Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Archive of ‘Zakouskis et mises en bouches’ category

Verrine de mousseline de céleri rave à l’huile de truffe, concombre mariné et jambon blanc

Comme toute bonne élève, j’ai repris récemment le chemin des cours de cuisine. Mercredi soir, en dehors du menu proposé par le Chef,  il me fallait réaliser une petite mise en bouche pour accompagner l’apéritif.

La photo n’est pas extraordinaire … pas vraiment eu le temps de bien la faire, j’étais un peu en retard pour le service.. donc photo vite faite, mal faite. Mais à la dégustation, le verdict a été très positif! Le contraste entre la mousseline et le croquant du concombre a été très apprécié.

Ingrédients pour 20 verrines environ (bah oui les cours ne sont pas des cours particuliers):

1 céleri rave

1 citron

20 cl de crème à 30% de MG

Huile de truffe

1 concombre

3 càc d’huile d’olive

1 càs de moutarde

3 tranches de jambon blanc

Cerfeuil pour la déco

Eplucher et couper le céleri en gros cubes et le citronner. Le faire cuire à l’eau bouillante salée. Mixer le céleri et le passer au tamis. Réserver au frais

Monter la crème en chantilly. L’incorporer délicatement dans la purée de céleri. Assaisonner de S&P et d’huile de truffe.

Fendre en 2 le concombre et ôter les pépins. Le détailler en fine brunoise. Saler et laisser dégorger environ 20 minutes.

Assaisonner le concombre avec l’huile d’olive, la moutarde, S&P.

Couper de fines lanières de jambon

A l’aide d’une poche à douille, garnir les verrines de mousseline de céleri à 1/3. Ajouter le concombre, puis le jambon. Terminer avec un peu de mousseline de céleri.

Garnir avec une pluche de cerfeuil.

J’ai réalisé cette recette avec du jambon blanc, mais vous pouvez si vous le désirez le remplacer par du surimi ou par des crevettes.

Crevettes roses à la chapelure Panko

La Panko ( ou « le panko »… suivant que l’on soit plus ou moins féministe) est une chapelure japonaise à base de flocons de pain croustillants. Plus épaisse que la chapelure traditionnelle, elle se caractérise par un côté très croustillant qu’elle garde même après cuisson des aliments.

Elle s’utilise de la même manière qu’une chapelure normale et permet de paner toutes sortes d’aliments, que ce soit de la viande, du poisson ou des légumes.

Très facile d’utilisation elle permet donc également de rendre croustillantes et très appétissantes de simple petites crevettes, que vous pouvez grignoter telles quelles à l’apéro, ou utiliser pour agrémenter par exemple une salade.

Ingrédients:

Chapelure Panko

Crevettes roses

1 oeuf battu

Farine

Sel et poivre

Sauce soja

Utiliser le Panko comme une chapelure normale. Passer les crevettes dans la farine, l’oeuf battu assaisonné et puis dans la chapelure. Cuire à la poêle avec un peu d’huile ou à la friteuse.

Servir, par exemple, avec de la sauce soja.

Tomates confites au cumin

 Les tomates confites, il faut du temps pour les faire… Ou en tout cas le four doit avoir du temps à consacrer à leur préparation!

Voici une petite variante, à base de cumin.

Tomates confites au cumin

Ingrédients:

400g de petites tomates en grappe

1,5 càs d’huile d’olive

1 càc de cumin

1/2 càc de sucre

sel

Préparation des tomates confites

Couper les tomates deux. Les disposer, face coupée sur le haut, sur la plaque four recouverte d’un silpat ou de papier sulfurisé.

Mélanger l’huile 0live avec le cumin, le sucre et le sel. Badigeonner les tomates avec ce mélange. Enfourner à 150° pendant 2h à 2h30, jusqu’à ce que les tomates soient confites, et surveiller régulièrement.

Personnellement j’ai ajouté un peu de cumin une fois les tomates confites pour relever un peu le goût.

Caviar d’artichaut anisé

Le vendredi soir, Poupouski et moi avons souvent la flemme pour cuisiner et on aime bien grignoter devant la télé… mais pas grignoter n’importe quoi!!

Perso j’adore les tartinades de toute sorte, que l’on accompagne de petites toasts. C’est très facile et rapide à faire, et cela change de l’éternelle tapenade (que j’aime beaucoup par ailleurs). Voici donc la recette d’une tartinade un peu originale, inspirée du magazine « Saveurs » mais quelque peu modifiée.

caviar d'artichaut

Ingrédients:

400g de fonds d’artichaut (en bocal ou surgelés)

le jus d’un demi citron

2 càc de graines de fenouil

huile d’olive

25g de pignons de pin

Caviar d'artichaut

Mixer les artichauts égouttés (ou décongelés… dans ce cas vérifiez quand même qu’ils sont   cuits!) avec le jus de citron et les graines de fenouil. Ajouter 3 càs d’huile d’olive. Mixer  jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Dans une poele sans matière grasse, faire dorer les pignons de pin. Attention ça brûle vite!

Concasser grossièrement les pignons de pin et les incorporer à la pâte d’artichauts.

Le caviar d’artichaut se conserve 3 jours dans une boîte hermétique au frigo.

Poivrons gratinés à l’italienne

Récemment j’ai craqué pour une revue de cuisine italienne… En italien… C’est là que ça se complique, parce que si les photos m’ont fait saliver dans la librairie, mon vocabulaire culinaire est assez limité et je dois donc m’armer d’un dictionnaire pour ne pas confondre l’ail et l’oignon.

Cette recette constitue, selon la revue, un « antipasto » à déguster avec des bouts de pain grillés.

Perso, je vois aussi très bien ces poivrons avec une escalope de veau ..

Poivrons gratinés à l'italienne

 

donc, voila, pour 4 personnes (en « antipasto »)

Ingrédients:

20g de Grana rapé

10g de câpres

3 anchois sous huile

2 poivrons rouges

2  poivrons jaunes

huile d’olive et sel

D’abord, peler les poivrons. Pour cela, les disposer coupés en 2 sous le grill du four et attendre environ 20 minutes qu’ils nourcissent. Retirer les poivrons du four et les peler sans se brûler doigts. Bizarrement les poivrons jaunes sont plus récalcitrants, sais pas pourquoi. Ne pas oublier de retirer les parties blanches.

DSCN0233

Découper les poivrons cuits et pelés en lanière. Couper également les hanchois en petits morceaux

Dans un plat, mélanger les poivrons, les hanchois et les câpres. Ajouter un filet d’huile d’olive et très très peu de sel (les hanchois salent déjà un peu le plat).

Ajouter par dessus le grana rapé et enfourner 10 minutes à 150°. Le fromage doit seulement fondre et le plat peut être dégusté tiède.

Brochette de Quorn, sauce mangue-coriandre

Hier soir, Poupouski et moi avions invité un couple d’amis à manger. Invitation fixée depuis… euh.. je dirais le 15 septembre (voire avant).. Y a pas à dire, ce n’est pas évident de concilier les agendas de tout le monde.

En guise de zakouski chaud, j’avais préparé une recette tirée du livre « Le tour du monde en 50 tapas ». Ce petit livre est vendu 7,50€ (de mémoire… je me trompe peut être de quelques cents) chez Casa. Et il vaut vraiment la peine! Non seulement les recettes sont originales mais en plus, l’auteur a eu l’ingéniosité de rédiger quelques lignes explicatives pour les ingrédients hors du commun et même d’indiquer par quoi on peut les remplacer si le supermarché du coin n’est pas assez exotique.

Hier, j’avais opté pour une recette de brochettes de « Tzay ». Les « tzay » sont, d’après le petit livre, des nuggets de soja thaïs, disponibles dans les supermachés asiatiques. Par facilité, j’ai remplacé les nuggets de soja par du Quorn. Et le résultat fut très concluant.

Ingrédients pour 10 pièces:

environ 200g de quorn (vendu au Delhaize)

1/2 de mangue bien mûre

1/4 de concombre

le jus d’un citron vert

2 cuillères à soupe de sauce sweet chili (en vente aussi au Delhaize)

1 càs de coriandre fraîche

gros sel

 

Découper la mangue et le concombre en brunoise. Hacher finement la coriandre.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce dans un bol

Découper le Quorn en dés et réaliser des mini-brochettes. Faire griller les brochettes à la poêle.

Servir les brochettes avec la sauce mangue-coriandre

Toast de pain d’épice au boursin

Cette recette me provient du cours de cuisine. Elle est très rapide mais surprend souvent les invités car le pain d’épice est plutôt présent au petit déjeuner ou au goûter qu’en zakouski salé. Mais croyez-moi, le mariage des deux est vraiment très très bon!

Ingrédients:

Pain d’épice en tranche (une tranche pour 4 toasts)

Boursin ail et fines herbes

Crème

 

Découper les toasts dans les tranches de pain d’épice.

Ajouter de la crème au boursin et mélanger de manière à obtenir une consistance crémeuse.

Dresser les toasts à l’aide d’une poche à douille (c’est plus joli)

Houmous

Les recettes d’houmous sont aussi nombreuses que variées. Après 2 essais j’ai fini par en créer une des plus basiques mais qui a plu à tous ceux qui l’ont testées!

Ingrédients:

une boîte de pois chiche égouttés

huile d’olive

sel

cumin

jus de citron (facultatif)

Mixer tous les ingrédients ensemble … et déguster!

 

Verrine de Saint Moret au curry, crevette rose et mangue

Cette recette est inspirée du livre « Verrines: apéros et gourmandises », paru aux éditions Marabout et vendu (entre autres) chez Casa. Je l’ai quelque peu modifiée car dans la recette originale, le Saint Moret est utilisé tel quel dans les verrines. Or, le Saint Moret, c’est assez épais et donc pas aisément  utilisable avec une poche à douille à moins d’attraper des crampes au bras dès la 3ème verrine.

 Ingrédients pour 35 verrines environ:

1 mangue

300g de Saint Moret

crème

crevette rose

curry

Mélanger le Saint Moret avec de la crème de manière à avoir une consistance plus crémeuse dont vous pourrez aisément remplir vos verrines à l’aide d’une poche à douille.

Faire une brunoise de mangue.

A l’aide d’une poche à douille donc, remplir le fond de vos verrines de Saint Moret à la crème. Soupoudrer de curry. Ajouter 2 ou 3 crevettes roses, de la mangue, et de nouveau des crevettes. S’il vous reste de la crème de  Saint Moret, décorez la verrine avec une pointe de crème.