Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Archive of ‘Féculents’ category

Risotto aux asperges vertes, gambas et basilic

Après la salade à base d’asperges blanches, voici venues les asperges vertes. Ben oui, il faut un peu varier quand même…

 

Risotto aux asperges vertes, gambas et basilic

 

Ingrédients pour 2 personnes:

500g de grosses crevettes crues non décortiquées

350ml de bouillon de volaille (environ)

1 càs de beurre

1/2 oignon jaune

200g de riz à risotto

60ml de vin blanc sec

1 gousse d’ail écrasée

300g d’asperges vertes (ou plus selon le goût)

1 poignée de basilic frais

Huile d’olive

1 càs Parmesan

 

Poêler les crevettes entières. Les décortiquer lorsqu’elles sont cuites et conserver les carapaces pour une autre préparation (sauce,…). Couper les crevettes en 2 dans le sens de la longueur, ôter l’intestin. Réserver.

Nettoyer les asperges. Les cuire à la vapeur. Les découper en morceaux d’environ 1cm de long. Réserver.

Hacher finement l’oignon. Le faire revenir dans une casserole avec un peu d’huile d’olive. Incorporer le riz et mélanger pour bien l’enrober, le riz doit cristalliser. Verser le vin blanc et le laisser s’évaporer de 2/3. Ajouter la moitié du bouillon de volaille et poursuivre la cuisson à feu doux en continuant à mélanger jusqu’à ce que le liquide soit absorbé. Continuer à verser le bouillon  un peu à la fois, sans cesser de mélanger, jusqu’à ce que le riz soit cuit.

Réchauffer rapidement à la poêle les asperges avec les crevettes et l’ail.

Ajouter les crevettes et asperges au risotto ainsi que le parmesan.

Parsemer de basilic au moment de servir.

 

 

 

Tarte salée à la courgette et à la roquette

Je ne suis pas une grande fan des quiches, que je trouve souvent trop lourdes.. Ben oui, les oeufs et la crème, c’est pas léger :-). Par contre, j’aime beaucoup les tartes salées, généreusement garnies de légumes. Des sortes de pizzas revisitées en quelque sorte. Celle-ci est toute verte, et composée de courgettes, roquette et mozzarella.

 

 

Ingrédients pour une tarte:

1 rouleau de pâte à pizza ou de pâte brisée

1,5 courgette

1 boule de mozzarella

1 poignée de pignons de pin

Roquette

Huile d’olive

 

Emincer très finement la courgette (avec la peau) à l’aide d’une mandoline.

Trancher la mozzarella en fines tranches et les sécher dans du papier absorbant.

Etaler la pâter dans un moule. Garnir avec la mozzarella, puis les tranches de courgettes et les pignons. Arroser d’un filet d’huile d’olive.

Cuire au four environ 20 minutes à 220°.   (Ou précuire d’abord la pâte seule, suivant le type de pâte utilisée)

A la sortie du four, parsemer de roquette et poivrer légèrement.

Cornes de gatte au persil plat et sa sauce aux herbes

C’est en voyant récemment une recette de brochettes de pommes de terre aux herbes de Philou que je me suis rappelée avoir repéré (en avril… ) une chouette idée de petites pommes de terre passées dans la poudre de persil plat.

La pomme de terre roulée dans les herbes de Provence, tout le monde connait… Roulée dans du persil plat séché et accompagnée d’une petite sauce, c’est un peu plus original et tout aussi bon

A servir à l’apéro (si vous n’avez pas peur de mettre de la poussière de persil partout), ou en mini-entrée.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

10 pommes de terre cornes de gatte ou rattes du Touquet, ou à défaut des grenailles

1,5 botte de persil plat

2 échalions

50g de vinaigre de vin rouge

10g de sucre

3 càs de fromage blanc

4 poignées, en quantités égales, de ciboulette, cerfeuil, persil et estragon

 

Effeuiller le mieux possible le persil plat. Répartir la moitié des feuilles sur une assiette et les passer 1 minute à puisssance maximum au micro-ondes. Remuner et recommencer à nouveau durant 1. Répéter si nécessaire encore une fois l’opération afin que les feuilles de persil soient bien sèches, puis les pulvériser en poudre. Laisser refroidir les pommes de terre à température ambiante.

Cuire les pommes de terre avec la peau. Les égoutter, les peler encore chaudes et les tourner directement dans la poudre de persil. Réserver.

Détailler les échalions en cercles. Porter à ébullition le vinaigre de vin rouge et le sucre.  Ajouter les cercles d’échalions et laisser frémir environ 5 minutes le temps qu’ils prennent une couleur rouge.

Pour la sauce: Mixer ensemble le fromage blanc et les herbes (ciboulette, persil, cerfeuil, estragon). Saler et poivrer.

Salade de lentilles vertes au balsamique

Qui a dit que les lentilles c’était juste pour l’hiver!!!??? Ben pas moi en tout cas.

Froides, elles peuvent être une bonne alternative aux salades classiques à base de laitue. Servies en verrine, elles ajoutent une touche d’originalité à l’apéritif.

Impossible de vous donner des quantités pour cette recette, le plus simple est de goûter.

Ingrédients:

Lentilles vertes

Thym

Petits pois

Oignons au vinaigre

Poivron rouge

Artichauts sous huile

Sel

Vinaigre balsamique

Cuire les lentilles à l’eau bouillante avec un brin de thym.

Cuire les petits pois à l’eau bouillante salée.

Pendant ce temps, griller le poivron sur un bec de gaz afin de le peler. J’ai choisi cette méthode car je trouve que cela donne du goût au poivron mais il faut avouer que c’est assez fastidieux. Donc si vous avez une autre solution, ne pas hésiter :-). Par contre, le poivron doit être légèrement cuit afin de ne plus être craquant.

Détailler les artichauts et les oignons en petits morceaux.

Réunir les différents ingrédients dans un saladier et assaisonner de sel et vinaigre balsamique.

Madeleines tomatées au balsamique

Je ne passe pas beaucoup de temps dans ma cuisine ces derniers jours. Manque de temps, et un peu la flemme aussi …. A défaut de « grande » recette, quelques petites madeleines salées à déguster, par exemple, à l’apéro. Les madeleines, sucrées ou salées, c’est la petite recette rapide que je fais quand j’ai envie de chipoter en cuisine mais sans avoir beaucoup de temps :-).

 

Ingrédients pour 12 madeleines:

100g de farine fermentante

2 oeufs

1 càs de vinaigre balsamique

3 càs d’huile d’olive

2 tomates

Basilic frais

Commencer par couper les tomates en petits dés. Hacher le basilic.

Dans un plat, mélanger la farine, les oeufs, l’huile d’olive et le vinaigre balsamique. Ajouter le basilic et les tomates.

Verser dans les moules et cuire environ 15 minutes à 200°.

Cake à la feta et aux herbes fraîches et sa chantilly de jambon blanc

L’autre jour, lorsque j’ai remis un peu d’ordre dans la cuisine histoire d’y caser une nouvelle poêle (non non je ne manque pas du tout de place), j’ai retrouvé une vieille recette d’un cake salé que j’aimais particulièrement. 

Je l’ai accompagné d’une chantilly au jambon. Bon évidemment ce n’est pas léger, mais c’est quand même vraiment bon!

Et puis moi, toutes ces herbes et la feta, je trouve que ça donne un petit goût d’été!

 

  

Ingrédients pour un cake 

180g de farine 

1 sachet de levure 

3 oeufs 

100g de gruyère rapé 

5cl d’huie d’olive 

15 cl de lait écrémé 

200g de feta 

3 poignées d’herbes fraîches hachées: persil, basilic, ciboulette 

Sel et poivre 

Beurre pour le moule

Ingrédients pour la chantilly (siphon de 1/2l): 

170g de jambon blanc 

30cl de crème à 30%MG 

1càs de ketchup 

1càs d’huile de noix 

1càc de moutarde 

1 jaune d’oeuf 

Sel et poivre 

Commencer par le cake.

Dans un saladier, mélanger la levure et la farine. 

Dans un second récipiend, battre au fouet les oeufs entier avec l’huile d’olive et le lait. Saler et poivrer. 

Verser la préparation aux oeufs sur la farine. Mélanger délicatement. Ajouter le gruyère, la feta coupée en dés et les herbes. 

Beurrer un moule. Y verser la préparation. 

Cuire à 180° pendant environ 50 minutes. 

 

Pendant la cuisson, préparer la chantilly. 

Mixer le jambon avec l’huile de noix, la moutarde, le jaune d’oeuf et le ketchup. Ajouter la crème. Saler et poivrer. Passer au chinois et verser dans le siphon.  Garder au frais jusqu’à utilisation.

Tarte feuilletée aux légumes d’automne

Le magazine Saveurs des mois de septembre-octobre regorgeait de bonnes idées que je n’ai pas encore eu le temps de toutes essayer. Il est pourtant temps que je me dépêche car le numéro du mois de novembre est sorti et plusieurs idées m’ont déjà tapé dans l’oeil.

Dans le numéro du mois de septembre-octobre donc, un article était consacré aux tartes de toutes sortes, sucrées et salées.  Après avoir longuement hésité (la tartelette au cappuccino me faisait de l’oeil), j’ai opté pour une légère tarte salée, à déguster avec une salade verte.

 

 

 

 

 

 

 

Pour 1 tarte (mangée à 2):

1 pâte feuilletée

1/4 de céleri ravfe

1/2 courge butternut

1 betterave rouge cuite

2 gros navets

3 gros oignons

Bouillon de volaille

Thym

Laurier

Eplucher et émincer finement les oignons. Les faire revenir à la poêle  dans un peu d’huile avec le thym et le laurier. Cuire tout doucement jusqu’à ce que les oignons soient confits (45 minutes environ) et assaisonner.

Eplucher les navets et le céleri rave. Il n’est pas nécessaire d’éplucher la courge butternut dont la peau va permettre aux rondelles de mieux tenir à la cuisson. Couper en rondelles de 3 mm d’épaisseur tous les légumes. Pour ce que ce soit plus joli, retailler les rondelles avec une emporte-pièce de manière à ce qu’elles aient toutes la même grandeur.

Garder les parures, les couper très petits dés et les cuire à la poêle avec un peu d’huile. Saler et poivrer.

Cuire les navets, le céleri rave et la courge séparément dans le bouillon de volaille.

Etaler la pâte dans un moule à tarte et la précuire 10 minutes à 175°.

Garnir le fond de la tarte avec les oignons confits et les parures cuites à la poêle. Aligner les rondelles de légumes en les alternant et en les faisant se chevaucher légèrement.

Badigeonner la tarte au pinceau avec du bouillon de volaille. Saler et poivrer.

Enfourner 35 minutes à 200°.

Pain au son d’avoine

Fait septembre, en faisant mon petit tour journalier sur la blogosphère, je m’étais arrêtée sur une recette de pain au son d’avoine sur le blog de Cléa. Cette recette de pain a éveillé ma curiosité parce que, bête que je suis, je ne connaissais pas le son d’avoine. Ou en tout cas uniquement de nom. Et très vaguement de vue quand je vais faire un petit tour dans un magasin bio. Pour le reste rien, nada, complètement inconnu, je ne savais pas qui il était ni à quoi il servait. Après m’être un peu informée « Est ce que l’on sait manger ce pain comme un pain normal? avec de la confiture ou du jambon par exemple? », je me suis dit ‘go’, je teste.

Etant un peu pressée, j’ai opté pour la cuisson à la MAP, mode « cuisson rapide » (2h pour la mienne). A refaire… et bien je ne le referai pas! Je trouve que les oeufs ne se mélangent pas très bien, alors que je les avais battus avant, et que leur goût ressort donc très fort à certains endroits dans le pain. Sinon rien à redire, c’est vraiment top!

J’ai suivi la recette de Cléa que je vous recopie ici:

Ingrédients pour un pain:

20cl de lait de soja

1 sachet de poudre à lever

2 oeufs préalablement battus

1/2 yaourt de soja (environ 60g)

300g de son d’avoine

1càc de sel

Si vous optez pour la préparation à la MAP, y verser tous les ingrédients en prenant garde à ce que la levure ne soit pas en contact avec le sel.

Programmer en mode « pain rapide ».

Pancakes au cresson

J’ai remarqué que beaucoup de magasines culinaires proposent des recettes pour le brunch du dimanche matin. Le brunch, j’adore… mais plutôt en vacances à l’hôtel! Parce que me lever à 8h le dimanche matin  pour cuisiner plein de trucs et mourir de fin toute la matinée, très peu pour moi. J’ai quand même fait une exception récemment en réalisant des pancakes au cresson. Et  je confirme ça prend du temps :-). Cela dit, la prochaine fois, je ferai les pancakes la veille et puis je les réchauffera au four le lendemain matin …

Pour 8 pancakes:

160g de farine

2 oeufs

20cl de lait à température ambiante

5 cl de crème

20g de levure fraîche

1 botte de cresson

Sel

Laver le cresson et ôter les tiges.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Réserver les blancs au frais.

Dans un premier saladier, émietter la levure dans la farine.

Dans un second saladier, fouetter les jaunes d’œuf avec le lait et la crème. Incorporer le mélanger farine + levure. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Laisser reposer la pâte 1h dans un endroit « tiède ».

Lorsque la pâte a gonflé, monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte. Ajouter le cresson.

Faire fondre un peu de beurre dans une poêle, délimiter la taille des pancakes à l’aide d’un emporte-pièce. Verser la pâte dans l’emporte-pièce. Après 2 minutes, ôter l’emporte-pièce et retourner le pancake pour continuer la cuisson de l’autre côté.

Servir les pancakes tièdes.

Semoule aux asperges vertes et citron vert

Quelque chose me dit qu’il s’agit là de la dernière recette de « salade » de l’été. A moins que nous ayons droit à un été indien, mais ça il parait que ce n’est pas avant le mois d’octobre. Euh… j’ai jamais vu 25° au mois d’octobre moi. Cela dit, cette histoire de météo et d’été indien lue ce matin sur un site d’information en ligne (sais même plus lequel, c’est fout ce que ça m’a marqué) a quand même réussi à me mettre Joe Dassin en tête. Je fredonne donc joyeusement depuis ce matin.. mentalement… pas certaine que mes vocalises fassent l’hunanimité.

Pour en revenir à ma salade donc, ou plutôt à mon plat froid, j’ai choisi encore une fois de cuisiner des asperges vertes. En les achetant chez mon voisin le supermarché, j’ai remarqué qu’il était indiqué qu’elles étaient importées. Après une petite recherche d’informations sur internet, je me suis ainsi aperçue que les asperges vertes ne sont cultivées que de mai à juillet en Belgique.  Moi qui pensait bêtement pouvoir acheter les dernières asperges bien de chez moi, c’était loupé!

Semoule aux asperges vertes et citron vert

Ingrédients pour 2 personnes:

130g de semoule

12 asperges vertes

1 citron vert

1 càs de ciboulette ciselée

1 càs d’huile de tournesol (ou une autre huile neutre)

1 càs de jus d’orange

Sel et poivre

Commencer par nettoyer les asperges et les cuire à l’eau bouillante salée. Les égoutter et les passer sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Découper ensuite les asperges en tronçons d’envion 1cm.

Cuire la semoule, l’égrainer et ajouter l’huile de tournesol.

Prélever le zeste du citron vert,  puis presser le citron pour obtenir le jus.

Pour la vinaigrette: mélanger les zestes et le jus de citron, le jus d’orange, la ciboulette, sel et poivre.

Ajouter les asperges à la semoule, puis la vinaigrette. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et réserver 1h au frigo.

Cette recette participe au concours « A vos casseroles » du site ô délices