Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘coriandre’

Soupe aux lentilles, courge butternut, petits pois et coriandre

Par ce temps froid et pluvieux (voire neigeux) je suis une grande adepte des soupes consistantes et revigorantes.

Pour cette fois j’ai opté non pas pour une ‘vraie soupe’ mais bien pour un bouillon agrémenté de lentilles et de légumes. Un régal!!!!!!

Rapide à préparer pour le repas du soir mais elle sera encore meilleure le lendemain!

 

DSCN1935

Soupe de lentilles, courge butternut, petits pois et coriandre

 

Ingrédients pour 4 personnes:

1,5l d’eau

1 cube de bouillon ‘Star’

1 oignon jaune

1 carotte

1 bâton de céleri

2 grosses poignées de petits pois congelés

150 de lentilles vertes

400G de courge butternet coupées en gros dés

Coriandre fraîche

 

Détailler l’oignon, la carotte et le céleri. Faire revenir les légumes avec un peu d’huile d’olive. Ajouter les lentilles et de l’eau.  Cuire environ 20 minutes.

Faire chauffer le 1,5l d’eau avec le cube de bouillon Star.

Ajouter les lentilles, la courge butternut et les petits pois.

Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la courge soit tendre.

Assaisonner de coriandre fraîche.

 

 

Scampis au citron vert, piment et coriandre

Apéroooooooooooooooooooooooo!!!!!!!!

Lorsqu’il fait beau j’adore faire de longs apéros à l’extérieur. En dehors des traditionnels chips et crudités, j’aime ajouter quelques petites préparations rapides à grignoter. Cette fois j’avais opté pour des scampis marinés et servis avec du citron vert et de la coriandre.

Ultra simple, méga facile et super délicieux 🙂

DSCN1784

 

Ingrédients pour 4 personnes:

24 scampis

Huile piquante

1 bouquet de coriandre fraîche

2 càs de sauce nuoc-mâm

3cm de gingembre frais

4 càs d’huile d’olive

Le jus de 2 citrons verts

 

Eplucher le gingembrer et le hacher le plus finement possible.

Préparer la marinade: mélanger le jus de citron, la sauce nuoc-mâm, le gingembre et l’huile d’olive.

Mariner les scampis au frais pendant 30 minutes au minimum.

Faire cuire les scampis dans une poêle très chaude en ajoutant un peu d’huile piquante.

Parsemer généreusement de coriandre ciselée.

Carpaccio de boeuf, nouilles de riz à l’asiatique

 

Avec le beau temps, l’envie des salades et plats froids revient.

Ici j’ai accompagné le carpaccio de boeuf de quelques nouilles de riz agrémentées d’une vinaigrette « à l’asiatique ».

Servi pour ma part en entrée mais en augmentant quelque peu la quantité de  nouilles, vous pourrez obtenir une ‘salade-repas’.

 

Carpaccio de boeuf, nouilles de riz à la thaï

Carpaccio de boeuf, nouilles de riz à la thaï

 

Ingrédients pour 2 personnes:

3 tranches de carpaccio de boeuf

Roquette

Environ 50g de nouilles de riz

2 radis

 

Pour la vinaigrette:

1 bouquet de coriandre

1 bouquet de ciboulette

2 jeunes oignons

1 càs de sauce poisson

Sel

3 càs de sauce soja

1 càc de gingembre en poudre

1 càt de vinaigre de riz

Le jus d’un citron vertV

Eventuellement un peu de vinaigre de citron vert

Huile d’olive (+/- 5 càs)

 

Ciseler la ciboulette, la coriandre et les oignons nouveaux.

Mélanger ensemble l’huile d’olive, le sel, la sauce poisson, la sauce soja, le gingembre, le vinaigre de riz et le citron vert.

Ajouter un peu de coriandre et de ciboulette.

Réctifier l’assaisonnement.

 

Cuire les nouilles de riz et les refroidir à l’eau.

Les assaisonner avec les 2/3 de la vinaigrette.

 

Dresser les assiettes en ajoutant un peu de vinaigrette sur la roquette.

Parsemer le carpaccio avec les oignons nouveaux et le reste de coriandre et de ciboulette.

Décorer avec de fines tranches de radis.

Magret de canard mariné au café, chicons braisés à la coriandre

S’il y a un bien une viande que je ne fais jamais mariner, c’est bien le canard. Je le fais régulièrement avec le poulet et la dinde, et de temps en temps avec du boeuf pour les brochettes du barbecue mais avec le canard je n’y avais pas pensé.

Et puis l’autre jour mon attention a été attirée par une marinade au café et là ça a fait tilt, une jolie ampoule s’est allumée au dessus de ma tête.

Avec la mariande café/soja, le canard acquiert un goût plus corsé qui n’est  pas pour me déplaire.

 

Magret de canard mariné au

Ingrédients pour 2 personnes:

1 magret de canard

6 petits chicons

Coriandre fraîche

Huile neutre

 

Pour la marinade:

10cl de café fort

10cl de sauce soja

2 càs de miel

2 gousses d’ail finement hachées

1 morceau de gingembre de 3cm finement râpé

Poivre noir concassé

Mélanger tous les ingrédients de la marinade.

Y plonger le magret de canard, côté peau sur le dessus.  Recouvrir de papier film et laisser mariner au frais durant 3 heures.

Retirer le magret de la marinade. Le faire dorer de tous côtés dans une poêle. Ôter la graisse de la poêle et pourssuivre la cuisson du canard au four à 125° durant environ 20 minutes, jusqu’à ce que le canard soit rosé.

Pendant ce temps. couper les chicons en 4 dans le sens de la longueur, ôter le coeur.

Faire revenir les chicons avec un peu d’huile dans la poêle ayant servi à rotir le canard.

Déglacer avec un peu de marinade, laisser réduire et ajouter la coriandre.

 

Servir par exemple avec des grenailles cuites à la vapeur.

Mijoté de courge butternut et chou-fleur à la coriandre

 Il n’y a pas longtemps je vous proposais un « tajine » de potiron, pâtisson et pois chiches servi avec de la semoule.

En partant du même principe, j’ai cette fois opté pour un mélange courge butternut/chou-fleur.

Je n’ai pas beaucoup le temps de cuisiner pour le moment, donc le peu de temps que je passe dans ma cuisine est plutôt orienté « cuisine rapide » que « chipotage ». Mais cela ne m’empêche pas de me régaler 🙂

 

Tajine de courge butternut et chou-fleur

Ingrédients pour 4 personnes:

1 courge butternut

1 petit chou-fleur

1 échalote hachée

1 càc de cumin

1 càc de paprika

1 càc de curcuma

1/2 càc de sambal

2dl de bouillon de légumes

2dl de coulis de tomates

Coriandre et jeunes oignons ciselés pour le service.

Détailler la courge en cubes et le chou-fleur en petits bouquets.

Dans une cocotte, faire revenir les épices dans un peu d’huile d’olive. Lorsque les épices embaument ajouter la courge et le chou-fleur. Faire revenir les légumes 2 à 3 minutes. Mouiller avec le coulis de tomates et le bouillon de légumes.

Cuire à couvert à petit feu durant environ 30 minutes.

Servir avec du riz thaï et les herbes fraîches.

 

 

Filet mignon de porc et ses boulettes façon couscous

Je publie un peu moins de ces temps-ci… Normal je cuisine un peu moins 🙂

Mais j’ai quand même quelques recettes estivales en stock à partager … Promis ce sera pour les prochains jours!

Pour aujourd’hui, ce sera un plat chaud mais idéal en été … Un filet mignon de porc cuit à basse température, accompagné de petites boulettes à la coriandre et de semoule… Une sorte de couscous revisité si on peut dire!

Facile à préparer, les boulettes peuvent être cuites à l’avance et réchauffées, le filet mignon cuit tout seul au four et les légumes (découpés à l’avance) cuisent en quelques minutes.

 

filet mignon de porc et ses boulettes façon couscous

Ingrédients pour 4 personnes:

500g de filet mignon de porc

250g de haché porc et veau

4 grandes carottes

1/3 de céleri-rave

150G de petits pois

2 feuilles de laurier

4 baies de genévrier

1 oignon rouge coupé en gros morceaux

2 càs de pignons de pin grillés

Coriandre fraîche

350g de semoule

Garam masala

1/4 de citron confit salé

Fond de légumes

 

Les légumes: Nettoyer les carottes et le céleri-rave, les tailler en petits dés et cuire séparément dans le bouillon de légumes. Cuire ensuite les petites pois. Conserver le jus de cuisson des légumes.

La viande: Ciseler la coriandre. Mélanger la viande hachée avec la coriandre et les pignons de pin, saler et poivrer. Façonner de petites boulettes et les faire dorer à la poêle.

Colorer le filet de porc dans la poêle où ont été cuites les boulettes. Le déposer dans un plat à four avec le laurier, l’oignon et les baies de genévrier. Poursuivre la cuisson  au four, à 75°, durant environ 1h30. La température de la viande à coeur doit attendre 62 à 65°.

La semoule: Cuire la semoule selon les instructions. L’assaisonner d’un filet d’huile d’olive, de garam masala et du citron confit taillé en fine brunoise.

La sauce: Déglacer la poêle de cuisson de la viande avec le jus de cuisson des légumes. Faire réduire.

 

 

Wok de scampis aux herbes

Mon petit coup de coeur « cuisine rapide » de ces derniers temps.

Des scampis congelés (bah oui…), des herbes fraîches, un trait de vodka, et le tour est joué! Un vrai délice prêt en 5 minutes.

A déguster seul en entrée, ou pourquoi pas en plat accompagné d’un riz blanc.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

500g de scampis congelés décortiqués

2 oignons nouveaux

Environ 5 branches de coriandre

Environ 10 feuilles de menthe

8 cl de vodka

Huile neutre pour la cuisson (pépins de raison pour moi)

1/2 gousse d’ail

Gingembre frais

Un petit morceau de piment oiseau rouge (ou remplacer par un peu d’huile piquante)

 

Dans un wok, faire revenir dans un filet d’huile l’ail, le gingembre et le piment. Emincer entièrement les oignons nouveaux (y compris la partie verte) et les ajouter au wok.

Ajouter les scampis encore congelés et cuire à feu vif.

Ciseler finement la coriandre et la menthe.  Ajouter les herbes au wok dès que les scampis sont cuits.

Réserver les scampis.

Déglacer le wok avec la vodka. Verser la sauce ainsi obtenue sur les scampis.

 

26ème ronde interblogs

Et c’est reparti pour une ronde :-).

Cette fois je suis allée me balader du côté du blog « Et si on mangeait ». En visitant ce blog, j’avais au départ flashé sur une recette de poulet au four accompagné de carottes et de panais.  Finalement, avec l’arrivée du printemps, j’ai abandonné l’idée des panais pour me tourner vers, non pas une, mais deux tartinades tirée du blog.  Comme il arrive régulièrement que l’on fasse des soirées grignotage, j’aime beaucoup préparer des tartinades à manger avec des toasts ou des crudités.  Ici j’ai craqué sur une recette d’houmous, agrémenté de citron vert et de coriandre. Une variante originale de l’houmous ‘traditionnel’ que je prépare d’habitude et qui a beaucoup plu.

Mon deuxième choix s’est porté sur une tartinade à d’artichauts au basilic, que j’ai adorée! L’association artichaut-basilic est vraiment agréable et m’a quelque peu fait penser à un pesto, en plus léger.

 

Houmous vert:

« prendre une boite de pois chiche (…). bref le mixé avec beaucoup de coriandre j’ai ajouté un peu de citron vert un peu de purée de sésame, sel poivre et servir en accompagnement!  »

Tartinade d’artichauts:

« prendre un bocal de coeur d’artichauts, vider, rincer. Les mettre dans un mixer avec une 1/2 de gousse d’ail, du basilic ,sel, poivre, et un peu d’huile d’olive. Servir sur une tranche de pain grillé et voilà! »  Personnellement je n’ai pas ajouté l’huile d’olive, la consistance de la tartinade était parfaite sans.

 

Huitres tièdes et courgettes au vin blanc

Les fêtes sont bel et bien derrière nous, mais ce n’est pas une raison pour autant de se mettre au régime oeuf dur ou bisquotte! Et puis il y a plein d’occasions de « bien manger », un anniversaire par exemple.

 

Personnellement je ne suis pas fan des huitres crues. Ce n’est pas le goût iodé qui me dérange, loin de là, mais plutôt la texture du mollusque cru (vivant même…).  S’il y a quelques années, l’idée de manger une huitre cuite était déconcertante, aujourd’hui cuisiner l’huitre est tout à fait rentrer dans la normalité.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

6 ou 12 huitres suivant leur catégorie

2/3 de courgette

3 tomates

1 gousse d’aile

1 feuille de laurier

1 branche de thum

+/- 2 càs de yaourt grec

Coriandre fraîche

Chapelure

Quelques amandes effilées

1 dl de vin blanc sec

5 cl de crème

Jus de citron

Beurre pour la cuisson

Pour le coulis: 1 botte de cerfeuil, 1 botte de persil, 100g d’épinards.  Personnellement je n’ai pas trouvé que le coulis était indispensable à la recette mais à vous de voir 🙂

 

Monder les tomates. Les couper en fines tranches et les laisser cuire 2h environ au four à 65° avec le thym, le laurier, la gousse d’ail écrasée, sel et poivre. Laisser refroidir.

Couper la courgette crue en fine brunoise; n’utiliser que la partie verte du légume.  

Mélanger la brunoise de courgette avec les tomates refroidies. Ajouter le yaourt grec et de la coriandre finement ciselée. Saler et poivrer. ¨

Pour le coulis: Blanchir cerfeuil, persil et épinards. Passer au cutter. Passer au chinois pour récolter le jus. Saler et poivrer.

Ouvrir les huitres et en récolter le jus. Sécher les huitres. Les paner avec de la chapelure et quelques amandes éffilées. Les faire dorer brièvement à la pôele avec un peu de beurre.

Pour la sauce: Faire réduire le vin blanc, ajouter le jus d’huitres. Crémer. Faire réduire à nouveau et ajouter un peu de jus de citron.

Purée de pois chiches, crevettes sauce thaïe

Allez hop c’est reparti avec mes zakouskis, mises en bouche,… Y a pas à dire, l’apéro j’adore ça :-). Ces verrines sont hyper simples et se préparement très rapidement.

Et s’il reste de la purée de pois chiches, vous pouvez toujours la terminer avec des petits toasts! Elle se conserve de toute façon quelques jours au frais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour 6 personnes:

24 scampis

2 càs de jus de citron vert

1càs de coriandre fraîche ciselée

250g de pois chiches

8cl d’huile d’olive

1 càs de cumin

1/2 càc de purée de pimet

2càs de sauce soja ou de sauce nuoc-mâm

Egoutter et rincer les pois chiches. Les mixer dans un robot avec l’huile d’olive et le cumin jusqu’à obtenir une purée lisse. Si nécessaire, ajouter un peu d’eau.

Poêler rapidement les scampis à l’huile d’olive. En décortiquer 12 en gardant la queue. Décortiquer les 12 autres et les couper en morceaux.

Dans un bol, délayer la purée de piment avec le jus de citron. Ajouter la sauce soja ou nuoc-mâm et la coriandre. Ajouter les crevettes dans cette sauce et bien mélanger.

Répartir la purée de pois chiches dans des verrines puis les scampis en morceaux. Piquer les scampis entier en brochettes (2 par personne).