Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

J’ai goûté pour vous… La Boucherie (Luxembourg)

La Boucherie est comme son nom l’indique un restaurant spécialisé dans les… viandes.

Situé place d’Armes en plein centre ville, on peut y manger rapidement un filet de boeuf ou une brochette mixte. Qu’y conseiller ? J’apprécie beaucoup leur steak tartare agrémenté de tranches de chorizo, ou leurs grillades de viande.

Les prix y sont démocratiques et la décoration est celle d’une… boucherie. Le service est symathique et rapide. Un bon choix pour luncher rapidement le midi.

  • Ambiance : 7,0/10
  • Cuisine : 7,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,5/10

J’ai goûté pour vous… Chez Bacano (Luxembourg)

Comment décrire Chez Bacano à Luxembourg ? Tout simplement, un restaurant portugais dont la spécialité (ou l’une des spécialités) est le scampis grillé et flambé. Enfin pas un scampi, mais pour ainsi dire, des scampis à volonté flambés au Ricard.

C’est excellent, mais assez graisseux, et n’espérez pas draguer après le repas. Vu la quantité d’ail, votre haleine sera atteinte pendant plusieurs jours. Néanmoins, malgré la décoration assez sobre, on y retourne avec plaisir.

Un second restaurant tenu par la fille Isabelle existe également, mais je n’ai jamais testé.

Ne pas oublier de réserver, surtout le weekend.

  • Ambiance : 6,0/10
  • Cuisine : 8,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,0/10

Cabillaud au beurre blanc sur lit d’épinards

Un classique: le poisson blanc et les épinards. Avec une sauce classique de chez classique, souvent servie au restaurant, mais que l’on fait rarement chez soi. Et c’est dommage car c’est facile et très fin!

Pour le beurre blanc:

50g de beurre très froid

10g d’échalotes ciselées

10ml de vin blanc sec

5 ml de vinaigre de vin blanc

sel et poivre

Porter à ébullition les échalotes ciselées, le vinaigre et le vin (je vous préviens, ça sent pas très bon). Réduire très lentement « à sec »

Oter la casserole du feu, ajouter le beurre découpé en morceaux, mélanger lentement (ne pas fouetter!!). Assaisonner de sel et poivre.

Passer la sauce au chinois.

 

Pour les épinards, compter 250g d’épinards frais par personne (laver et cuit ça ne fait pas grand chose). Les laver, les blanchir, puis les repasser dans une casserole avec un peu de beurre, du sel, du poivre et de la poudre d’ail.

Le poisson se cuit simplement à la poêle avec un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre.

Quand je vous disais que c’était facile…

Bruschetta

Il y a quelques temps j’avais acheté au Delhaize un bocal de bruschetta… pas mauvais du tout… mais à voir les ingrédients, ça va aussi vite de la faire soi-même et c’est encore meilleur!!

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes (à l’apéritif)

5 tomates

1/4 oignon

ail en poudre

origan

basilic frais

huile d’olive

sel et poivre

Monder les tomates: ôter le pédoncule;  à l’aide d’un couteau pointu, tracer une croix à la base de la tomate. Plonger les tomates environ 20 secondes dans l’eau bouillante de manière ce que la peau se détache. Sortir les tomates de l’eau bouillante, les rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Peler les tomates, les découper en dés et oter les pépins.

Dans une casserole, cuire pendant 2 minutes (pas plus, il faut que les tomates restent en morceaux), les dés de tomates avec l’huile d’olive et les épices. La cuisson n’est pas une obligation, cela dépend de la qualité des tomates que vous utilisez à la base, mais permet aux tomates de « compoter » très légèrement et donc d’être beaucoup plus facilement tartinées…

Laisser refroidir la bruschetta et la mettre au frigo. Au moment de servir, vérifier l’assaisonnement et si nécessaire ré-épicer

Pâtes aux courgettes et crème fraîche

D’habitude, je cuisine toujours mes courgettes gratinées, mais cette fois j’ai voulu innover avec des pâtes à la courgette.

Pâtes aux courgettes et crème fraîche

La recette est assez simple : une courgette, de la crème fraîche légère, un oignon, une gousse d’ail, sel, poivre, huile d’olive, basilic et des pâtes (plutôt des tagliatelles, mais, cette fois, j’ai  utilisé un mélange de penne et farfalle)

  1. Faire chauffer l’eau pour les pâtes avec sel et huile d’olive. J’y ajoute un peu de basilic pour donner du goût aux pâtes.
  2. Ensuite découper la courgette en grande tagliatelle. Pour cela j’ai utilisé un économe.
  3. Couper l’oignon en petit morceaux et le faire cuire dans une poêle ou un wok
  4. Y ajouter les lanières de courgettes et laisser cuire quelques minutes. Laisser au chaud.
  5. Cuire les pâtes al dente, et égoutter
  6. Mélanger la crème avec les courgettes, les oignons et la gousse d’ail. Épicez avec le sel, le poivre et un éventuellement un peu de basilic. Goutter et adapter l’assaisonnement
  7. Versez sur les pâtes.
  8. Éventuellement y ajouter un peu de parmesan frais rapé, mais je n’en ai pas mis dans ma recette.

Bon appétit…

J’ai goûté pour vous… Le Wasabi Sushi Lounge (Bruxelles)

Et encore un bar à sushis comme on en trouve des dizaines maintenant dans nos villes : le Wasabi Sushi Lounge situé à Stockel.

Comment décrire ce lieu… Bon tout d’abord, c’est plus un bar qu’un restaurant japonais ; la décoration est lounge-contemporain, et les seuls éléments japonais dans l’établissement sont les noms des plats.

Un ‘faux’ chef-sushis prépare des sushis avec du riz d’un autocuiseur, le poisson est frais mais sans plus, les vins sont passables.

Bref un endroit à conseiller si vous ne chercher pas l’Expérience japonaise, et éventuellement si vous passer dans le quartier et que vous avez terriblement faim.

  • Ambiance : 6,0/10
  • Cuisine : 5,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,0/10

J’ai goûté pour vous… La Pomme Cannelle (Luxembourg)

Un restaurant étoilé à Luxembourg-ville à un prix raisonnable… et bien c’est possible le midi à La Pomme Cannelle, restaurant de l’hôtel Le Royal.

Deux options s’offrent à vous le midi : le déjeuner d’affaire en 3 services ou le ‘lunch en 60 minutes‘. Dans le premier, quelques options à choisir pour la table, dans le second, les plats sont sélectionnés par le chef en fonction de l’arrivage du jour.

Que dire de La Pomme Cannelle : les plats sont excellents, le service est sobre mais efficace, le décor est luxueux mais sans excès, les vins sont sélectionnés avec goût… que du bonheur.

Attention, pour goûter la spécialité du restaurant : le dessert ‘pomme cannelle’, il faut commander en début de repas.

Cela doit être aussi bien le soir, mais je n’y suis jamais allé que le midi…

  • Ambiance : 8,0/10
  • Cuisine : 8,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,0/10

J’ai goûté pour vous… Le Bocconi (Bruxelles)

Un soir, après une ballade près de la Grand Place de Bruxelles, j’ai découvert le Bocconi. En fait, il s’agit du restaurant adossé à l’hôtel Amigo.

Et bien, ce fut une agréable surprise : ce restaurant au décor mixant contemporain et brasserie italienne, propose une cuisine méditerranéenne franco-italienne pleine de saveur et de soleil. Le chef est italien, les serveurs sont italiens, on a l’impression de manger comme au pays.

De mémoire, les prix me semblaient abordables… mais néanmoins plus chers que la pizzéria du quartier.

Un restaurant à préférer aux snack pittas se trouvant dans la rue adjacente (appelée communément « rue des pittas »)…

  • Ambiance : 8,0/10
  • Cuisine : 8,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,0/10

J’ai goûté pour vous… Le Punjab (Bruxelles)

Le décor y est un peu (beaucoup ?) kitsch, mais cela fait le charme du Punjab, situé avenue Buyl à Bruxelles (près de l’ulb).

Soyons honnête, ce n’est pas le meilleur restaurant indo-pakistanais de Bruxelles, le service laisse parfois à désirer… mais après plusieurs visites, je n’ai jamais été déçu de leur mixed grill de viande ou de leurs spécialités pakistanaises.

Les gros avantages de ce restaurant sont qu’il y a toujours de la place, que le décor vaut la peine, que la note est raisonnable, et que finalement on y mange pas si mal.

J’avoue : les toilettes situées au milieu de la pièce avec une fenêtre qui donne sur la salle, ça m’a toujours fait rire…

  • Ambiance : 7,5/10
  • Cuisine : 6,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,5/10

Tartelettes sucrées et salées au fenouil

Je vous expliquais l’autre jour que j’avais acheté un panier de légumes surprises bio dans lequel se trouvait, entre autres, des bulbes du fenouil. Je ne suis pas fan du fenouil… d’ailleurs en règle général je ne suis pas fan des saveurs anisées (même s’il s’agit d’un breuvage alcoolisé que l’on boit traditionnellement au soleil en jouant à la pétanque).  Mais bon, les fenouils sont là, il fallait bien trouver un moyen de les utiliser … Ne sachant trop si un plat à base de fenouil me plairait, j’ai fini par opter pour différentes tartelettes, histoire de voir ce qui serait bon et ce qui ne le serait pas. J’ai été très agréablement surprise … De cette manière le goût du fenouil est très léger et ma cuisine embaumait..

Voici donc les 3 tartelettes différentes que j’ai réalisées avec un bulbe de fenouil.

Dans un premier temps, nettoyer le fenouil, le couper en fine brunoise, et le poêler à sec quelques minutes.

Beurrer chaque moule et le foncer avec de la pâte brisée (en français, étaler la pâte brisée dans le moule à tartelette)

Tartelettes sucrées pommes – fenouil

Pour 2 tartelettes:

  • une pomme
  • un œuf
  • 1 càs de sucre
  • 1 càc de beurre

Découper la pomme en très fines fines tranches et en recouvrir les tartelettes. Ajouter de la brunoise de fenouil.  Dans un bol, mélanger l’oeuf, le sucre et le beurre que vous aurez fait fondre (au micro-ondes en surveillant bien.. ça fond vite!). Recouvrir les tartelettes de ce mélange.

Pour les tartelettes salées (2) j’ai effectué une préparation commune: 1 oeuf, 1 càs de crème frâiche light, 1 càs de lait, le tout mélangé

Tartelette salée (quoique) fenouil- lavande

Décorer la tartelette avec du fenouil. Ajouter le mélange à base d’oeuf, de la lavande, du sel, du poivre.

Tartelette salée saumon fumé – fenouil – aneth

Garnir la tartelette avec 1/2 tranche de saumon fumé et la brunoise de fenouil. Ajouter le mélange à base d’oeuf, du poivre et de l’aneth.

1/2 tranche de saumon fumé

aneth