Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘pomme de terre’

Tartelette sablée aux escargots, purée de persil

Aaaaah les escargots…. En fait, pas mal de gens détestent, parce qu’il faut avouer que l’escargot qui rampe sur votre terrasse ça n’ouvre pas vraiment l’appétit.

Pourtant, bien assaisonné et avec « un peu » de beurre, cette petite bête est délicieuse! Alors évidemment, si vous prenez des vrais Petits-Gris de Namur, ce sera meilleur qu’avec une conserve de base!

 

Tartelette aux escargots, purée de persil

Ingrédients pour 4  personnes:

24 escargots (ou un peu plus pour les gourmands)

Beurre

1 échalote finement ciselée

Faire les revenir l’échalote à la poêle dans du beurre. Ajouter les escargots et poursuivre la cuisson.

Pour la pâte sablée:

60g de beurre pommade

180g de farine

10g de maïzena

10g de sucre glace

1 oeuf

5g de fleur de sel

Mélanger la farine, le beurre, la maïzena, la fleur de sel et le sucre glace au robot. Ajouter l’oeuf et cotinuer à mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Etaler la pâte sur un silpat sur une épaisseur d’environ 2 mm et laisser reposer au froid pendant 30 minutes.

Découper 4 cercles dans la pâte et les cuire au four à 200° durant environ 10 minutes. Les fonds de tartelette doivent être dorés et croustillants.

Pour la purée de persil:

1 botte de persil

2 càs de crème

1 grosse pomme de terre

Cuire le persil à l’anglaise (eau bouillante salée) durant 8 minutes. Egoutter et passer sous l’eau froide.

Mixer au blender avec la crème.

Cuire la pomme de terre à l’eau. L’écraser finement avec le presse purée. Ajouter la pomme de terre au persil jusqu’à obtenir la consistance voulue.

Dressage:

Sur une tartelette chaude, déposer une grosse càs de purée de persil, ajouter les escargots à l’échalote et quelques brins de salade

 

Poisson blanc et légumes au four

J’achète pas mal de magazines de cuisine mais j’ai par contre assez peu de livres.  Mais pour la cuisine de tous les jours, j’ai vraiment deux livres fétiches que je consulte très régulièrement: Le grand livre Marabout de la cuisine facile des légumes  et Les cuisines du bassin méditéranéen.

C’est dans ce dernier que j’ai pioché la recette d’un plat « du Moyen Orient »; un plat tou simple, au four, qui mélange le poisson blanc, les légumes et les pommes de terre.

 

Poisson blanc et légumes au four

Ingrédients pour 2 personnes:

2 gousses d’ail finement hachées

4 càs de jus de citron

1 càc de cumin

4 grosses pommes de terre à chair ferme, coupées en fines rondelles

4 carottes coupées en fines rondelles

2 grosses tomates hachées

400g de filet de cabillaud (ou un autre poisson blanc)

1/2 bouquet de persil

50g de pignons de pin

 

Badigeonner un plat allant au four d’un peu d’huile d’olive. Ajouter l’ail, le cumin, 2 càs de jus de citron.

Déposer une couche de pommes de terre, carottes et tomates, puis les filets de poisson et enfin le reste des légumes. Saler et poivrer.

Cuire 45 minutes à 175°.

Pendant la cuisson, hacher le persil et les pignons. Mélanger avec le reste de jus de citron. Verser cet assaisonnement sur le plat de poisson à la sortie du four.

 

 

 

 

Asperges blanches et grenailles au four, Serrano et crème d’ail

J’adore les asperges…  Vertes ou blanches, crues ou cuites, grillées, en purée, poêlée, en sauce, dans des pâtes, …

Les bottes d’asperges dans les magasins m’ont donné envie d’inaugurer ma nouvelle cuisine avec une petite salade toute simple mais délicieuse.

 

DSCN1234

 

Ingrédients pour 2 personnes:

1 botte d’asperges blanches

4 tranches de jambon Serrano

12 grenailles

3 branches de thym

2 gousses d’ail

2 dl de crème allégée

1 càs de parmesan râpé

 

Etaler les tranches de jambon sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou d’un Silpat. Enfourner environ 20 minutes à 150° jusqu’à ce que les tranches soient croustillantes.

Eplucher les asperges.

Rincer les grenailles et les couper en 2 dans le sens de la longueur.

Huiler un plat allant au four, y déposer les grenailles. Enfourner 15 minutes à 180°.  Ajouter les asperges et le thym, et poursuivre la cuisson environ 25 minutes.

Pendant ce temps, porter la crème à ébullition avec les gousses d’ail coupées en deux. Laisser réduire de moitié.  Saler, poivrer et ajouter le parmesan. Mixer.

 

 

Cornes de gatte au persil plat et sa sauce aux herbes

C’est en voyant récemment une recette de brochettes de pommes de terre aux herbes de Philou que je me suis rappelée avoir repéré (en avril… ) une chouette idée de petites pommes de terre passées dans la poudre de persil plat.

La pomme de terre roulée dans les herbes de Provence, tout le monde connait… Roulée dans du persil plat séché et accompagnée d’une petite sauce, c’est un peu plus original et tout aussi bon

A servir à l’apéro (si vous n’avez pas peur de mettre de la poussière de persil partout), ou en mini-entrée.

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

10 pommes de terre cornes de gatte ou rattes du Touquet, ou à défaut des grenailles

1,5 botte de persil plat

2 échalions

50g de vinaigre de vin rouge

10g de sucre

3 càs de fromage blanc

4 poignées, en quantités égales, de ciboulette, cerfeuil, persil et estragon

 

Effeuiller le mieux possible le persil plat. Répartir la moitié des feuilles sur une assiette et les passer 1 minute à puisssance maximum au micro-ondes. Remuner et recommencer à nouveau durant 1. Répéter si nécessaire encore une fois l’opération afin que les feuilles de persil soient bien sèches, puis les pulvériser en poudre. Laisser refroidir les pommes de terre à température ambiante.

Cuire les pommes de terre avec la peau. Les égoutter, les peler encore chaudes et les tourner directement dans la poudre de persil. Réserver.

Détailler les échalions en cercles. Porter à ébullition le vinaigre de vin rouge et le sucre.  Ajouter les cercles d’échalions et laisser frémir environ 5 minutes le temps qu’ils prennent une couleur rouge.

Pour la sauce: Mixer ensemble le fromage blanc et les herbes (ciboulette, persil, cerfeuil, estragon). Saler et poivrer.

Saint-Jacques poêlées, crêpe de pommes de terre et réduction au curry

Je continue avec mes recettes ‘bouffe party’ dont je vous parlais l’autre jour en vous présentant aujourd’hui la seconde entrée.

Je m’étais inspirée pour ce plat d’une recette trouvée sur le site Francechef.tv; recette fortement modifiée car à la base il fallait utiliser des Saint-Jacques encore dans leur coquillage afin de réaliser la sauce avec les barbes de Saint-Jacques. J’ai opté pour une autre solution, non seulement par facilité mais aussi aussi au niveau du coût du plat car l’achat de Saint-Jacques fraîches non nettoyées est assez onéreux.

La recette ne demande pas beaucoup de travail au moment de servir car hormis les Saint-Jacques qui doivent être poêlées au dernier moment, les crêpes et la réduction de fumet peuvent être réalisés la veille.

 

 

 

 Pour 4 personnes:

12 noix de Saint-Jacques

12 feuilles de cerfeuil

Pour la sauce:

12 noix de pétoncle (congelées)

300 ml de fond de poisson

Curry

Crème

Pour la crêpe de pommes de terre:

500g de pommes de terre

50g de farine

2 oeufs

1 blanc d’oeuf

1dl de crème

Commencer par cuire les pommes de terre. Les écraser, ajouter la farine. Incorporer les oeufs et le blanc d’oeuf ainsi que la crème. Bien mélanger la préparation. Chauffer une poêle avec un peu de beurre. Y étaler la préparation de manière à  obtenir une crêpe d’environ 5 mm d’épaisseur. Cuire la crêpe des deux côtés de manière à ce qu’elle soit très légèrement croustillante et réserver.

Pour la sauce: Mettre les noix de pétoncles dans le fumet de poisson et laisser réduire au 3/4. Oter les noix de pétoncles et les réserver. Lier cette réduction de fumet avec de la crème et assaisonner de curry, sel et poivre. Vous devez obtenir une sauce relativement épaisse.

Poêler les Saint-Jacques au beurre. Faire revenir dans la même poêle les noix de pétoncle.

Pour le dressage: découper un rectangle de crêpe, assez grand pour pouvoir y déposer 3 Saint-Jacques. Si nécessaire, repasser les crêpes quelques minutes au four. Déposer les Saint-Jacques sur les crêpes et ajouter un peu de fleur de sel pour l’assaisonnement. Garnir avec les noix de pétoncle et un brin de persil plat. Ajouter un trait de sauce.

Terrine de crabe et de pommes de terre

Le jour où j’ai réalisé les tagliatelles céleri rave au parmesan, j’ai également cette entrée chaude-froide à base d’écrasé de pommes de terre et de crabe.

Cuisiner deux plats le soir en rentant du bureau c’est un exploit… donc c’est vous dire si ceux-ci sont rapides à faire! 

Bon désolée, la photo n’est pas exceptionnelle… Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé mais gros problème de luminosité. Ce n’est pas faute d’avoir fait de nombreux essais loin de là!!! Mais après près de 10 photos, on s’est dit qu’on allait quand même manger 🙂

Ingrédients pour 2 personnes:

1 boîte de crabe

2 grosses pommes de terre

Huile d’olive

Aneth

Ciboulette

2 càc de vinaigre de vin blanc

Fleur de sel

Cuire les pommes de terre à l’eau bouillante salée. Les écraser à la fourchette. Ajouter de la fleur de sel, de l’huile d’olive, et de la ciboulette. Saler et poivrer. L’écrasé de pommes de terre doit être servi tiède.

Egoutter le crabe. L’assaisonner avec le vinaigre, sel et poivre.

Dresser la terrine à l’aide d’un emporte-pièce. Une couche de pommes de terre, une couche de crabe. Recommencer l’opération.

Vous pouvez servir la terrine seule, ou accompagnée du petite salade.

Pour la petite salade:

1 grosse carrotte

Mesclun

1/2 tomate

Huile d’olive

A l’aide d’un économe couper de fines lamelles de carottes. Les cuire à la vapeur ou blanchir à l’eau bouillante. Les carottes doivent rester croquantes! Passer les lamelles à l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Huiler les lamelles de carottes à l’aide de pincer.

Foncer un emporte-pièce avec une lamelle (assez grande pour faire le tour de tout l’emporte-pièce). Remplir de salade, ajouter quelques tomates et un filet d’huile d’oliver.

Oter délicatement l’emporte-pièce.

Dos de cabillaud poêlé sur lit de pommes de terre, crème de moutarde à l’ancienne, mousseline de brocoli,

 J’abandonne un peu les plats froids pour aujourd’hui.

Voici un plat finalement très classique avec une petite sauce à la moutarde à l’ancienne. Rapide et assez joli.

 

Ingrédients pour 2 personnes:

300g de dos de cabillaud

200g de pommes de terre

1 brocoli

25 cl de fumet de poisson

15 cl de vin blanc

20 cl de crème

1 càs bombée de moutarde à l’ancienne

Pimet d’Espelette

Fleur de sel

Pour les pommes de terre: Les éplucher et les couper en quartier (vous pouvez également faire des rondelles, ce sera plus joli et plus facile pour le dressage). Cuire à l’eau et arrêter la cuisson 2 minutes avant la fin. Une fois les pommes de terre égoutées, les faire rissoler à la poêle dans un peu d’huile d’olive.

Pour la mousseline de brocoli: Cuire le brocoli à l’eau bouillante salée. Egoutter. Passer au mixer, ajouter 5cl de crème, sel et poivre. Réserver.

Pour la sauce: Faire réduire de moitié le fumet de poisson. Ajouter le vin blanc. Réduire de moitié à nouveau. Ajouter la moutarde à l’ancienne et bien mélanger. Vous obtenez alors une sauce assez liquide et quelque peu acide. Ajouter 15cl de crème et laisser épaissir.  Maintenir au chaud sans faire bouillir.

Pour le poisson: Découper le dos de cabillaud en 2 portions. Saler et poivrer. Poêler à l’huile d’olive.

Dressage: Répartir les pommes de terre en une couche, mettre un peu de fleur de sel. Déposer le poisson sur les pommes de terre, ajouter un peu (j’ai dit, « un peu »..) de Piment d’Espelette pour la couleur. A l’aide de 2 cuillères à soupe, faire 3 quenelles de mousseline de brocoli. Ajouter un trait de sauce sur l’assiettte.

Filet de cabillaud sauce safranée, mille-feuille poireaux et pommes de terre

Encore une recette de cabillaud, nettement plus européenne cette fois.

Cela manque de couleur comme a dit Poupouski .. c’est vrai… mais comme d’autres, il s’agit d’une recette improvisée avec ce qu’il y a dans le frigo… donc pas toujours de quoi faire une magnifique décoration.

Ingrédient pour une personne:

1 filet de cabillaud

huile d’olive

safran

fumet de poisson (comme le fumet Liebig en poudre par exemple); compter environ 1dl

crème

pomme de terre

poireau

beurre

La sauce:

Faire réduire le fumet de poisson au 3/4, ajouter le safran et la crème.

Le poisson:

Saler et poivrer et le cuire à la poele avec un filet d’huile d’olive (ou de beurre si vous préférez)

Le mille-feuilles:

Laver et découper le poireau, le cuire au beurre avec du sel et du poivre. En fin de cuisson, ajouter une pointe de safran et un filet de crème.

Découper les pommes de terre en fines tranches comme pour un gratin et les cuire à l’eau. Personnellement je les cuis dans un minimum d’eau (un fond..), c’est beaucoup plus facile pour surveiller leur cuisson.

A l’aide d’un emporte-pièce, dresser le mille-feuilles: une couche de poireaus, une couche de pommes de terre, de nouveau des poireaux et des pommes de terre.

J’ai goûté pour vous… Oomi (Bruxelles)

Le Oomi est un restaurant japonais que je fréquente de temps en temps quand je suis à Bruxelles. Il est situé chaussée de Vleurgat, pas très loin du dessus de l’avenue Louise.

Les sushis y sont bon, sans pour autant égaler ceux du Yamayu Santatsu ou du Tagawa. Fan de sushis, je n’ai jamais testé d’autres plats dans ce restaurant, hormis la soupe Miso. Un note assez drôle, comme mise en bouche, on reçoit toujours un genre de purée de pomme de terre à la mayonnaise. Peut-être que quelqu’un peut m’expliquer d’où vient cette habitude ?

La note est raisonnable, et d’après la carte, les menus sont abordables. A tester donc…

  • Ambiance : 6,5/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10

Chateaubriand au poivre de Séchuan et son écrasé de pomme de terre aux champigons forestiers

 Samedi … une belle journée ensoleillée … peut être la dernière (quoique je compte sur les doigts de mes mains les apparitions du soleil cet été). Un peu de shopping après-midi, un peu de lecture au soleil, et puis l’estomac qui crie famine et a une folle envie de viande rouge (ça ne lui arrive pas très souvent).

 

Pour la sauce au poivre de Séchuan

1dl de crème fraîche

1dl de fond de boeuf

poivre de séchuan

1 càc moutarde douce

beurre

Faire revenir le poivre dans une noix de beurre pendant 1 minute. Ajouter la crème et laisser réduire de moitié. Ajouter le fond de boeuf et faire reprendre l’ébullition. Au dernier moment, et sans que la sauce ne reprenne l’ébullition, ajouter la càc de moutarde.

Pour l’écrasé de pomme de terre:

Cuire à l’eau une grosse pomme de terre coupée en petits morceaux. Lorsqu’elle est cuite, l’égoutter et l’écraser à la fourchette avec une noix de beurre. Le but est d’obtenir un écrasé de pomme de terre et non une purée, donc il faut qu’il reste des morceaux.

Pour les champignons:

J’ai utilisé un mélange de champignons déssechés. Le goût est évidemment loin des champignons frais, mais ça se laisse manger sans problème et surtout c’est tout ce que j’avais sous la main.

J’ai simplement fait sauter les champignons au beurre avec un peu de sel et de poivre.

 

Pour le chateaubriand, le griller suivant la cuisson désirée.