Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘japonais’

J’ai goûté pour vous… le Kamo (Bruxelles)

Elu meilleur chef asiatique 2009 par le Gault&Milliau, je ne pouvais pas passer à côté du Kamo, situé près du cimetière d’Ixelles.

Lorsque l’on rentre dans ce restaurant, on est surpris par deux choses : le côté bar japonais de l’ensemble, et la petitesse du restaurant. Il est clair que sans réserver (une semaine à l’avance), il est impossible de se trouver une table.

Contrairement à la plupart des restaurants japonais, la carte n’est pas centrée sur le poisson cru. Beaucoup de plats traditionnels japonais, comme on peut en trouver au Kamakura (Luxembourg). Mais cette fois, ils sont présentés dans une formule que j’appelle ‘tapas’. En fonction du menu, on reçoit de petites entrées au choix sur la carte.

Il faut l’avouer, c’est bon, et même très bon. Les plats sont cuisinés avec soin ; on y retrouve la petite touche de génie absente dans la plupart des restaurants. Les sushis et sashimis sont très frais. La carte des vins est bio, ce qui ajoute encore une couche ‘nature’ à l’ensemble.

Pour le moment, les prix sont raisonnables… mais ça ne durera peut-être pas.

A absolument essayer, mais ne pas oublier la réservation 🙂

  • Ambiance : 8/10
  • Cuisine : 9/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10

J’ai goûté pour vous… Le Tagawa (Bruxelles)

Le meilleur restaurant de sashimi de Bruxelles à mon avis.

Le Tagawa était situé sur le dessus de l’Avenue Louise au fond d’une galerie commerçante. ‘Était’ car le restaurant a fermé en ce mois de juin 2009.

Le bateau de poisson cru y était fabuleux : frais, plein de saveurs et de goûts. Le service (souvent en anglais) était correct, même si les serveurs avaient une fâcheuse tendance à pousser à la consommation…

Les autres spécialités de la maison : les sushis (évidemment) et les tempuras.

La décoration japonaise était assez réussie : table de bois clair, petits salons japonais privatifs, ambiance feutrée et fengshui.

Les prix ? assez élevé. Le bateau-dégustation (pour deux) était à plus de 80 euros. La carte des vins, assez fournie.

Que de regrets. Attendons une réouverture peut-être prochaine…

J’ai goûté pour vous… Le Wasabi Sushi Lounge (Bruxelles)

Et encore un bar à sushis comme on en trouve des dizaines maintenant dans nos villes : le Wasabi Sushi Lounge situé à Stockel.

Comment décrire ce lieu… Bon tout d’abord, c’est plus un bar qu’un restaurant japonais ; la décoration est lounge-contemporain, et les seuls éléments japonais dans l’établissement sont les noms des plats.

Un ‘faux’ chef-sushis prépare des sushis avec du riz d’un autocuiseur, le poisson est frais mais sans plus, les vins sont passables.

Bref un endroit à conseiller si vous ne chercher pas l’Expérience japonaise, et éventuellement si vous passer dans le quartier et que vous avez terriblement faim.

  • Ambiance : 6,0/10
  • Cuisine : 5,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,0/10

J’ai goûté pour vous… Oomi (Bruxelles)

Le Oomi est un restaurant japonais que je fréquente de temps en temps quand je suis à Bruxelles. Il est situé chaussée de Vleurgat, pas très loin du dessus de l’avenue Louise.

Les sushis y sont bon, sans pour autant égaler ceux du Yamayu Santatsu ou du Tagawa. Fan de sushis, je n’ai jamais testé d’autres plats dans ce restaurant, hormis la soupe Miso. Un note assez drôle, comme mise en bouche, on reçoit toujours un genre de purée de pomme de terre à la mayonnaise. Peut-être que quelqu’un peut m’expliquer d’où vient cette habitude ?

La note est raisonnable, et d’après la carte, les menus sont abordables. A tester donc…

  • Ambiance : 6,5/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10

J’ai goûté pour vous… Inada (Bruxelles)

Encore une découverte du Gault&Milliau, le Inada est situé à Bruxelles, dans une petite rue pas très loin de la place Stéphanie.

Le chef est japonais, mais vit en Belgique depuis plusieurs années. Il mélange dans ses plats la tradition japonaise, et les subtilités de la cuisine française. Le tout dans un décor feng-shui assez sombre, ou la photo du maitre des lieux trône sur les murs.

Et les saveurs dans tout ça ? C’est bon, ça ressemble à de la cuisine japonaise sans en être. Le chef travaille derrière une vitre, et n’hésite pas à venir saluer les clients en salle. Mais, pour être franc, ça ne vaut pas le Kamakura à Luxembourg.

Néanmoins, j’arrête de vous faire douter car la cuisine y est excellente. Je conseillerais les anguilles caramélisées à la japonaise (qui se mangent avec la peau je précise) ou l’un des nombreux plats de poissons.

C’est malgré tout bizarre que ce restaurant ne soit pas plus connu.

  • Ambiance : 8,0/10
  • Cuisine : 8,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,5/10

J’ai goûté pour vous… Kushi-Tei of Tokyo (Bruxelles)

Hier soir, ayant (comme souvent) une envie de sushis, je me suis mis à la recherche d’un restaurant japonais.

Mes japonais préférés (Yamatsu Tsantsu et Hamashin) étant complet, j’ai essayé un resto qui m’était inconnu : le Kushi-Tei of Tokyo (rue Lesbroussart à Ixelles).

Dans l’ensemble, plutôt une bonne découverte : poissons heureusement frais, prix raisonnables, service souriant (ce qui n’est pas toujours le cas dans les japonais) et thé vert à volonté.

Les suhis sont un peu moins rafinés qu’au Yamatsu Tsantu ou au Tagawa, mais les prix sont plus abordables..

  • Ambiance : 7/10
  • Cuisine : 6,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 7/10

J’ai goûté pour vous… Kamakura (Luxembourg)

Un petit post sur un de mes restaurants japonais préférés : le Kamakura dans le bas de la ville à Luxembourg.

Ce restaurant est une merveille : décoration feng-shui aérée et délassante, cuisine japonaise fraîche et délicate, service poli et discret. Et pour finir, une addition raisonnable.

Un conseil : attendre les sélections de la patronne… si possible le bœuf japonais : une merveille.

Plus d’information sur leur site (le réservation est plus que conseillée) : http://www.kamakura.lu/

  • Ambiance : 9/10
  • Cuisine : 8/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10