Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Archive of ‘Zakouskis et mises en bouches’ category

Verrine de mousse de jambon

Voici une recette de verrine que je fais régulièrement, très rapide, qui présente bien, et appréciée de tous.

 

 

Ingrédients pour environ 35 verrines:

600g de jambon (en tranches ou en bloc)

50g de roquette

150g de philadelphia

crème

tomates séchées pour la déco

paprika

 Mixer le jambon avec le philadelphia et de la crème de manière obtenir la consistance désirée. Ajouter le paprika et réserver au frais. Si vous n’aimez pas trop le philadelphia, vous pouvez sans problème en diminuer la quantité, et compenser par de la crème… et inversément !

Dresser les verrines: pour ce faire, déposer un lit de roquette au fond de chaque verrine. Puis, à l’aide d’une poche à douille, les remplir de mousse de jambon. Décorer avec les tomates séchées coupées finement.

Tapenade d’olives vertes

Vite fait, bien fait, une tapenade d’olives vertes qui se dégustera avec plaisir à l’apéro sur des petits toasts. Vous pouvez en faire une plus grande quantité et la conserver au frigo après l’avoir recouverte d’un filet d’huile d’olive.

Ingrédients

150g d’olives vertes dénoyautées (ou moins…)

un filet d’anchois

persil

un filet d’huile d’olive (facultatif)

MIxer tous les ingrédients ensemble. Il n’est pas nécessaire de saler et poivrer. Si vous trouvez la consistance trop épaisse, vous pouvez ajouter un filet d’huile d’olive mais ce n’est pas toujours nécessaire… Après avoir essayé plusieurs marques d’olives vertes, j’ai remarqué qu’avec certaines (généralement les moins chères) il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’huile d’olive.

Toasts aux herbes de provence

Lorsque j’ai le temps, je préfère faire des toasts moi-même que les acheter tout préparés dans les magasins. C’est nettement meilleur et cela ne prend finalement pas beaucoup de temps pour en avoir une grande quantité.

Ingrédients:

pain blanc

huile d’olive ou autre

gros sel

herbes de provence

Découper les tranches de pain suivant la forme voulue. Soit vous coupez les croutes et puis découpez la tartinea (par exemple) en 4, soit vous utilisez un emporte pièce pour obtenir des toasts ronds.

Etaler tous les futurs toasts sur une plaque de four recouverte d’un Silpat ou de papier cuisson. A l’aide d’un pinceau, badigeonner les toast d’huile. Personnellement j’utilise un mélange huile d’olive (3/4) et huile d’arachide (1/4), mais cela dépend de vos goûts personnels, vous pouvez très bien n’utiliser que de l’huile d’olive …

Ajouter les herbes de provence et le gros sel.

Cuire à 200° … environ 8 minutes, jusqu’à ce que les toasts soient croustillants. Bien surveiller la cuisson car quand ils ont commencé à cuire les toasts ont tendance à très vite brûler sur les bords!

Quand ils sont refroidis, vous pouvez les conserver 2 semaines dans une boîte.

Bruschetta

Il y a quelques temps j’avais acheté au Delhaize un bocal de bruschetta… pas mauvais du tout… mais à voir les ingrédients, ça va aussi vite de la faire soi-même et c’est encore meilleur!!

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes (à l’apéritif)

5 tomates

1/4 oignon

ail en poudre

origan

basilic frais

huile d’olive

sel et poivre

Monder les tomates: ôter le pédoncule;  à l’aide d’un couteau pointu, tracer une croix à la base de la tomate. Plonger les tomates environ 20 secondes dans l’eau bouillante de manière ce que la peau se détache. Sortir les tomates de l’eau bouillante, les rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Peler les tomates, les découper en dés et oter les pépins.

Dans une casserole, cuire pendant 2 minutes (pas plus, il faut que les tomates restent en morceaux), les dés de tomates avec l’huile d’olive et les épices. La cuisson n’est pas une obligation, cela dépend de la qualité des tomates que vous utilisez à la base, mais permet aux tomates de « compoter » très légèrement et donc d’être beaucoup plus facilement tartinées…

Laisser refroidir la bruschetta et la mettre au frigo. Au moment de servir, vérifier l’assaisonnement et si nécessaire ré-épicer

Gambas au miel et son sabayon au curry

Je vais vous présenter ici une recette de zakouski chaud que j’ai réalisée pour mon examen de cuisine du mois de juin (bientôt septembre, les cours vont reprendre, je vous en parlerai donc).

La photo n’est pas top, j’en conviens et m’en excuse. Le jour de l’examen, les zakouskis étaient servis sur des petits plateaux individuels argentés .. j’ai donc « chipoté » avec la photo du plateau pour que vous puissiez voir à quoi ressemble le zakouski.

 

 

 

 

 

 

 

Pour 10 zakouskis

10 gambas (scampis, grosses crevettes.. suivant le budget dont vous disposez)

4 càs de miel liquide

150g de riz rouge de Camargue (personnellement je l’achète au Delhaize, je ne sais pas du tout si on en trouve ailleurs)

2 jaunes d’oeufs

0,5 dl de vin blanc

3 càs d’huile d’olive

1,5 càs de curry

persil plat pour la déco

2dl fumet de poisson

beurre

1. Faire réduire le fumet de poisson avec le vin blanc de moitié

2. Pendant ce temps, cuire le riz rouge à l’eau salée (ça prend du temps.. environ 35 minutes). Après l’avoir égoutté, y faire fondre un petit morceau de beurre.

3. Préparer la marinade des gambas/scampis/crevettes: mélanger le miel avec l’huile d’olive et 2 pincées de curry. Y faire mariner les gambas/scampis/crevettes pendant 10 minutes.

Si vous trouvez que la préparation est trop épaisse, n’hésitez pas à rajouter un peu d’huile d’olive! La texture va dépendre du miel utilisé…

4. Sortir les gambas de la marinade et les égoutter. Les faire revenir à l’huile d’olive dans une poêle.

5. Au dernier moment, préparer le sabayon avec les 2 jaunes d’oeufs et le mélange fumet de poisson/vin blanc réduit. Ajouter 1 càs de curry.

Vous pouvez présenter ce zakouski dans une verrine, une cuillère ou autre. Disposer un fond de riz rouge, poser le gambas/scampi/crevette et recouvrir de sabayon. Passer le tout 2 minutes (pas plus!!!) au four afin de que le sabayon fasse une très fine croûte. Garnir de persil plat et servir immédiatement.