oignons en petits morceaux.

Réunir les différents ingrédients dans un saladier et assaisonner de sel et vinaigre balsamique.

Gaspacho aux crevettes, croutons au miel

Le Salon du blog culinaire est maintenant derrière nous.  Je pensais publier aujourd’hui un article pour vous raconter mon week-end culinaire mais je m’aperçois que je dois encore faire un tri dans mes photos. Promis je m’y attèle très rapidement!!

En attendant, histoire de fêter dignement l’arrivée de l’été, je vous propose une recette de gaspacho.

J’ai servi ce gaspacho en entrée mais rien ne vous empêche d’en réaliser une version « mini » en verrine pour l’apéro.

 

Ingrédients pour 4 personnes:

750g de tomates coeur de boeuf

1 poivron

1/2 concombre

1 gousse d’ail

75g d’oignon

Sel

Piment d’Espelette

+/- 10 feuilles de basilic

4 cl de vinaigre de Xérès

1 cl d’huile d’olive

1 tranche de pain de mie

1 pointe de miel

4 scampis

Tomates confites pour la décoration

Beurre

Pour le gaspacho: commencer par monder et épépiner les tomates; peler le concombre et le poivron. Réserver un petit morceau de concombre et de poivron que vous coupez en fine brunoise pour la décoration. Hacher grossièrement les différents ingrédients du gaspacho: tomates, concombre, poivron, ail, et oignon. Verser les ingrédients dans un blender. Ajouter l’huile, le vinaigre de Xérès, les feuilles de basilic et mixer. Rectifier l’assaisonnement avec le piment d’Espelette et du sel.

Pour les croutons: ôter les croutes du pain de mie et détailler la tranche en dés d’environ 1cm. Les faire toaster dans une poêle dans du beurre additionné d’une pointe de miel.

Pour les scampis: les décortiquer en conservant la queue et les poêler à l’huile d’olive.

Cannelloni de saint-jacques selon Thierry Marx

Aaaah Thierry Marx … Je ne sais pas si son secret se situe dans les éternelles baguettes qu’il utilise pour cuisiner, mais perso j’adore sa cuisine! Il faudrait d’ailleurs que j’investisse dans un de ses livres.  Je ne suis pas une fan de la cuisine moléculaire mais j’apprécie beaucoup la manière dont il l’utilise dans sa cuisine.

L’idée de cette recette vient de l’émission Top Chef où Thierry Marx avait participé à une épreuve comparable à celle des candidats.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

8 saint-jacques

Jus de citron

3 blancs d’oeuf

2 tranches de pain de mie aux céréales

Beurre

Commencer par la réalisation des différents pains toastés.

Couper les croutes des tranches de pain. Aplatir la première tranche entière à l’aide d’un rouleau à patisserie. Y découper deux rectangles. Faire dorer ces rectangles au beurre dans une poêle. Réserver.

Découper la seconde tranche de pain en petits dés. Faire dorer la moitié des dés de pains à la poêle dans du beurre. Réserver.

Faire dorer fortement l’autre moitié (sans brûler complètement le pain), de manière à ce qu’il soit assez dur que pour être écrasé en miettes. Réserver et écraser les dés pour obtenir des miettes de pain.

 

Réserver la moitié des saint-jacques et couper l’autre moitié en petits dés.

Assaisonner les dés de saint-jacques de jus de citron. Y ajouter les dés de pain toastés et mélanger.

Faire mousser les blancs d’oeuf sans sel, verser dans une poêle beurrée et faire cuire à basse température. L’épaisseur de l’oeuf doit être la plus fine possible. Après cuisson, laisser refroidir quelques minutes.

Disposer le mélange de dés de saint-jacques et de pain toasté sur le blanc d’oeuf. Rouler pour obtenir un cannelloni.

Snacker rapidement les 4 saint-jacques restantes.

Dresser l’assiette en déposant le cannelloni sur le rectangle de pain toasté. Disposer les saint-jacques snackées. Saupoudrer de miettes de pain.

 

Royale de fromage de chèvre et d’ananas en brochettes et cresson frit

 Une mini-brochette très originale ça vous dit? 🙂

Pour cette entrée, il va falloir vous armer d’un peu de patience car la préparation prend quand même un peu de temps.  L’avantage par contre, c’est que les divers éléments qui la compose peuvent tous être préparés à l’avance.

 

Ingrédients pour 4 personnes (3 brochettes par personne):

Pour l’ensemble de la recette, j’ai utilié un ananas frais. J’en ai passé environ les 3/4 à la centrifugeuse pour obtenir du jus frais.

Le royal de fromage de chèvre:

20cl de crème à 30%

80g de fromage de chèvre émietté (prendre un fromage rond type camembert)

2 oeufs

Parmesan râpé

Sel et poivre

Porter à ébullition la crème, y ajouter le chèvre, saler et poivrer. Laisser fondre le fromage lentement à feu doux.

Hors du feu, incorporer les 2 oeufs et fouetter rapidement pour éviter qu’ils ne cuisent. Tamiser et verser dans un plat à four. Pour plus de facilité, j’ai tapissé mon plat de papier cuisson avant d’y verser la préparation. Saupoudrer d’un peu de parmesan râpé.

Enfourner au four, au bain-mariei, pendant 30 minutes à 220°.

Pour la gelée d’ananas:

10 cl de jus d’ananas frais

1/2 feuille de gélatine

Chauffer le jus d’ananas à feu moyen dans une casserole. Y incorporer la gélatine préalablement ramollie et essorée. Verser la préparation dans un plat sur une hauteur de 3mm environ et faire prendre au frigo.

Pour l’ananas:

1/5 d’un ananas frais environ

60g de beurre

Couper l’ananas en tranche de 3mm d’épaisseur environ. Les disposer dans un plat allant en four et recouvir de beurre fondu. Enfourner environ 30 minutes à 120° jusqu’à ce que l’ananas soit tendre.

Pour le sirop:

20cl de jus d’ananas frais

Verser le jus d’ananas d’une casserole, et le laisser réduire à feu moyen jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse. Réserver.

Pour le cresson (ou cressonette) frit:

Huile neutre

1 petite poignée de cresson frais ou de cressonette

Faire chauffer un fond d’huile dans une casserole. Y plonger 30sec le cresson. Egoutter sur du papier absorbant.

Dressage:

Démouler le royal de fromage. Le couper en cubes de 2cm de côté. Faire de même avec l’ananas cuit au beurre. Découper la gelée en carré de 0,5cm de côté environ.

Monter les brochettes comme suit: ananas cuit au beurre – royal de fromage – gelée d’ananas.

Décorer l’assiette avec le sirop d’anans et le cresson fris.

Mini rouleau iceberg farci au crabe

Etant donné qu’il a fait relativement chaud ces derniers jours, j’avais envie de salades et de plats froids. Cette recette rempli deux rôles puisque le plat est froid et à base de salade … ‘cuite’ 🙂

Inspirée du livre de Fumiko Kono, j’ai néanmoins quelque peu modifié la recette.

Pour éviter que les rouleaux ne soient remplis d’eau, préparez les 2 ou 3 heures à l’avance et entourrez les d’un papier absorbant. De cette manière, les rouleaux ne seront pas trop humides au moment du service.

A déguster en entrée ou à l’apéro.

Ingrédients pour 2 personnes (4 rouleaux):

4 grandes feuilles de salade iceberg

1càs d’herbes fraîches (aneth, estragon, ciboulette)

Le zeste d’un demi citron vert

Une boîte de crabe

30g d’artichaut confit

Fleur de sel

Pour la sauce:

1/2 càc de wasabi

80g de yaourt grec

10g de mayonnaise

Le jus d’1/4 de citron vert

Plonger les feuilles de salade une par une 2 secondes dans de l’eau bouillante et les refroidir aussitôt dans de l’eau glacée. Déposer les feuilles sur du papier absorbant.

Découper l’artichaut confit en petits dés. Dans un récipient, mélanger le crabe, l’artichaut confit, les herbes et le zeste de citron. Assaisonner de fleur de sel.

Placer 1/4 de la farce sur une feuille de salade bien égouttée. Replier les côtés vers le centre et rouler de manière à obtenir une sorte de nems. Procéder de même avec les trois autres feuilles de salade. Entourer chaque rouleau d’une feuille de papier absorban et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Pour la sauce: mélanger tous les ingrédients en faisant attention à la quantité de wasabi et de jus de citron vert. Réserver au frais.

 

 

Cake à la feta et aux herbes fraîches et sa chantilly de jambon blanc

L’autre jour, lorsque j’ai remis un peu d’ordre dans la cuisine histoire d’y caser une nouvelle poêle (non non je ne manque pas du tout de place), j’ai retrouvé une vieille recette d’un cake salé que j’aimais particulièrement. 

Je l’ai accompagné d’une chantilly au jambon. Bon évidemment ce n’est pas léger, mais c’est quand même vraiment bon!

Et puis moi, toutes ces herbes et la feta, je trouve que ça donne un petit goût d’été!

 

  

Ingrédients pour un cake 

180g de farine 

1 sachet de levure 

3 oeufs 

100g de gruyère rapé 

5cl d’huie d’olive 

15 cl de lait écrémé 

200g de feta 

3 poignées d’herbes fraîches hachées: persil, basilic, ciboulette 

Sel et poivre 

Beurre pour le moule

Ingrédients pour la chantilly (siphon de 1/2l): 

170g de jambon blanc 

30cl de crème à 30%MG 

1càs de ketchup 

1càs d’huile de noix 

1càc de moutarde 

1 jaune d’oeuf 

Sel et poivre 

Commencer par le cake.

Dans un saladier, mélanger la levure et la farine. 

Dans un second récipiend, battre au fouet les oeufs entier avec l’huile d’olive et le lait. Saler et poivrer. 

Verser la préparation aux oeufs sur la farine. Mélanger délicatement. Ajouter le gruyère, la feta coupée en dés et les herbes. 

Beurrer un moule. Y verser la préparation. 

Cuire à 180° pendant environ 50 minutes. 

 

Pendant la cuisson, préparer la chantilly. 

Mixer le jambon avec l’huile de noix, la moutarde, le jaune d’oeuf et le ketchup. Ajouter la crème. Saler et poivrer. Passer au chinois et verser dans le siphon.  Garder au frais jusqu’à utilisation.

Homard rôti au beurre, pâtes aux champignons des bois et à la marjolaine

Cela fait déjà quelques temps que j’avais repéré chez O’cool des promos pour des homards crus congelés. J’avoue que j’étais sceptique mais quand même un peu curieuse. Je pensais en fait que le homard congelé était toujours vendu cuit! Hé ben non :-). J’ai quand même retourné la question dans tous les sens avant d’en acheter un car pour moi le  homard, cela s’achète vivant … Le homard congelé cuit est lui très peu gouteux et plein d’eau et j’avais un peu peur d’avoir la même chose avec un homard cru.

Finalement il y a quelques jours je repère, toujours dans le même magasin, une promo pour un homard cru de 300g à je pense 6,99€. Hop, voila 2 mini homards dans le congélateur! Et quand je dis mini, c’est vraiment mini de chez mini!! Il faut compter un homard par personne pour une entrée … Au final pas sûre que ce soit réellement intéressant.

Au  niveau du goût par contre j’ai été positivement étonnée. Evidemment ce n’est pas équivalent à un homard frais! Un bémol, le homard a tendance à être un peu plus élastique. Petit paramètre à prendre en compte pour la manière de le cuisiner mais qui à mon sens n’empêche en rien l’utilisation de ce produit.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

100g de pâtes fraîches

2 homards de 300g

15 cl de crème

Marjolaine fraîche

1 carotte

1 càc de concentré de tomate

Persil

Laurier

200g d’un mélange de champigons des bois

Beurre

Fond de volaille (environ 3 louches)

Commencer par cuire les homards à l’eau bouillante salée. Comme je l’expliquais plus haut, pour cette recette j’ai utilisé des homards congelés de 300g. Les plonger toujours congelés dans l’eau bouillante et laisser cuire 10 minutes. Oter la casserole du feu et laisser les homards encore 15 minutes dans l’eau de cuisson.

Lorsqu’ils sont refroidis, décortiquer les homards et réserver.

Réaliser une bisque avec les carapaces. Pour cela, dans une casserole, faire revenir un demi oignon coupé grossièrement dans un peu d’huile. Ajouter les carapaces et les faire suer. Ajouter la carotte, le persil, le laurier, le concentré de tomate, et couvrir d’eau à hauteur. Laisser mijoter environ 20 minutes. Passer au chinois en écrasant bien les carapaces pour en receuillir tout le jus.

Prélever 1,5 louche de bisque et la faire réduire de moitié. Crémer (environ 5 cl) et réserver.

Nettoyer les champignons et les faire revenir au beurre à la poêle. Saler et poivrer. Réserver.

Faire réduire le fond de volaille de moitié. Ajouter environ 15cl de crème, saler, poivrer, et ajouter la marjolaine fraichement ciselée. Donner un bouillon pour épaissir la sauce.

Cuire les pâtes al dente. Les égoutter. Dans un wok, mélanger, tout en chauffant doucement, les pâtes avec la sauce à la marjolaine.

Poêler les morceaux de homard au beurre pour les réchauffer.

Dressage: Dans une assiette creuse, les pâtes, surmonter avec les champignons, puis le homard. Décorer d’un cordon de bisque.

Blanc à manger d’oeuf façon rocher soufflé

L’autre jour je vous expliquais mes déboires culinaires avec un oeuf. En fait sur ce coup-là je n’ai qu’à me prendre à moi-même :-). Si j’avais un peu cherché sur internet j’aurais trouvé la solution à mon problème, où en tout cas j’aurais su ce que à je voulais arriver. Parce que là j’ai tatonné dans le noir le plus complet.

En fait il m’était revenu à  l’esprit une explication de Jean-François Piège concernant la cuisson d’un oeuf. Je ne savais plus exactement comment il faisait et n’avais aucune idée du résultat à obtenir. Donc j’ai foncé dans la cuisine, sans me rendre compte qu’une simple recherche sur internet m’aurait permis de lire la vraie recette et de voir une photo.

A la troisième tentative (2 essais ratés seulement, pas 3 comme je pensais),  ça a fonctionné! Contrairement à la recette d’origine, je n’ai pas égalisé la partie supérieure du blanc d’oeuf qui dépasse l’emporte-pièce, j’ai plutôt fait un petit tas qui à la cuisson prend une forme de rocher.

Au final ce n’est pas très compliqué … Mon premier essai était complètement raté car mon emporte-pièce était trop petit, donc le jaune n’était pas assez protégé par le blanc et il s’est cassé. Deuxième essai loupé car mon four est un peu lent et je n’avais pas laissé cuire l’oeuf assez longtemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

2 oeufs

Sel, poivre

Ciboulette

15g de cèpes déssechées

+/- 10 cl de crème liquide

Huile pour l’emporte-pièce

 

Commencer par réhydrater les cèpes. Les mixer avec la crème et (si nécessaire) un peu d’eau. Vous devez obtenir une consistance de soupe très épaisse. Saler et poivrer. Chauffer à feux doux.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Réserver les jaunes, de préférence dans leur coquille pour éviter de les casser.

Asaissonner les blancs de sel, poivrer et ciboulette hachée. Monter les blancs en neige très ferme.

Huiler généreusement un emporte-pièce (ou chemiser le avec du papier cuisson). Remplir le fond et les côtés avec le blanc d’oeuf en neige, laisser un creux au centre et y déposer un jaune d’oeuf. Recouvrir le jaune avec du blanc en neige. Bien lisser le haut de l’emporte-pièce ou au contraire déposer un petit tas de blanc en neige.

Déposer l’emporte-pièce garni sur un silpat et enfourner  10 minutes à 150° (pour mon four).

Sortir du four et démouler l’oeuf directement sur l’assiette. Garnir avec la crème de cèpes.

Dos de cabillaud, écrasé de brocoli, jus au wasabi et feuilleté aux cèpes

En cuisine, il y a des jours sans inspiration et des jours avec inspiration. Et dans cas-là mieux vaut en profiter, sortir les casseroles et mettre la cuisine en ébullition!

Ici l’idée m’est venue d’un jus à base de wasabi servi avec des légumes, dont j’avais reperé la recette dans un magazine. J’ai adapté la sauce et ai décidé de la servir avec du poisson, agrémenté d’un petit feuilleté.

Au départ je voulais utiliser un poisson blanc autre que le cabillaud, mais arrivée au magasin, le choix était restreint … donc cabillaud une nouvelle fois :-).

 

 

 

 

 

 

 

 Ingrédients pour 2 personnes:

200g de dos de cabillaud

140g de têtes de brocoli

1 rouleau de pâte feuilletée

20g de cèpes déssechées

1/2 càc de beurre

15 cl de bouillon de volaille

3 feuilles de lime

7 cl de lait de coco

Wasabi

Pour le feuilleté: commencer par réhydrater les champignons. Bien les égoutter. Ajouter environ 1/2 càc de beurre, saler et poivrer. Passer au mixer pour obtenir une purée épaisse qui pourra être étalée sur la pâte feuilletée. Il n’est pas nécessaire d’obtenir une purée « parfaite ».

Réserver un petite càc de cette purée pour la décoration de l’assiette.

Découper dans la pâte feuilletée deux rectangles d’environ 14cm / 5cm. Les tartiner généreusement de purée aux cèpes et les rouler en biais. Etirer le plus possible la cigarette obtenue pour la rendre plus fine. Cuire au four 15 minutes à 175° en la maintenant serrée, par exemple entre des emportes-pièces. De cette façon la pâte feuilletée gonflera uniquement un peu en hauteur en cuisant.

Il n’est pas nécessaire que le feuilleté soit chaud pour le service.

Pour les brocolis: cuire les têtes de brocolis à l’eau bouillante salée. Egoutter. Ecraser à la fourchette, saler et poivrer.

Pour la sauce: faire chauffer le bouillon de volaille, y ajouter le wasabi et le lait de coco. Ajouter les feuilles de lime et laisser infuser à feu doux pendant 5 minutes. Passer la sauce au chinois et réserver.

Pour le cabillaud: le cuire simplement à la poêle avec un peu d’huile d’olive. Saler et poivrer.

Dressage: Dresser les brocolis à l’aide d’un emporte-pièce. Entourer d’un cordon de sauce. Ajouter quelques grosses miettes de purée de cèpes dans la sauce. Poser le poisson sur les brocolis. Terminer par le feuilleté de cèpes.

Cabillaud rôti au beurre salé, émincé de chou-fleur à l’huile de noisette et pâte au spéculoos

Récemment j’ai fait l’acquisition du livre « Coco » publié aux éditions Collectif, après avoir lu plusieurs commentaires positifs à son sujet sur différents blogs.

Le principe: 10 chefs de renommée internationale présentent chacun 10 étoiles montantes de la cuisine sélectionnées dans le monde entier. J’ai commencé à analyser le livre de long en large, et à mettre des post-it dès que je voyais quelque chose qui me plaisait, c’est-à-dire toutes les 10 pages environ.

Tous les styles de cuisine sont abordés, aussi bien la cuisine moléculaire et très technique, que de magnfiques plats de pâtes, ou encore la cuisine asiatique.

Pour le premier test j’ai repéré une recette de poisson très rapide qui ne nécessite que peu d’ingrédients.  L’alliance du spéculoos avec l’huile de noisette et le vinaigre de Xérès rend le poisson particulièrement savoureux.

Petit bémol, à refaire, je diviserais les proportions de la pâte de spéculoos par 2 (ce que j’ai fait dans la recette ci-dessous) car à mon avis il n’est pas nécessaire de surmonter tout le poisson avec cette pâte, la moitié suffirait.

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1 petit chou-fleur

2 pavés de cabillaud assez épais (c’est plus joli)

25g de beurre salé pour le biscuit

Beurre salé pour la cuisson du poisson

60g de spéculoos

1 càc de vinaigre de Xérès

Huile d’olive

Huile de noisette

Fleur de sel

A l’aide d’une mandoline, couper de fines tranches de chou-fleur. Attention, si elles sont trop fines, elles vont casser! L’idéal est d’environ 1mm d’épaisseur. Les tranches doivent être assez grandes pour être encore visibles lorsque le cabillaud sera posé dessus.

Faire mariner les tranches de chou-fleur environ 5 minutes avec de l’huile de noisette et un peu de fleur de sel.

Broyer le spéculoos et y ajouter le beurre salé et le vinaigre de Xérès. Etaler cette pâte au rouleau entre 2 feuilles de papier cuisson. Si nécessaire la faire durcir quelques minutes au congélateur pour pouvoir la découper plus facilement par la suite.

Dans une poêle faire revenir les pavés de cabillaud (côté peau si celle-ci n’a pas été retirée) avec du beurre salé. Continuer la cuisson et nappant le poisson avec le beurre devenu noisette.

Dressage: déposer les tranches de chou-fleur marinées dans l’assiette. Placer par dessus le cabillaud et le surmonter du « biscuit » au speculoos.

Homard poché dans sa nage au Sauternes

Cette année le réveillon du  nouvel an s’est fêté avec une joyeuse bande d’amis. Pour simplifier les choses, chacun avait mis la main à la pâte et préparé un petit quelque chose. J’avais hérité de l’entrée chaude.

Etant donné que nous étions quand même 10 et que je devais terminer la préparation de l’entrée dans une cuisine inconnue, j’ai opté pour un plat festif mais qui pouvait se préparer en grande partie à l’avance.

L’idée du homard vient du site « La cuisine de Fabrice ».

J’ai appliqué exactement la même recette hormis le fait que j’ai cuit la sauce 15 minutes au lieu de 10 (le goût d’alcool était encore très fort après 10 minutes) et que j’ai réchauffé le homard à la poêle avec du beurre au lieu de le réchauffer dans la sauce.

Je vous recopie la recette de Fabrice ci-dessous avec ces quelques modifications. Pour la version originale, c’est par ici.

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 4 personnes:

(Quantités pour 1 entrée, doubler si le homard est servi en plat) :

2 homards de 500 g

2 carottes

2 branches de céleri

2 échalotes

2 càc de concentré de tomates

2 càs de cognac

20 cl de sauternes

30 cl de crème liquide

Gros sel

Beurre.

Dans une cocotte, mettre 5 l d’eau à bouillir avec 8 cuillères à soupe de gros sel. A ébullition, plonger les homards vivants. Maintenir à feu vif pendant 10 minutes. Retirer du feu et laisser les homards encore 5 minutes dans l’eau. Sortir et égoutter les homards. Jeter l’eau de cuisson. Une fois tiède décortiquer les homards. Récupérer la chair des pinces, des queues et des pattes sans les abîmer. Découper le homard en 2 dans le sens de la longueur.

Eplucher, laver et couper les légumes en petits dés. Dans une sauteuse, chauffer une noix de beurre et faire suer les légumes sans coloration. Incorporer le concentré de tomate. Ajouter les carapaces grossièrement concassées. Chauffer pendant quelques minutes. Verser le cognac et flamber. Mouiller avec le sauternes et la crème. Cuire à petite ébullition pendant 15 minutes et mélanger régulièrement. Passer la sauce au chinois ou au tamis et écraser les carapaces pour récupérer tout le jus. Rectifier l’assaisonnement avec le sel et le poivre si nécessaire.

Réchauffer les morceaux de homard au beurre dans une poêle.

Servir dans une assiette creuse et napper le homard de sauce.

Terrine de lièvre aux cèpes et à l’armagnac

Cette année pour le repas du réveillon du Noël, j’étais chargée de l’entrée froide. Comme l’année dernière d’ailleurs. Après la terrine de poisson l’année dernière, cette fois j’ai opté pour la terrine … de viande :-).  Ben oui fallait un peu varier.

Cette terrine est très festive et marie plusieurs saveurs.  Servie avec un confit d’oignons si possible fait maison, ce sera un vrai délice! L’idéal est de la préparer l’avant-vieille du jour de la dégustation car comme toutes les terrines, elle n’en sera que meilleure.

 

 

 

 

 

Ingrédient pour une terrine de 16 / 9 cm (6 personnes en entrée):

500g de lapin (cuisse et râble)

200g de gorge de porc

40g de foie de volaille

60g de cèpes réhydratées

2 baies de genévrier

3 tranches de lard

1/2 oeuf battu

1 échalotte

5 cl d’armagnac

Sel et poivre

3 feuilles de gélatine

Désosser le lapin et faire mariner les râbles (ou tout autre beau morceau qui restera visible dans la terrine) 15 minutes dans l’armagnac.

Faire revenir les cèpes à l’huile d’olive dans une poêle. Réserver sur du papier absorbant.

Hacher ensemble la gorge de porc (si cela n’a pas été fait par votre boucher), le foie de volaille et les cuisses de lapin.

Dans un récipient, mélanger la viande hachée avec le demi-oeuf, l’héchalotte hachée et les baies de genévrier concasées. Ajouter les cèpes et 3cl d’armagnac de la marinade. Saler et poivrer.

Chemiser les côtés d’une terrine avec la barde de lard. Remplir la terrine à mi-hauteur avec la préparation, ajouter les râbles qui ont mariné dans l’armagnac et recouvrir avec le reste de viande hachée.

Couvrir la terrine et cuire au four au bain-marie pendant 1h15.

Sortir la terrine du four et la laisser refroidir hors du frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain préparer la gélatine. La faire ramollir dans l’eau froide puis la porter à ébullition et ajouter 2cl d’armagnac. Verser sur la terrine et mettre au frigo.

Tarte feuilletée aux légumes d’automne

Le magazine Saveurs des mois de septembre-octobre regorgeait de bonnes idées que je n’ai pas encore eu le temps de toutes essayer. Il est pourtant temps que je me dépêche car le numéro du mois de novembre est sorti et plusieurs idées m’ont déjà tapé dans l’oeil.

Dans le numéro du mois de septembre-octobre donc, un article était consacré aux tartes de toutes sortes, sucrées et salées.  Après avoir longuement hésité (la tartelette au cappuccino me faisait de l’oeil), j’ai opté pour une légère tarte salée, à déguster avec une salade verte.

 

 

 

 

 

 

 

Pour 1 tarte (mangée à 2):

1 pâte feuilletée

1/4 de céleri ravfe

1/2 courge butternut

1 betterave rouge cuite

2 gros navets

3 gros oignons

Bouillon de volaille

Thym

Laurier

Eplucher et émincer finement les oignons. Les faire revenir à la poêle  dans un peu d’huile avec le thym et le laurier. Cuire tout doucement jusqu’à ce que les oignons soient confits (45 minutes environ) et assaisonner.

Eplucher les navets et le céleri rave. Il n’est pas nécessaire d’éplucher la courge butternut dont la peau va permettre aux rondelles de mieux tenir à la cuisson. Couper en rondelles de 3 mm d’épaisseur tous les légumes. Pour ce que ce soit plus joli, retailler les rondelles avec une emporte-pièce de manière à ce qu’elles aient toutes la même grandeur.

Garder les parures, les couper très petits dés et les cuire à la poêle avec un peu d’huile. Saler et poivrer.

Cuire les navets, le céleri rave et la courge séparément dans le bouillon de volaille.

Etaler la pâte dans un moule à tarte et la précuire 10 minutes à 175°.

Garnir le fond de la tarte avec les oignons confits et les parures cuites à la poêle. Aligner les rondelles de légumes en les alternant et en les faisant se chevaucher légèrement.

Badigeonner la tarte au pinceau avec du bouillon de volaille. Saler et poivrer.

Enfourner 35 minutes à 200°.

Saint-Jacques poêlées, crêpe de pommes de terre et réduction au curry

Je continue avec mes recettes ‘bouffe party’ dont je vous parlais l’autre jour en vous présentant aujourd’hui la seconde entrée.

Je m’étais inspirée pour ce plat d’une recette trouvée sur le site Francechef.tv; recette fortement modifiée car à la base il fallait utiliser des Saint-Jacques encore dans leur coquillage afin de réaliser la sauce avec les barbes de Saint-Jacques. J’ai opté pour une autre solution, non seulement par facilité mais aussi aussi au niveau du coût du plat car l’achat de Saint-Jacques fraîches non nettoyées est assez onéreux.

La recette ne demande pas beaucoup de travail au moment de servir car hormis les Saint-Jacques qui doivent être poêlées au dernier moment, les crêpes et la réduction de fumet peuvent être réalisés la veille.

 

 

 

 Pour 4 personnes:

12 noix de Saint-Jacques

12 feuilles de cerfeuil

Pour la sauce:

12 noix de pétoncle (congelées)

300 ml de fond de poisson

Curry

Crème

Pour la crêpe de pommes de terre:

500g de pommes de terre

50g de farine

2 oeufs

1 blanc d’oeuf

1dl de crème

Commencer par cuire les pommes de terre. Les écraser, ajouter la farine. Incorporer les oeufs et le blanc d’oeuf ainsi que la crème. Bien mélanger la préparation. Chauffer une poêle avec un peu de beurre. Y étaler la préparation de manière à  obtenir une crêpe d’environ 5 mm d’épaisseur. Cuire la crêpe des deux côtés de manière à ce qu’elle soit très légèrement croustillante et réserver.

Pour la sauce: Mettre les noix de pétoncles dans le fumet de poisson et laisser réduire au 3/4. Oter les noix de pétoncles et les réserver. Lier cette réduction de fumet avec de la crème et assaisonner de curry, sel et poivre. Vous devez obtenir une sauce relativement épaisse.

Poêler les Saint-Jacques au beurre. Faire revenir dans la même poêle les noix de pétoncle.

Pour le dressage: découper un rectangle de crêpe, assez grand pour pouvoir y déposer 3 Saint-Jacques. Si nécessaire, repasser les crêpes quelques minutes au four. Déposer les Saint-Jacques sur les crêpes et ajouter un peu de fleur de sel pour l’assaisonnement. Garnir avec les noix de pétoncle et un brin de persil plat. Ajouter un trait de sauce.

Espuma de potiron à l’huile de truffe et champignons des bois

Il y un peu plus d’une semaine, une joyeuse bande d’amis s’était invitée   avait été invitée chez moi à l’occasion de ce que j’ai à la longue fini par appeler  notre traditionnelle ‘bouffe party’.

Au programme, deux entrées, un plat et un dessert. Le tout pas trop compliqué à réaliser pour 7 personnes quand on a une cuisine dont la taille serait plus appropriée à un nain de jardin qu’à ma petite personne.

Je publierai les différentes recettes un peu à la fois dans le courant des prochains jours.

Un tout grand merci à Christelle, sans qui la publication des recettes n’aurait pas été possible à défaut de photos!

On commence aujourd’hui avec la première entrée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes:

400g de potiron

20 cl de crème à 30% de MG

300gr de potimarron détaillé en cubes

1 gousse d’ail

125g de champignons des bois (champignons bruns, shiitake et pleurote pour moi)

Thym, persil, laurier

Huile de truffe

Muscade

Curcuma

Beurre

Quelques pistaches concassées pour la déco

Détailler le potiron en cube et le faire cuire à l’eau bouillante salée avec le bouquet garni jusqu’à ce qu’il soit bien tendre. Egoutter et en faire une purée. Ajouter la crème. Assaisonner de sel, poivre, quelques gouttes d’huile de truffe, curcuma et muscade. Passer la préparation au tamis et la verser dans le siphon. Garder le siphon au chaud.

Brosser et couper les différents champignons. Les faire revenir à la poêle avec un peu de beurre. Saler et poivrer.

Dans une assiette creuse, déposer un fond de champignons poêlés, dresser l’espuma. Garnir avec les pistaches concassées.

Terrine de crabe et de pommes de terre

Le jour où j’ai réalisé les tagliatelles céleri rave au parmesan, j’ai également cette entrée chaude-froide à base d’écrasé de pommes de terre et de crabe.

Cuisiner deux plats le soir en rentant du bureau c’est un exploit… donc c’est vous dire si ceux-ci sont rapides à faire! 

Bon désolée, la photo n’est pas exceptionnelle… Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé mais gros problème de luminosité. Ce n’est pas faute d’avoir fait de nombreux essais loin de là!!! Mais après près de 10 photos, on s’est dit qu’on allait quand même manger 🙂

Ingrédients pour 2 personnes:

1 boîte de crabe

2 grosses pommes de terre

Huile d’olive

Aneth

Ciboulette

2 càc de vinaigre de vin blanc

Fleur de sel

Cuire les pommes de terre à l’eau bouillante salée. Les écraser à la fourchette. Ajouter de la fleur de sel, de l’huile d’olive, et de la ciboulette. Saler et poivrer. L’écrasé de pommes de terre doit être servi tiède.

Egoutter le crabe. L’assaisonner avec le vinaigre, sel et poivre.

Dresser la terrine à l’aide d’un emporte-pièce. Une couche de pommes de terre, une couche de crabe. Recommencer l’opération.

Vous pouvez servir la terrine seule, ou accompagnée du petite salade.

Pour la petite salade:

1 grosse carrotte

Mesclun

1/2 tomate

Huile d’olive

A l’aide d’un économe couper de fines lamelles de carottes. Les cuire à la vapeur ou blanchir à l’eau bouillante. Les carottes doivent rester croquantes! Passer les lamelles à l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Huiler les lamelles de carottes à l’aide de pincer.

Foncer un emporte-pièce avec une lamelle (assez grande pour faire le tour de tout l’emporte-pièce). Remplir de salade, ajouter quelques tomates et un filet d’huile d’oliver.

Oter délicatement l’emporte-pièce.

Tagliatelles de céleri rave au parmesan et à l’huile de truffe

J’avais lu sur un blog il y a déjà quelques mois une recette de tagliatelles de céleri rave accompagnées d’une sauce au parmesan. Cette idée m’était un peu sortie de la tête (je ne sais d’ailleurs plus du tout quel blog m’a donné cette idée) mais je m’en suis souvenue en regardant il y a quelques jours la finale d’Un dîner presque parfait, version M6 (et oui, c’était enregistré…). Le gagnant (dont je ne sais absolument plus le nom) avait réalisé pour des tagliatelles de céleri rave avec une sauce au curry.

Ni une ni deux, j’ai acheté un céleri rave et je m’y suis mise!

Alors petit conseil, si comme moi vous n’avez pas de mandoline, évitez de préparer cette entrée pour plus de 2 personnes!

Ingrédients pour 2 personnes:

1/3 de céleri rave

Parmesan

Crème (5% pour moi)

Lait demi-écrémé ou écrémé

Huile de truffe

Basilic frais

Jus de citron

Poivre noir

 

 

 

 

 

 

 

 

Commencer par nettoyer le céleri rave. A l’aide d’un économe ou   d’une mandoline, détailler de fines tranches. Puis couper ces  tranches de manière à obtenir des tagliatelles. Perso j’ai utilisé mon  couteau et une latte :-).

 Au fur et à  mesure, plonger les tagliatelles dans de l’eau froide avec  un peu de citron afin de garder leur blancheur.

 Pour la réalisation de la sauce: là en fait les quantités dépendent un peu du goût. Pour ma part j’ai utilisé 15 cl de crème et 5 cl de lait que j’ai fait chauffer ensemble et dans lesquels j’ai fait fondre 1,5 càs de parmesan. Mais je pense que c’est un peu à vous de voir… si vous préférez une sauce plus liquide, ajouter un peu de lait. Ou un peu de crème pour qu’elle soit plus épaisse. Quand à la quantité de parmesan, cela dépendra de sa qualité: un parmesan fraîchement râpé aura plus de goût qu’un parmesan acheté râpé en sachet… Donc le mettre mot, c’est de GOUTER!

Ajouter l’huile de truffe à la sauce. Compter environ 1 goutte par personne.

Cuire les tagliatelles à l’eau bouillante salée. Elles doivent rester un peu croquantes, la cuission ne prend pas plus de 2 minutes.

Egoutter les tagliatelles, naper généreusement de sauce. Ajouter un peu de poivre noir et de basilic frais haché.

 

Velouté de scarole au curry et chips de jambon

Cette fois c’est certain, l’automne est bel et bien là. Il n’y a pas que le calendrier qui me le dit mais également mon nez frigorifié quand je sors de chez moi tôt le matin.

Mais l’automne ça a du bon quand même (en tout cas je tente de m’en persuader). Les recettes à base de champignons fleurissent sur tous les blogs, et je vais pouvoir recommencer à déguster de bons bols de soupe bien chaude.

En parlant de soupe justement, j’ai, après de longs mois de pause, à nouveau commandé un panier de légumes bio à la ferme du Montaval . Comme d’habitude, il s’agit d’un panier surprise.. avec donc les bonnes et les moins bonnes surprises :-). Comme moins bonne surprise, j’avais cette fois une scarole … Et moi la scarole je trouve ça coriace et amer… bref, aime pas ça! 

Ne sachant trop quel sort lui réserver, j’ai opté pour un potage, ou plutôt un velouté. Le côté coriace est anéanti par le mixer, et l’amertume par la crème et le goût fumé du jambon!

 Ingrédients pour 1l de velouté:

1 scarole

8 dl de bouillon de légumes (en cubes c’est parfait). La scarole va rendre de l’eau en cuisant, donc vous obtiendrez environ 1l de soupe.

1 échalote

Beurre

Crème

curry

Jambon fumé

Hacher l’échalote et la faire revenir dans le beurre. Ajouter les feuilles de scarole (préalablement coupées si elles sont grandes) et faire suer quelques minutes.

Ajouter le bouillon de légumes. Laisser cuire environ 10 minutes.

Pendant ce temps, découper les tranches de jambon en rectangle et les passer au grill environ 5 minutes jusqu’à ce que le jambon soit sec et croustillant.

Assaisonner la soupe de S&P et de curry.

Crémer suivant le goût.

Terrine de saumon fumé à la roquette et aux asperges vertes, sauce au miel doux

Cette entrée fraîche, ne nécessite aucune cuisson et est vite prête.

Je vous conseille de dresser les assiettes juste avant de servir, au risque de voir la roquette  se fâner au contact de la sauce à la ricotta… Facile à préparer mais à déconseiller quand même si vous avez 50 invités 🙂

Ingrédients pour 2 personnes:

200g mini-asperges vertes

150g de saumon fumé

roquette

1 càs de ricotta

1 càc de miel liquide

1/2 échalotte hachée.

1 càc de crème liquide (facultatif)

Commencer par cuire les asperges. Les égoutter, passer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. En conserver 4 pour dresser les assietttes, couper les autres en morceaux d’environ 1cm.

Pour la sauce: à l’aide d’un petit fouet, mélanger la ricotta et le miel. Vous devez obtenir une sauce onctueuse. Si elle est trop épaisse, ajoutez 1 càc de crème. Saler et poivrer.

Pour le dressage: Couper de fines rondelles de concombre. Les dresser en rosace sur l’assiette. Tapisser un emporte-pière avec les tranches de saumon fumé coupées à hauteur. Remplir avec un peu de roquette et d’asperges, ajouter une cuillère à café de sauce. Recommencer l’opération une 2ème fois. Terminer avec de la roquette. Bien tasser les légumes entre chaque couche pour faire tenir l’ensemble. Oter délicatement l’emporte-pièce.

Terminer la décoration de l’assiette avec les asperges restantes, l’échalote hâchée, et quelques points de crème de balsamique par exemple.

Semoule aux asperges vertes et citron vert

Quelque chose me dit qu’il s’agit là de la dernière recette de « salade » de l’été. A moins que nous ayons droit à un été indien, mais ça il parait que ce n’est pas avant le mois d’octobre. Euh… j’ai jamais vu 25° au mois d’octobre moi. Cela dit, cette histoire de météo et d’été indien lue ce matin sur un site d’information en ligne (sais même plus lequel, c’est fout ce que ça m’a marqué) a quand même réussi à me mettre Joe Dassin en tête. Je fredonne donc joyeusement depuis ce matin.. mentalement… pas certaine que mes vocalises fassent l’hunanimité.

Pour en revenir à ma salade donc, ou plutôt à mon plat froid, j’ai choisi encore une fois de cuisiner des asperges vertes. En les achetant chez mon voisin le supermarché, j’ai remarqué qu’il était indiqué qu’elles étaient importées. Après une petite recherche d’informations sur internet, je me suis ainsi aperçue que les asperges vertes ne sont cultivées que de mai à juillet en Belgique.  Moi qui pensait bêtement pouvoir acheter les dernières asperges bien de chez moi, c’était loupé!

Semoule aux asperges vertes et citron vert

Ingrédients pour 2 personnes:

130g de semoule

12 asperges vertes

1 citron vert

1 càs de ciboulette ciselée

1 càs d’huile de tournesol (ou une autre huile neutre)

1 càs de jus d’orange

Sel et poivre

Commencer par nettoyer les asperges et les cuire à l’eau bouillante salée. Les égoutter et les passer sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Découper ensuite les asperges en tronçons d’envion 1cm.

Cuire la semoule, l’égrainer et ajouter l’huile de tournesol.

Prélever le zeste du citron vert,  puis presser le citron pour obtenir le jus.

Pour la vinaigrette: mélanger les zestes et le jus de citron, le jus d’orange, la ciboulette, sel et poivre.

Ajouter les asperges à la semoule, puis la vinaigrette. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et réserver 1h au frigo.

Cette recette participe au concours « A vos casseroles » du site ô délices

Bricks ou nems aux légumes

5 fruits et légumes par jour….Euh perso j’y arrive pas… Et vu le nombre d’articles à ce sujet à la télé, dans les journaux et sur internet, je ne dois pas être un cas désespéré.

Je vous propose ici une recette de nems très légère à base uniquement de légumes et de feuilles de brick.

 nems aux légumes

Ingrédients pour 10 nems:

5 feuilles de brick

1 carotte

1/3 de courgette

1/2 poivron rouge

un bouquet de coriandre fraîche

40g de soja frais

Commencer par raper la carotte, la courgette et le poivron rouge. Y ajouter la coriandre hachée. Saler et poivrer et réserver au frais.

Pour la confection des nems… c’est pas aussi compliqué que ça en a l’air.. Couper une feuille de brick en 2. La poser à plat sur le plan de travail et y déposer un peu de légumes râpés. Attention, il est préférable de presser les légumes dans la main avant de les déposer sur la feuille de brick, de manière à en faire sortir le jus et éviter que la feuille de brick ne soit trop humide.

 nems aux légumes préparation

Ajouter quelques pousses de soja sur les légumes râpés.

Plier les parties supérieures et inférieures de la feuille de brick sur 1 cm.

Refermer le nems en partant de la gauche et rouler la feuille de brick sur elle-même.

Disposer les nems dans un plat et enfourner environ 20 minutes à 180°, les nems doivent devenir croustillants. Il n’est pas nécessaire d’ajouter du beurre ou de l’huile pour la cuisson.

Les nems peuvent se grignoter nature, avec un peu de sauce soja, ou encore accompagné d’une salade verte.

Verrine de légumes grillés au fromage blanc aromatisé à l’avocat

Par ce temps…. pourri (soyons honnête… là il pleut) … une verrine, non pas apéritive mais servie plutôt en entrée. Très frais quand il fait chaud!

 Verrine de légumes grillés

Ingrédients pour 4 personnes:

250g de fromage blanc onctueux

3 poivrons: 1 rouge, 1 jaune et 1 vert

1/2 avocat

20 mini asperges vertes

le jus d’un demi citron

poivre de séchuan

poivre noir

ciboulette

Dans un blender,  mixer le fromage blanc avec le demi avocat, le jus de citron, sel et poivre de séchuan et poivre noir. Ajouter la ciboulette ciselée.  Conserver cette préparation au frais.

Couper les poivrons en 2, retirer les graines et les parties blanches, et les passer environ 20 minutes sous le grill de manière à pouvoir les peler facilement.

Cuire les asperges à l’eau bouillante salée. Conserver les pointes pour la décoration des verrines.

Couper les poivrons en lamelles et les asperges sans pointes de manière à pouvoir garnir les verrines. Les morceaux ne doivent pas être trop petits!

Garnir les verrines: répartir un peu de légumes dans le fond, recouvrir de fromage blanc à l’avocat, recommencer avec les légumes puis de nouveau le yaourt. Parsemer de ciboulette ciselée et ajouter les pointes d’asperges comme garniture.

Garder au frais environ 1h avant de servir.

Verrines de légumes grillés

Poivrons gratinés à l’italienne

Récemment j’ai craqué pour une revue de cuisine italienne… En italien… C’est là que ça se complique, parce que si les photos m’ont fait saliver dans la librairie, mon vocabulaire culinaire est assez limité et je dois donc m’armer d’un dictionnaire pour ne pas confondre l’ail et l’oignon.

Cette recette constitue, selon la revue, un « antipasto » à déguster avec des bouts de pain grillés.

Perso, je vois aussi très bien ces poivrons avec une escalope de veau ..

Poivrons gratinés à l'italienne

 

donc, voila, pour 4 personnes (en « antipasto »)

Ingrédients:

20g de Grana rapé

10g de câpres

3 anchois sous huile

2 poivrons rouges

2  poivrons jaunes

huile d’olive et sel

D’abord, peler les poivrons. Pour cela, les disposer coupés en 2 sous le grill du four et attendre environ 20 minutes qu’ils nourcissent. Retirer les poivrons du four et les peler sans se brûler doigts. Bizarrement les poivrons jaunes sont plus récalcitrants, sais pas pourquoi. Ne pas oublier de retirer les parties blanches.

DSCN0233

Découper les poivrons cuits et pelés en lanière. Couper également les hanchois en petits morceaux

Dans un plat, mélanger les poivrons, les hanchois et les câpres. Ajouter un filet d’huile d’olive et très très peu de sel (les hanchois salent déjà un peu le plat).

Ajouter par dessus le grana rapé et enfourner 10 minutes à 150°. Le fromage doit seulement fondre et le plat peut être dégusté tiède.