Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘navet’

Conchiglioni farcis à la purée de navets, infusion de chorizo

Vous l’avez remarqué aussi? Hier c’était la Saint Valentin … Si vous ne vous en êtes pas rendus compte c’est vraiment que vous vivez sur une autre planète :-).

Et de mon côté, le repas de Saint Valentin a été frugal …. Pâtes au beurre et jambon! Microbes obligent :-(. J’avais pensé prendre une photo de cette magnifique réalisation culinaire mais je n’aurais pas voulu faire de jaloux.

Cela dit, en parlant pasta, j’ai récemment craqué pour la bible des pâtes: La cuillère d’argent! Miam!

Et pourtant cette recette n’est pas du tout tirée de ce livre, qui en fait ne comporte qu’une seule recette de conchiglioni farcis.

Dans ce plat, la sauce salée et forte en goût contrebalance très bien le côté sucré de la purée de navets. Bon appétit!

 

Conchiglioni farcis

 

Ingrédients pour 2 personnes:

20 conchiglioni

Une botte de navets

1,5 càs de confit de chicons

2 gousses d’ail

Huile d’olive

Copeaux de parmesan

 

Détailler les navets en gros dés. Disposer les navets sur une plaque de cuisson avec l’ail épluché. Arroser d’huile d’olive et faire griller au four à 175° durant 30 minutes environ.

Lorsque les navets sont tendres, les mixer grossièrement avec le confit de chicons. Rectifier l’assaisonnement.

Cuire les pâtes al dente. Egoutter et les farcir avec la purée de navets.

Disposer les pâtes dans un plat et enfourner durant environ 15 minutes à 175°.

Pour la sauce:

300m de bouillon de légumes

8 tranches de chorizo

Crème

Porter le bouillon à ébullition avec le chorizo; laisser frémir pendant 20 minutes.

Arrêter la cuisson et laisser infuser pendant environ 1 heure.

Oter le chorizo, faire réduire de moitié. Crémer et donner un dernier bouillon.

Dos d’eglefin/ boudin noir/carottes/navets

Poisson et boudin noir ensemble, cela vous tente? Peut être pas et je pourrais comprendre. Cela dit l’association des deux saveurs est vraiment délicieuse.

Au final, un joli plat rapide.

 

Eglefin / boudin noir/ carotte / navet

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

+/-300g de dos d’eglefin

1 gros navet

1 carotte jaune

1 carotte rouge

6 tranches de boudin noir

2dl de fond de veau

2càs de graines de sésame

1/2 piment rouge

Muscade

Détailler les carottes en julienne et le navet en dés.

Faire revenit le piment, la muscade et le sésame dans un peu d’huile d’olive. Ajouter les légumes et les faire revenir quelques minutes. Mouiller avec le fond de veau et continuer la cuisson. Egoutter les légumes et faire réduire le jus de cuisson.

Détailler l’eglefin en morceaux d’environ 4 cm et les cuire dans une poêle.

Faire revenir les tranches de boudin à sec et à feu vif dans une poêle.

Vous pouvez servir ce plat avec un écrasé de pommes de terre.

 

Navet farci aux champignons et son oeuf coulant

Je vous ai déjà parlé plusieurs fois des Paniers Verts, mes paniers de légumes hebdomadaires. Qui dit panier de légumes dit aussi parfois manque d’inspiration pour cuisiner les légumes. C’est un peu mon cas avec les navets… Ce n’est pas que je ne les aime pas mais après les avoir utilisés en soupe, en gnocchis et en tarte tatin, je commence à manquer d’inspiration! Après un petit tour sur la blogosphère, j’ai découvert une chouette recette de navets farcis aux champignons. Facile à faire, joli et réellement délicieux!

La recette est inspirée de celle du blog ‘Variations gourmandes’ 

Navet farci aux champignons et son oeuf coulant

 

Ingrédients pour 2 personnes en plat:

4 gros navets

4 oeufs

500g de champignons

125g de lardons

1 échalotte

Fines herbes

Sauge

 

Eplucher les navets. Couper une fine tranche de la base pour qu’ils soient stables. Vider les navets à l’aide d’un emporte-pièce et d’une cuillère parisienne. Cuire les navets à l’eau bouillante salée; ils doivent rester fermer. Egoutter et bien les sécher.

Détailler finement les champignons.

Dans une poêle, faire revenir l »échalote hachée, les lardons et les champignons. Assaisonner de sauge et fines herbes. Arrêter la cuisson un peu avant la fin.

Farcir les navets avec les champignons. Casser les oeufs et les déposer sur les navets … Il n’est pas toujours possible de mettre tout le blanc…

Enfourner les navets environ 10 min à 225°.

Pigeonneau, frites de céleri rave aux cèpes, gnocchis aux navets jaunes

Peut être avez-vous entendu l’info récemment… La saison du gibier a été prolongée. Une bonne chose vu que je n’en avais pas encore mangé cette année.

Je me suis laissée tenter par un pigeonneau. Viande réellement délicieuse mais malheureusement assez onéreuse.

Photo 251

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1 pigeonneau

Couper le cou du pigeonneau.

Couper les cuisses.

Lever les filets.

Vider le pigeonneau.

Converser le cou et les viscères pour la sauce.

Faire dorer le pigeonner à feu très doux, dans une poêle fermée avec un couvercle, uniquement du côté peau. Ne pas retourner la viande. De cette manière elle restera très moelleuse.

 

Pour les gnocchis:

200g de pommes de terre

100g de navets jaune

1 jaune d’oeuf

Environ 50 g de farine

Cuire les pommes de terre à l’eau avec la peau. Les laisser légèrement refroidir et les peler.

Détailler les navets jaunes en dés et les cuire à la vapeur.

Ecraser les pommes de terre et les dés de navets ensemble. Ajouter le jaune d’oeuf et, petit à petit, la farine. Ajouter de la farine jusqu’à ce que la pâte soit bien sèche.

Saupoudrer le plan de travail de farine. Abaisser la pâtes en longs cylindres et tailler des gnocchis d’environ 1cm. Rouler les gnocchis sur une fourchette pour façonner des rainures (bon courage …).

Cuire les gnocchis à l’eau bouillante salée. Ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.

 

Pour les frites de céleri rave:

1/2 céleri rave

Chapelure

Cèpes séchées

1 oeuf

Détailler de grosses frites dans le céleri rave. Les cuire à l’eau bouillante salée.

Mixer les cèpes séchées de manière à obtenir une poudre. Mélanger avec de la chapelure suivant les proportions suivantes: 2/3 de cèpes pour 1/3 de chapelure.

Bien éponger les frites de céleri rave. Les passer dans l’oeuf battu puis dans la chapelure de cèpes. Faire dorer à la poêle dans un mélange beurre/huile neutre.

 

Pour la sauce:

1dl de fond de veau

1dl de fond de légumes

1dl de vin rouge

3 branches de thym frais

1 carotte

1/2 oignon jaune

4 feuilles de laurier

4 petites branches de sauge

« déchets » du pigeonneau

 

Détailler l’oignon et la carotte. Les faire revenir dans un peu de beurre. Ajouter les morceaux de pigeonneau et les faire revenir. Mouiller avec le vin et les fonds. Ajouter les herbes. Laisser réduire jusqu’à obtenir une consistance veloutée.

 

Tatin de navets à l’orange

Après plusieurs mois (en fait de nombreux mois) de pause, je me suis à nouveau lancée dans l’aventure des paniers de légumes bio.

Cette fois, j’ai pris un abonnement pour 4 paniers chez Les Paniers Verts: j’ai opté en l’occurrence pour le petit panier ‘découverte’ donc la quantité est nettement suffisante pour 2 personnes pour une semaine.

Dans le 2ème panier, j’ai reçu des navets beurre. Le navet beurre est en fait un navet (ça vous l’auriez bien dit aussi je parie) dont la peau est jaune pâle et la chair également plus jaune que le navet classique. Il est beaucoup plus doux en goût que le navet classique.

Pour les cuisiner, j’ai opté pour une tarte tatin aromatisée au jus d’orange et au thym. Un vrai régal!

 

Pour 4 tartelettes:

pâte brisée:

100g de beurre

180g de farine

3cl d’eau

Sel

Mélanger le beurre coupé en morceaux, la farine et le sel. Ajouter l’eau et former rapidement une boule. Laisser reposer la pâte au frais sous un film alimentaire durant 30 minutes à 1 heure.

 

2 petites bottes de navets

4 branches de thym

40cl de jus d’orange frais non sucré

1 càc de beurre

1 pointe de miel

Sel & poivre

 

Eplucher les navets et les couper en tranches de 3mm d’épaisseur.

Dans un poêlon, faire fondre le beurre avec le miel, ajouter le jus d’orange, 2 branches de thym, saler et poivrer. Faire cuire les tranches de navet à découvert dans cette sauce durant environ 20 minutes. Garder le jus après la cuisson.

 Disposer les rondelles de navets cuites et quelques brins  de thym au fond d’un moule à tarte. Arroser d’un peu de jus de cuisson.

Etaler la pâte brisée et la déposer sur les navets; replier les bords à l’intérieur du moule.

Cuire environ 25 minutes à 200° jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

Démouler et servir immédiatement avec le reste du jus de cuisson et une salade verte.

 

 

 

 

 

Filets de sole, grenailles, épinard et jus de veau à l’estragon

Filet de sole/pomme de terre/légumes! Dis comme ça, c’est assez classique. Limite, ça fait repas de cantine … Quoique là le filet de sole serait remplacé par du pangasius 😉

Une recette toute simple, rehaussée par une jolie présentation. Qui a dit que c’était compliqué de cuisiner!!??

 

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

300g de filet de sole

1dl de fumet de poisson

10 grenailles environ

1/2l environ de bouillon de légumes

Jeunes pousses d’épinard

Ail

1 petit navet

2dl de fond de veau

4 branches d’estragon

Beurre

Crème

Muscade (pour la purée)

 

Eplucher 6 grenailles. Les cuire dans le bouillon de légumes. Conserver le bouillon et réduire les grenailles en purée en ajoutant du beurre, de la crème, sel, poivre et muscade.

Cuire 4 grenailles avec la peau, dans le bouillon de légumes. Couper les pommes de terre en 2 et les faire griller.

Découper de très fines tranches du navet et les faire cuire ‘al dente’ dans le bouillon de légumes.

Faire fondre les épinards au beurre avec sel, poivre, ail et muscade.

Aromatiser le fond de veau avec l’estragon, laisser réduire de moitié. Passer la sauce au chinois et monter au beurre.

Lever les filets de sole (ôter l’arrête centrale). Pocher le poisson 3 minutes dans le fumet de poisson additionné d’1 càc de beurre.

 

Tarte feuilletée aux légumes d’automne

Le magazine Saveurs des mois de septembre-octobre regorgeait de bonnes idées que je n’ai pas encore eu le temps de toutes essayer. Il est pourtant temps que je me dépêche car le numéro du mois de novembre est sorti et plusieurs idées m’ont déjà tapé dans l’oeil.

Dans le numéro du mois de septembre-octobre donc, un article était consacré aux tartes de toutes sortes, sucrées et salées.  Après avoir longuement hésité (la tartelette au cappuccino me faisait de l’oeil), j’ai opté pour une légère tarte salée, à déguster avec une salade verte.

 

 

 

 

 

 

 

Pour 1 tarte (mangée à 2):

1 pâte feuilletée

1/4 de céleri ravfe

1/2 courge butternut

1 betterave rouge cuite

2 gros navets

3 gros oignons

Bouillon de volaille

Thym

Laurier

Eplucher et émincer finement les oignons. Les faire revenir à la poêle  dans un peu d’huile avec le thym et le laurier. Cuire tout doucement jusqu’à ce que les oignons soient confits (45 minutes environ) et assaisonner.

Eplucher les navets et le céleri rave. Il n’est pas nécessaire d’éplucher la courge butternut dont la peau va permettre aux rondelles de mieux tenir à la cuisson. Couper en rondelles de 3 mm d’épaisseur tous les légumes. Pour ce que ce soit plus joli, retailler les rondelles avec une emporte-pièce de manière à ce qu’elles aient toutes la même grandeur.

Garder les parures, les couper très petits dés et les cuire à la poêle avec un peu d’huile. Saler et poivrer.

Cuire les navets, le céleri rave et la courge séparément dans le bouillon de volaille.

Etaler la pâte dans un moule à tarte et la précuire 10 minutes à 175°.

Garnir le fond de la tarte avec les oignons confits et les parures cuites à la poêle. Aligner les rondelles de légumes en les alternant et en les faisant se chevaucher légèrement.

Badigeonner la tarte au pinceau avec du bouillon de volaille. Saler et poivrer.

Enfourner 35 minutes à 200°.