Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

J’ai goûté pour vous… Le Chinda Wok (Namur)

Des restaurants thaïlandais, il y en a partout. De bons restaurants thaïlandais, c’est souvent plus compliqué à trouver.

Le Chinda Wok à Namur fait partie de la seconde veine. Ce petit établissement situé près de la gare ne paie pas spécialement de mine, mais une fois à l’intérieur, on est surpris par la décoration. Il y a apparemment une superbe terrasse… mais que je n’ai jamais testée.

Le curry vert est excellent, et je me permets de vous conseiller le poulet croquant aux vermicelles…

Je l’ai visité plusieurs fois, et je n’ai jamais été déçu.

  • Ambiance : 7,0/10
  • Cuisine : 7,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,5/10

J’ai goûté pour vous… Le Mont Liban (Bruxelles)

Après de nombreuses visites au Mont Liban, rue de Livourne à Bruxelles, j’ai hâte d’y retourner.

Moitié snack, moitié restaurant, on y mange une cuisine libanaise aérée et délicieuse. Encore une fois, on n’est pas dans un restaurant gastronomique, mais pour une bonne vingtaine d’euros, on peut tester le menu dégustation… et découvrir quelques spécialités libanaises (le taboulé libanais… une touche de fraîcheur)

Prêtez attention au patron, il est exceptionnel.

Je ne sais pas ce que vous en penserez… mais moi j’adore.

  • Ambiance : 6,0/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10

(mise à jour) Ha il y a un site web http://www.montliban.be/

J’ai goûté pour vous… Il Castello Borghese (Luxembourg)

Probablement l’un des meilleurs restaurants italiens de Luxembourg, le Castello Borghese est situé à quelques kilomètres de l’aéroport de Findel.

L’endroit est grand, voire très grand, mais réserver est souvent nécessaire. Un conseil ? Y goûter les pâtes fraîches, et plus spécialement le Giardino de pâtes spécial, 5 pâtes à sélectionner sur la carte. Attention, il y a un second service. Un autre choix ? Le Giardino di pasta mista royale, ou plus simplement un plat de Rigatoni all’arrabbiata.

A visiter absolument pour se faire sa propre opinion. http://www.castelloborghese.lu/

  • Ambiance : 6,5/10
  • Cuisine : 8,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10

J’ai goûté pour vous… Le Chiggeri (Luxembourg)

Le Chiggeri à Luxembourg, c’est trois lieux en un seul.

On peut s’y rendre pour boire un verre dans la partie pub, pour manger un petit bout en terrasse ou dans le jardin d’hiver, ou pour tester le restaurant gastronomique à l’étage.

Mais en dehors de la partie cuisine, le grand intérêt du Chiggeri est sa carte des vins : plus de 2000 bouteilles différentes y sont référencées. Si, comme moi, vous n’êtes pas un œnologue averti, laissez-vous guider par les serveurs, ils vont conseilleront le choix le plus approprié en fonction de votre budget.

Le Chiggeri propose également beaucoup de vins différents au verre, ou au pichet.

Bref, une maison luxembourgeoise avec un bon rapport qualité/prix, et cela pour toutes les bourses.

Ha il y a un site web : http://www.chiggeri.lu

  • Ambiance : 7,5/10
  • Cuisine : 8,0/10 (ou 9/10 pour la partie restaurant gastronomique, noté dans le Gault&Milliau)
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10

J’ai goûté pour vous… La Porte des Indes (Bruxelles)

Probablement l’un des meilleurs restaurants indiens de la capitale : La Porte de des Indes, situé sur le dessus de l’avenue Louise à Ixelles.

Tous les plats, que j’ai goûtés, y sont exquis. Le service est parfait, la carte des vins diversifiée, la décoration un peu kitsch.

Un des meilleurs indiens de Bruxelles, donc, mais également un des plus chers. Le prix des boissons est notamment un peu surfait.

Malgré cela, il est nécessaire de réserver : le restaurant est très souvent complet.

  • Ambiance : 8/10
  • Cuisine : 8,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 6,5/10

J’ai goûté pour vous… Maybe not Bob’s (Luxembourg)

J’adore les hamburgers. Attention, pas les trucs qu’ont sert dans les restaurants rapides, qui n’ont pas de réel goût et qui sont couverts de sauce pour masquer le côté ‘plastique’. Je parle des vrais hamburgers bâtis autour de véritable viande hachée, cuisinés avec amour par un chef passionné. Bon j’en fais peut-être un peu trop…

Toute cette introduction pour arriver au Maybe not Bob’s, pub-restaurant situé dans le bas de la ville de Luxembourg (Clausen), tout près du Melusina et de la Mousel Cantine.

Au Maybe not Bob’s, on y mange comme aux Etats-Unis, des hamburgers délicieux. Pas vraiment de mots pour les décrire : il faut les goûter. Si on aime pas les hamburgers, il y a également des pommes-de-terre farcies, des rib’s, du chili, des sandwiches, des frites… et de la bière. Bref une carte digne des meilleurs pubs.

A ne pas manquer également : le brunch du dimanche. Pour découvrir tout ça, plus d’infos sur leur site web : http://www.maybenotbobs.lu

  • Ambiance : 7,5/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 9/10

J’ai goûté pour vous… Le Phenix (Jambes)

Hier soir, j’ai découvert une petite brasserie namuroise située à Jambes, et nommée Le Phénix.
Quelle est la particularité de ce restaurant ? La cuisine y est ouverte presque en permanence… ce qui est une rareté à Namur. En effet, dans cette ville, la plupart des restaurants n’acceptent plus les convives après 21h.

Les heures d’ouvertures c’est sympa, mais quid de la cuisine ? Ce n’est pas un étoilé Michelin, mais la carte est avenante et assez diverse. La brochette géante de bœuf et sa béarnaise sont très bonnes, et sur la carte on trouve également des épées de bœuf (apparemment la spécialité du Phénix), de la raie ou des pâtes bolognèse. Je vous l’ai dit, c’est diversifié. Un bon signe : la plupart des tables étaient occupées…

Les prix sont ceux d’une brasserie, et le service, malheureusement, est légèrement débordé.

  • Ambiance : 5,5/10
  • Cuisine : 6,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,0/10

(*) Une petite remarque : les repas pris entre 14h et 17h30 bénéficient d’une remise de 40%

Filet d’agneau à la sauce orangée et son gratin dauphinois au romarin

J’adore l’agneau .. je parle ici de la viande, pas de l’animal évidemment..

Voici une recette toute simple et très rapide qui fait un très bel effet ..

Je n’avais malheureusement pas de légume sous la main ce soir, mais à priori, je pense que des haricots verts se marieraient très bien avec ce plat.

La viande pour une personne:

un filet d’agneau (ou plus pour les gourmands)

fond d’agneau

le jus d’une orange

beurre pour la cuisson

beurre manié: 1càs un peu bombée de farine et 1càs un peu bombée de beurre mélangées ensemble.

sel, poivre

Le gratin pour une personne:

une grosse pomme de terre

crème fraîche

lait

romarin finement émincé

sel, poivre

D’abord, le gratin au romarin. C’est lui qui prend le plus de temps.

Eplucher la pomme de terre, la laver et la couper en très fines tranches. Beurrer le fond d’un petit plat, le remplir d’une première couche de pomme de terre, saler, poivrer, ajouter un peu de romarin. Une nouvelle couche de pomme de terre, sel, poivre, romarin. Etc. Ne pas avoir peur de saler généreusement.

Recouvrir le (futur) gratin de crème fraîche délayée dans avec un peu de lait.

Personnellement j’ajoute un peu de chapelure afin d’obtenir une belle croûte.

Enfourner environ 35 minutes à 200°.

Saler et poivrer la viande et la saisir au beurre dans une poêle. Si le filet est épais, je vous conseille d’uniquement saisir la viande et de continuer la cuisson au four. S’il est relativement fin, la cuisson à la pôele suffira.

Lorsque la viande est cuite, la réserver, délayer le (très très peu) de jus de cuisson avec le jus d’orange et le fond d’agneau. Vous devez en fait respecter les proportions suivantes: 1/3 de fond d’agneau pour 2/3 de jus d’orange. Lorsque la sauce frémit, la lier avec le beurre manié.

Gambas au miel et son sabayon au curry

Je vais vous présenter ici une recette de zakouski chaud que j’ai réalisée pour mon examen de cuisine du mois de juin (bientôt septembre, les cours vont reprendre, je vous en parlerai donc).

La photo n’est pas top, j’en conviens et m’en excuse. Le jour de l’examen, les zakouskis étaient servis sur des petits plateaux individuels argentés .. j’ai donc « chipoté » avec la photo du plateau pour que vous puissiez voir à quoi ressemble le zakouski.

 

 

 

 

 

 

 

Pour 10 zakouskis

10 gambas (scampis, grosses crevettes.. suivant le budget dont vous disposez)

4 càs de miel liquide

150g de riz rouge de Camargue (personnellement je l’achète au Delhaize, je ne sais pas du tout si on en trouve ailleurs)

2 jaunes d’oeufs

0,5 dl de vin blanc

3 càs d’huile d’olive

1,5 càs de curry

persil plat pour la déco

2dl fumet de poisson

beurre

1. Faire réduire le fumet de poisson avec le vin blanc de moitié

2. Pendant ce temps, cuire le riz rouge à l’eau salée (ça prend du temps.. environ 35 minutes). Après l’avoir égoutté, y faire fondre un petit morceau de beurre.

3. Préparer la marinade des gambas/scampis/crevettes: mélanger le miel avec l’huile d’olive et 2 pincées de curry. Y faire mariner les gambas/scampis/crevettes pendant 10 minutes.

Si vous trouvez que la préparation est trop épaisse, n’hésitez pas à rajouter un peu d’huile d’olive! La texture va dépendre du miel utilisé…

4. Sortir les gambas de la marinade et les égoutter. Les faire revenir à l’huile d’olive dans une poêle.

5. Au dernier moment, préparer le sabayon avec les 2 jaunes d’oeufs et le mélange fumet de poisson/vin blanc réduit. Ajouter 1 càs de curry.

Vous pouvez présenter ce zakouski dans une verrine, une cuillère ou autre. Disposer un fond de riz rouge, poser le gambas/scampi/crevette et recouvrir de sabayon. Passer le tout 2 minutes (pas plus!!!) au four afin de que le sabayon fasse une très fine croûte. Garnir de persil plat et servir immédiatement.

J’ai goûté pour vous… Le Congo (Luxembourg)

Une envie de manger en fin de soirée à Luxembourg ? Un endroit à connaître : le Congo à Luxembourg.

Ce petit restaurant est situé près de Hollerich (quartier animé le soir à Luxembourg, ce qui n’est pas si courant), pas très loin de la salle de concert Den Atelier et tout près du Marx. Soyons clair, on y mange pas de la grande gastronomie ; mais c’est néanmoins le Congo qui m’a réconcilié avec les ‘pittas’. Ici, pas de viandes toutes graisseuses, mais plutôt des mélanges de saveurs inhabituels dans ce genre de snack : raisins secs, bananes, bacon, pomme…

De mémoire, on y trouve également des salades, des hamburgers, des pomme-de-terres farcies et un décor qui se veut ‘africain lounge’.

L’ensemble, bien évidemment, sans grever son budget.

  • Ambiance : 7,0/10
  • Cuisine : 6/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10