Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Archive of ‘Poissons et crustacés’ category

Salade de langoustines et gambas, vinaigrette à la truffe

Au départ, j’avais prévu de faire un tartare de poissons ou crustacés. Au final, ce sera plutôt une salade avec des langoustines et scampis cuits. Au final, ce changement d’idée me réjouit! J’ai adoré ce plat au final tout simple mais très fin en goût et, très facilement réalisable à l’avance!

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

10 langoustines cuites

10 gambas cuites

Le zeste de 1,5 citron vert

1 càs de crème

2 échalotes ciselées

10cl de vin blanc (environ)

3 mini-asperges vertes

Quelques gouttes de jus de citron

Ciboulette

Poivre de Sichuan

Huile d’olive

 

Pour la vinaigrette: Vinaigre balsamique à la truffe / Quelques gouttes de jus de citron / Huile de pépins de raisins / sel

Emulsionner ensemble les différents ingrédients de manière à obtenir une vinaigrette.

 

Pour la salade: Décortiquer les langoustines et gambas. Tailler les langoustines en gros dés et les gambas et tout petits dés.

Mettre les échalotes ciselées dans une petite poêle. Couvrir de vin blanc et laisser réduire à sec.

Blanchir trois fois les zestes de citron vert.

Hacher la ciboulette.

Mélanger ensemble tous les ingrédients: langoustines, gambas, échalotes, zestes de citron vert, ciboulette, crème. Assaisonner de sel, poivre de Sichuan et (suivant le goût) de quelques gouttes de jus de citron. Réserver au frais pendant 2 heures.

A l’aide d’une mandoline, découper de très fines tranches d’asperges crues.  Les faire mariner 2 heures avec un peu de sel et d’huile d’olive.

 

Dresser la salade dans un emporte-pièce, décorer avec les tranches d’asperges et la vinaigrette.

 

 

Filet de maquereau, mayonnaise anisée, gel de pamplemousse

Qui parmi vous mange régulièrement du maquereau frais? A mon avis, pas grand monde.  Et d’ailleurs moi non plus…  J’ai pourtant été attirée l’autre jour au rayon poissonnerie par le prix réellement bas des filets de maquereau. Hop, achetés! Restait à trouver un moyen de les accommoder.

Ce poisson est naturellement très salé, il faut donc trouver un moyen de casser ce côté salé. Pour cela il est possible de le mariner, ou de l’accompagner d’agrumes qui donneront une note acidulée au plat.  C’est l’option que j’ai choisie cette fois.

La recette du gel de pamplemousse est inspirée de celle du gel de citron d’Isa.  Le mien est nettement moins joli car je ne l’avais pas laissé prendre assez longtemps avant de faire la photo :-). 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

4 filets de maquereau

Une poignée de riz à sushi

Quelques gouttes de vinaigre de riz

Wasabi

 

Pour le gel de pamplemousse: 100gr de jus d’un pamplemousse rose fraichement pressé et filtré / 50gr d’eau / 25gr de sucre –/2gr d’agar-agar

Mettre tous les ingrédients dans un poêlon, porter à ébullition et retirer directement. Couler dans un petit saladier et mettre au frais. Dès que c’est figé, mixer pour obtenir un gel souple et réserver en burette doseuse.
 
Pour la mayonnaise anisée: 50g d’huile de pépin de raisin – 1 blanc d’oeuf – 1 càc d’anis badiane en poudre / 10g de vinaigre de riz / sel / eau suivant la consistance voulue
 
Réunir tous les ingrédients dans bol et et mixer. Réserver au frais.
 
 
Cuire le riz suivant les instructions. Assaisonner de vinaigre de riz.
 
Parer les filets de maquereau. Les cuire à la poêle, côté peau, sans matière grasse, à feu moyen.
 
Lors du dressage, ajouter une pointe de wasabi sur les filets de maquereau.
 
 
 
 

Flétan à basse température et son coulis vert

Le beau temps semble enfin s’être décidé à venir… Youpiiiiiiiiiii!!!! Vive les barbecues, les salades et les plats légers!  Et moi quand je pense ‘léger’, je pense ‘poisson’.

Un plat de poisson tout simple donc mais réellement plein de saveurs et très frais.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

350g de flétan, en filet ou en pavé

Huile de pépins de raisin

5 branches de thym citron

1 botte de jeunes oignons

20cl de bouillon de légumes

Vinaigre de vin blanc (au goût)

1 càs de beurre

200g de petits pois

65g d’épinards

10 feuilles de menthe ciselées

2 petites tomates coupées en dés

Noix de muscade

150g de champignons ShimeJi   (ce sont eux)

 

Nettoyer les jeunes oignons,  faire cuire lentement au beurre la moitié du vert ciselé et les petits oignons.

Cuire les petits pois à l’eau salée  ‘al dente’.

Disposer le poisson dans un plat, saler, poivrer, ajouter les branches de thym citron et verser un filet d’huile de colza. Cuire au four à 75° jusqu’à ce que la température au coeur atteigne 58°.

Dans une casserole, faire chauffer le bouillon de légumes et le beurre. Ajouter un trait de vinaigre de vin blanc, les petits pois, les épinards, la menthe ciselée et les dés de tomates. Laisser mijoter 5 minutes. Saler et poivrer.

Poêler rapidement les champignons.

Servir le flétan entouré du bouillon vert, assaisonner d’un peu de noix de muscade, et surmonter des champignons.

Aile de raie aux câpres et persil, purée au cresson

Aaah la classique aile de raie au beurre et aux câpres … Je ne sais pas vous mais moi je ne suis pas très fan. En fait ce que je n’apprécie pas trop dans la version classique c’est la consistance de l’aile de raie.  Une solution: la farine!! Fariner l’aile de raie avant la cuisson permet d’obtenir une jolie ‘croute’ lors de la cuisson.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

Une aile de raie de 450g environ

400g de pommes de terre

5 cl de lait environ

1 botte de cresson ou une boîte de cressonette

Beurre

1,5 càs de câpres

Persil plat

Jus de citron

Noix de muscade

Farine

 

Eplucher les pommes de terre et les faire cuire à l’eau salée. Les égoutter et les faire sécher quelques minutes.

Chauffer le lait dans un petit poelon, assaisonner de sel, poivre et noix de muscade. Ajouter le cresson et mixer. Verser ce mélange sur les pommes de terre pour obtenir une purée. Ajouter une noix de beurre.

Détailler l’aile de raie en 4 morceaux (dans le sens de la longueur). Saler et poivrer les morceaux et les fariner. Cuire l’aile de raie au beurre.  Réserver. Dégraisser la poêle. Y faire fondre du beurre, ajouter les câpres, un peu de jus de citron et du persil haché.

Belge Attitude – Papillote de saumon à l’orange et aux crevettes grises

Philou, star de la blogosphère belge, a récemment eu l’idée d’organiser un jeu, ouvert aux blogueurs culinaires bloguant en Belgique, dont  le but est de présenter une fois par mois  à nos fidèles lecteurs une recette mettant en scène un produit, une marque, ou un plat évoquant la Belgique.

La dernière semaine de chaque mois, notre G.O va donc proposer, au vote des blogueurs participants, une recette belge, un produit évoquant la Belgique et une marque évoquant la Belgique.  Et que le meilleur gagne :-).

Pour le mois de mars, Philou nous avait demandé de choisir entre le stoemp, le cécémel et les crevettes grises. Cécémel et crevettes grises sont arrivées ex-aequo. Après quelques jours de bouderies (je voulais le stoemp moi!!!), j’ai finalement trouvé la crevette grise assez sympa :-).

Voici donc ma recette pour ma première participation à « La Belge Attitude »:

 

Ingrédients pour 2 personnes:

+/- 250g de filet de saumon sans peau

50g de crevettes grises décortiquées

Basilic frais

1 càs de câpres

Beurre

1/2 orange

Papier aluminium, cuisson, ou autre pour la cuisson en papillote

 

Bien  frotter bien l’orange; couper quatre très fines tranches.

Placer le saumon au centre de la feuille d’aluminium, déposer dessus 2 tranches d’orange, des crevettes, des câpres et du basilic haché.  Ajouter une noisette de beurre et quelques gouttes de jus d’orange (environ 1 càc de jus par papillote).  Saler et poivrer.

Refermer la papillote et enfourner durant environ 15 minutes à 200°.

Servir avec du riz blanc si vous désirez déguster cette papillote en plat .

 

Queue de lotte au beurre à la truffe noire

Hormis une exception, je n’ai jamais rencontré personne qui n’aimait pas la truffe.  Personnellement c’est une saveur que j’adore et j’utilise souvent de l’huile de truffe dans mes plats .. à défaut de pouvoir utiliser de la truffe fraîche :-).

Pour ne pas rester totalement idiote, j’ai craqué dans une grande surface pour de la truffe de chine. J’avais déjà lu et entendu à plusieurs reprises que le goût de la truffe de chine est assez proportionnel à son prix .. en clair ce n’est pas très cher mais ça n’a aucun goût! Et bien pour avoir testé, je peux vous assurer que c’est tout ce qu’il y a de plus vrai!! Aucune odeur et aucun goût!

J’avais dans mon placard un petit pot de beurre à la truffe noire. Après pas mal de réflexion j’ai choisi d’utiliser ce beurre pour cuire de la lotte.  Le résultat a dépassé mes espérances! La lotte avait une petite saveur de truffe mais sans nullement altérer le goût du poisson.

 

Ingrédients pour 2 personnes:

400g de queue de lotte

Beurre de truffe

Environ 200g de tagliatelles

Vin blanc sec

Mélange de champignons des bois

Crème

 

Couper la queue de lotte en tronçons d’environ 3 cm d’épaisseur.

Faire fondre le beurre à la truffe dans une poêle, y cuire la lotte et l’arrosant régulièrement du beurre de cuisson. Réserver le poisson au chaud et faire revenir brièvement les champignons des bois dans la poêle.

Cuire les pâtes ‘al dente’; les égoutter. Réchauffer rapidement les pâtes en y ajoutant du vin blanc, un filet de crème, sel et poivre.

Couteaux sautés, mayonnaise au wasabi

Le couteau est un coquillage qui n’est pas souvent cuisiné … On en trouve souvent intégré à des préparations à base de poisson, mais les recettes mettant en avant uniquement les couteaux sont en fait assez rare.  Pourtant il est très facile à préparer, et assez bon marché (environ 10€/kg).

Servi froid, il fera une mise en bouche rapide et originale qui ravira vos invités (et vous aussi:-).

 

Ingrédients pour 2 à 3  personnes (quantité pour environ 7 demi-couteaux à déguster):

10 couteaux vivants

Huile d’olive

Huile piquante

1/2 oignon rouge

1/2 gousse d’ail

Coriandre fraîche

1 citron vert

1 càc de mayonnaise

1 càc de crème épaisse

Wasabi

 

Dans une poêle, chauffer un peu d’huile d’olive et d’huile piquante. Ajouter l’ail émincé. Faire revenir les couteaux à couvert durant environ 2 minutes (ils doivent s’ouvrir). Laisser refroidir les couteaux, les sortir de leur coquillage,  et les couper en morceaux. Réserver les coquillages pour le dressage.

Ciseler très très finement l’oignon rouge.

Ciseler la coriandre.

Préparer la sauce en mélangeant la mayonnaise, la crème et un peu de wasabi.

Lorsque les couteaux sont bien refroidis, les mélanger avec un peu de jus de citron vert, de l’oignon rouge et de la coriandre.

Dresser la préparation dans les coquilles vides. Décorer d’un peu d’oignon et de coriandre et d’une pointe de sauce.

 

 

 

Huitres tièdes et courgettes au vin blanc

Les fêtes sont bel et bien derrière nous, mais ce n’est pas une raison pour autant de se mettre au régime oeuf dur ou bisquotte! Et puis il y a plein d’occasions de « bien manger », un anniversaire par exemple.

 

Personnellement je ne suis pas fan des huitres crues. Ce n’est pas le goût iodé qui me dérange, loin de là, mais plutôt la texture du mollusque cru (vivant même…).  S’il y a quelques années, l’idée de manger une huitre cuite était déconcertante, aujourd’hui cuisiner l’huitre est tout à fait rentrer dans la normalité.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

6 ou 12 huitres suivant leur catégorie

2/3 de courgette

3 tomates

1 gousse d’aile

1 feuille de laurier

1 branche de thum

+/- 2 càs de yaourt grec

Coriandre fraîche

Chapelure

Quelques amandes effilées

1 dl de vin blanc sec

5 cl de crème

Jus de citron

Beurre pour la cuisson

Pour le coulis: 1 botte de cerfeuil, 1 botte de persil, 100g d’épinards.  Personnellement je n’ai pas trouvé que le coulis était indispensable à la recette mais à vous de voir 🙂

 

Monder les tomates. Les couper en fines tranches et les laisser cuire 2h environ au four à 65° avec le thym, le laurier, la gousse d’ail écrasée, sel et poivre. Laisser refroidir.

Couper la courgette crue en fine brunoise; n’utiliser que la partie verte du légume.  

Mélanger la brunoise de courgette avec les tomates refroidies. Ajouter le yaourt grec et de la coriandre finement ciselée. Saler et poivrer. ¨

Pour le coulis: Blanchir cerfeuil, persil et épinards. Passer au cutter. Passer au chinois pour récolter le jus. Saler et poivrer.

Ouvrir les huitres et en récolter le jus. Sécher les huitres. Les paner avec de la chapelure et quelques amandes éffilées. Les faire dorer brièvement à la pôele avec un peu de beurre.

Pour la sauce: Faire réduire le vin blanc, ajouter le jus d’huitres. Crémer. Faire réduire à nouveau et ajouter un peu de jus de citron.

Filet de saumon en gravlax et son sorbet aux pommes

Le saumon gravlax est un saumon qui, grâce à une saumure, subit une cuisson chimique. Ce saumon se prépare idéalement 48h à l’avance. Très pratique donc pour un repas de fêtes où il ne demandera donc pas beaucoup de préparation au moment de passer à table.

Si vous optez pour un filet de saumon avec peau, vous pourrez après le saumurage découper celui-ci en fines tranches comme un saumon fumé (avec un bon couteau et un peu de dextérité). Avec un filet de saumon sans peau, vous devrez couper le saumon en tranches comme sur la photo.

 

 

 

Ingrédients:

pour 4 personnes, compter 300g de filet de saumon ultra frais avec ou sans la peau

Pour la saumure:

2 càs de vodka ou de gin

Environ 100g de gros sel marin

Environ 70g de cassonade

Un bouquet d’aneth fraîche

Poivre rose concassé

2 baies de genévrier

Une branche de thym frais

Quelques feuilles de basilic et d’estragon

 

Réunir tous les ingrédients dans un plat. Etaler du film alimentaire sur le plan de travail, disposer un lit de saumure, poser le filet de saumon côté peau (même si votre filet est sans peau) sur la saumure, recouvrir le filet de saumure. Bien refermer le film alimentaire. Réserver le saumon au frigo durant 48 heures.

Après 12 heures, vérifier le saumurage et ôter le liquide. Si nécessaire, emballer le saumon et la saumure dans un nouveau papier film. Vérifier environ toutes les 12 heures s’il est nécessaire d’ôter du liquide.

Au terme du saumurage, retirer le poisson de la saumure. Bien le frotter et le passer sous un filet d’eau froide pour enlever l’excédent de saumure. Eponger soigneusement.

 

Pour le sorbet (1l environ):

300g d’eau

150g de sucre

Quelques branches d’aneth

2 pommes granny smith

Quelques feuilles de basilic

Le jus d’un citron

2 blancs d’oeufs

Fleur de sel

Piment d’Espelette

 

Porter à ébullition l’eau et le sucre. Retirer du feu, ajouter l’aneth et le basilic; couvrir et laisser infuser 10 minutes.

Eplucher et enlever le trognon des pommes. Couper en morceaux.

Quand le sirop est froid, le filtrer. Ajouter les morceaux de pommes, l’aneth et le basilic. Mixer. Ajouter le jus de citron, fleur de sel, piment d’Espelette.

Turbiner en sorbetière. Au 3/4 de la prise, ajouter les blancs d’oeuf montés en neige.

 

Pour la salade et la vinaigrette:

1/2 échalotte

Oignon rouge

Une « feuille » de fenouil

Roquette

3 càc de moutarde

1 càc de cassonade

Vinaigre de Xérès

Fleur de sel et poivre

Huile neutre

Aneth, estragon et basilic haché

 

Hacher finement le fenouil et un peu d’oignon rouge. Ajouter à la roquette suivant le goût.

Pour la vinaigrette montée: Rassembler dans un récipient la cassonade, la moutarde et l’échalotte finement hachée. Mélanger le tout. Monter à l’huile à l’aide d’un fouet. Ajouter le vinaigre de Xérès, fleur de sel et poivre. A l’envoi, ajouter les herbes hachées.

 

 Cette recette est inspirée d’une recette du « module poisson » du Cefor (G. Amand) 

Thon grillé, taboulé à la menthe, sauce au yaourt et huile de citron

Une recette « chaud-froid » pas vraiment d’actualité pour un mois de novembre mais  on ne se plaindra pas des températures du moment.

Cette recette s’inspire de saveurs marocaines en alliant un taboulé et des saveurs d’agrumes. Un arriège goût de vacances!

 

Ingrédients pour 2 personnes:

120g de couscous

Bouillon de volaille

4 tomates coupées en dés

1 bouquet de menthe

Persil plat

300g de thon (ou plus)

1 orange

1 gousse d’ail

Thym

Cumin

Huile d’olive

2 citrons

50g de fromage blanc onctueux ou de yaourt

Tabasco

Sel de céleri

Une pointe de sucre

 

Pour le taboulé:  Cuire le couscous avec du bouillon de volaille, suivant les instructions figurant sur le paquet. Laisser refroidir. Assaisonner avec quelques gouttes de citron, du persil plat haché, de la menthe hachée et environ 2/3 des dés de tomates.  Réserver au frais.

Pour l’huile de citron: Zester un citron. Dans un poêlon, verser un fond d’huile d’olive, ajouter le zeste du citron, chauffer jusqu’à 60°. Laisser l’huile infuser à couvert jusqu’à ce qu’elle soit refroidie. Passer au tamis; réserver l’huile et les zestes frits.

Pour la sauce au yaourt: Détendre le yaourt avec un peu d’huile de citron. Assaisonner de tabasco et de sel de céleri.

Pour le citron séché (décoration): Couper quelques fines tranches du citron non zesté. Les disposer sur un silpat, ajouter une pointe de sucre et du poivre. Faire sécher au four à 100° durant environ 1 h.

Pour le thon: Couper le thon en médaillons d’environ 60 grammes. Réaliser une marinade avec des épluchures d’orange, du persil plat, une gousse d’ail écrasée, du thym, de l’huile d’olive, du cumin, et du poivre. Faire mariner le thon pendant 2 heures. Sortir le thon de la marinade et le griller en le laissant un peu rosé.