Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘Restaurant’

Un dimanche à l’Atelier de Bossimé


Bossimé est un lieu-dit du côté  de Loyers….

Dimanche matin, je monte dans la voiture, branche le gps, et zou direction la campagne namuroise. Mon gps, fainéant, me rappelle que l’on est dimanche et que lui aussi a envie de se reposer …. Il commence donc sa sieste un peu avant d’arriver au restaurant … Coup de chance, le restaurant était flèché.

Arrivée sur place, on est clairement hors du temps.

Le (très) jeune chef (24 ans) a ouvert son restaurant en 2011 dans la ferme familiale. Passionné par les produits locaux, il attache une importance particulière à les mettre en avant et à la citer au même titre que les ingrédients des plats. Ici tout est fait maison, tant le pain (dans le four à pain) que les grissinis servis à l’apéritif, et les pralines servies avec le café.

Les horaires d’ouverture du restaurant ont changé et  nous sommes les premiers à pouvoir y passer notre dimanche (après)-midi.

 

      DSCN1664 DSCN1659

 


DSCN1672

Nous avons débuté le repas par l’apéritif servi au jardin.

A ce niveau aussi, le chef met en avant la région en s’associant avec Jean-François Baele, à la tête du Domaine du Ry d’Argent à Bovesse. Le vigneron et le chef ont élaboré ensemble une Cuvée spéciale dédiée à l’Atelier: la Cuvée Neel. Chaque flacon numéroté arbore en médaillon la dédicace à l’Atelier.

  • Apértif – Vin effervescent – Cuvée spéciale Neel du Domaine du Ry d’Argent

Chips – Grisini maison

Spiring de chez Monsieur Magerotte àNassogne

  DSCN1663DSCN1657

  • Mise en bouche – Asperges blanche de Malines grillée, queue de boeuf, livèche, émulsion d’asperges

DSCN1673

  • Mise en bouche – Tombée de courgettes, velouté de courgettes cuite au bbq, émulsion de fromages de chèvre

DSCN1676

 

  • Petits gris de Warnant, épinards frais, oeufs d’escargots

DSCN1683

 

  •  Maigre poêlé sur peau à l’unilatérale, Mousse de haricots verts, tombée de haricots beurre, échalotte, sauge, saucisson de poivre vert, fumet de poisson

DSCN1691

 

  • Croustillant de ris de veau, Asperges vertes crues, jus d’herbes, oxalys

DSCN1694

 

  • Magret de canard de la ferme de Floumont, Caviar d’aubergine, sauté de poivrons, jeune échalote, sauce à base de fond de veau

DSCN1696

 

  • Pré-dessert: Glace au lait, émulsion de chocolat Caramélia, crumble de noisettes
  • Pré-dessert: Ecraser de fraises comme à la maison, herbes du moment  (pas de photo)

DSCN1699

 

  • Rhubarbe, fraises et sorbet de basilic, émulsion de chocolat blanc, crumble de chocolat blanc

DSCN1702

 

  • Mignardises – Praline maison coque de chocolat Manjari, praliné noisette et chocolat au lait
  • Sucette à la canelle et chocolat
  • Cannelée Bordelais
  • Pâte de fruits à la framboise

DSCN1707

 

N’hésitez pas à pousser la porte de l’établissement, le chef est aux petits soins pour ses convives.

 

Ludovic Vanackere est également un second établissement, destiné uniquement aux lunchs gastronomiques: L’Atelier d’Ici, situé dans le magasin de produits locaux éponyme à Naninne.

 

L’Atelier de Bossimé

Rue Bossimé 2

5101 Loyers

0478/13.71.25

http://www.atelierdebossime.be

Nouveaux horaires et ouverture de la terrasse à partir de mai: tous les soirs du jeudi au samedi et le dimanche à midi.
Possibilité de privatiser l’espace pour des évènements privés le lundi, mardi et mercredi soir.

 

Le Domaine du Ry d’Argent

rue de la Distillerie 51

5081 Bovesse

http://www.domainedurydargent.com

 

L’Atelier d’Ici 

Chaussée de Marche 940

5100 Naninne

0470/88 71 40

 

Nouvelle info:

Depuis le 22 juillet 2014, l’Atelier d’Ici est retourné sur son lieu d’origne, l’Atelier de Bossimé.

Par ailleurs, en plus du lunch, le chef a créé un menu de la semaine selon une formule gastronomique à petits prix en trois services.

Vous pouvez suivre L’atelier sur Facebook! 

 

La 4ème édition du Dîner des chefs

Connaissez-vous le concept de « Dîner des chefs »  des « Casinos Créateurs d’Emotions »? Je parie que non … Et jusqu’il y a peu moi non plus.

Ayant prévu un week-end (ou plutôt un début de semaine) aux thermes de Mondorf, nous tombons tout à fait par hasard sur un évènement gastronomique organisé le lundi 26 novembre au soir au Casino. Ni une ni deux, nous décidons de réserver …

Le concept: la fédération Casinos Créateurs d’Emotions, qui regroupe plusieurs Casinos, organise, pour la 4ème fois,  une tournée de chefs.  Ceux-ci ont donc créé un menu mettant cette année à l’honneur les plats traditionnels français. Ce menu spécial de 5 services, accompagné de l’apéritif, des vins, de l’ eau et du café est  proposé  au prix de 65€.

Qui dit tournée dit évidemment plusieurs dates … La tournée a en effet débuté au Casino de Grandville le 9 novembre et s’achèvera au Casino de Veulettes-sur-Mer le 11 janvier 2013 en passant par Evian, Cap d’Agde, …

Lundi soir, environ 300 personnes étaient présentes au Casino de Mondorf, réunies en table de 8 personnes. Car il ne s’agit pas d’un repas en amoureux mais d’un dîner spectacle… Non seulement chaque chef vient présenter son plat sur la scène mais, en outre, deux animations étaient prévues: une ‘jongleuse’ d’assiettes et un barman qui renvoyait les cocktails de Tom Cruise au rang d’amateur du dimanche.

Mais est-ce qu’on mange bien dans le restaurant d’un  Casino? Et bien OUI! Le menu était réellement attrayant, avec un gros coup de coeur pour la  délicieuse « Compression de Blanquette de veau » .

Voici donc quelques des plats que  nous avons pu déguster. Malheureusement je n’ai pas de photo de la 1ère entrée, l’Oeuf Mimosa en verrine, espuma de betteraves …

A refaire l’année prochaine!

Compression de blanquette de veau, émulsion de carottes vinaigrées

Truite saumonée en Roll Mops, velouté léger à l’oseille

Moelleux de volaille fermière en duo de scampis, pulpe gourmande de patates douces

Baba cube, coeur coulant Pinacolada, tartare de fruits exotiques

errere

J’ai goûté pour vous… La Table d’Evan (Wemmel)

Cette fois, ma curiosité gastronomique m’a conduit dans un restaurant de la banlieue bruxelloise : La Table d’Evan à Wemmel.

Les avis sont assez divers sur ce restaurant, ou plutôt sur cet ensemble de restaurants. Autour d’une cuisine ouverte, on trouve trois adresses : Le Gril au herbes, la Table d’Evan et le Sushi M. J’avais opté pour la Table, version brasserie du Gril, à la décoration lounge : tables hautes, chaises hautes et service moins guindé.

La particularité de cet établissement est que l’on y mange un genre tapas gastronomiques (de luxe), 7 ou 9 en fonction de son appétit, et de son temps disponible. Un concept assez original, mais est-ce bon ? Pour ma part j’ai aimé. Notamment, le bœuf Simmenthal, le king crab et la langoustine royale. La carte des vins est plutôt bien fournies, avec quelques très belles références.

En résumé, la Table est agréable, les tapas sont bons et luxueux, mais (il y a un mais) la note est un peu salée… On comprend peut-être mieux le nombre de berlines allemandes présentes sur le parking 🙂

  • Ambiance : 8,5/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 6,5/10

http://www.evanrestaurants.be/

J’ai goûté pour vous… Le Darville (Wierde)

Situé en bordure de la E411 à Arville (Wierde), le restaurant Le Darville est décrit comme une valeur sûre de la région namuroise.

Je précise immédiatement, que malgré la présence de routes importantes à proximité, cet établissement est installé dans une superbe fermette, mise en valeur pas une très jolie rénovation. La terrasse-jardin, quant-à-elle, nous plonge en pleine nature, faisant oublier les voitures au lointain.

Que dire du Darville ? Un service impeccable, même si parfois un peu trop présent, une sélection de vin originale et des assiettes décorées avec originalité et goût.

Nous avions choisi le menu ‘dégustation’, 6 services. On y retrouve de très belles préparations, notamment le carpaccio de langoustines bretonnes, et le ris de veau au poivre de Sichuan (un délice). Un mélange de cuisine traditionnelle française, avec quelques touches de moléculaires. Juste avant le dessert, une bouchée à l’azote est d’ailleurs réalisée devant vous. Nous n’avons pas testé le chariot de fromage, mais il était assez impressionnant.

Dans l’ensemble, une très bonne expérience que ce Darville : un excellent rapport qualité-prix. Il ne manque pas grand chose pour en faire un établissement étoilé.

  • Ambiance : 9,0/10
  • Cuisine : 8,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10

http://www.ledarville.be/

J’ai goûté pour vous… L’Ultimo

Il y a quelques jours, je vous parlais d’un restaurant du groupe luxembourgeois ‘Les Espaces Saveurs’, la Mirabelle. Cette fois, je voudrais mentionner une autre enseigne du groupe, ouverte il y a quelques mois, à Mamer : L’Ultimo. Si certains d’entre-vous ont connu la Calèche… C’est au même endroit, mais en totallement différent.

http://www.espaces-saveurs.lu/lultimo.php

La décoration ‘vieux luxembourgeois’ a laissé place à un espace ‘tendance lounge’ avec un terrasse sympathique. J’avoue, je n’ai visité ce restaurant que pour des lunches, donc je ne peux pas rendre compte de l’ambiance en soirée. Mais cela devrait être agréable.

Et l’assiette dans tout ça ? Rien à voir avec le passé. C’est bon, frais, et joliment présenté. Beaucoup de saveurs italiennes sur la carte, accompagnées de quelques touches asiatiques. Une bonne table, sans être non plus un gastronomique étoilé.

La formule ‘déjeuner’ est à ~20€, est les assiettes sont plutôt bien servies (trop servies même). Apparemment, ça semble plaire aux business(wo)men des sociétés du quartier  : le restaurant est rempli chaque midi…

  • Ambiance : 8,0/10
  • Cuisine : 7,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10

PS : Remarque importante, je n’ai aucun lien avec ‘Les Espaces Saveurs’. Mais si ils veulent m’inviter, je suis partant 🙂

J’ai goûté pour vous… Les jardins de mon père, nouvelle visite

Vendredi soir, nous sommes retournés manger aux Jardins de mon père à Thon, près d’Andenne. Notre première visite datait d’il y a un an et demi environ et nous avait laissé une bonne impression générale.

La formule « all inclusive » est toujours proposée et est maintenant au prix de 52,5€ pour l’apéritif et ses trois mises en bouche, l’entrée, le sorbet, le plat, le dessert, et le café accompagné de ses mignardises.

Le type de cuisine est toujours similaire, et nous avons constaté une belle amélioration au niveau de la présentation des plats.

Les mises en bouche étaient particulièrement simple mais bonnes. Pour l’entrée, Poussin avait opté pour le millefeuilles de St Jacques et coques de Dieppe et j’avais opté pour la salade tiède pigeon ramier. Les deux plats étaient particulièrement bien présentés et  gouteux.

Quant au plat, nous avons également fait des choix différents. Poussin a choisi la noisette de biche, boudin du Samson en croquant de pommes et poires, churros. La viande était très bien cuite et manifestement de bonne qualité. Pour ma part j’ai opté pour la roulade de poule faisane farcie aux ris de veau, estouffade de chou et fruits rouges. Un petit point négatif, j’avoue que si je n’avais pas su que la farce était à base de ris de veau je n’aurais pas pu le deviner… peut être était-ce dû à une cuisson trop longue des ris de veau. Mais cela n’enlève rien au goût du plat!

Les desserts sont quant à eux toujours issus de la pâtisserie Carrément bon.

Un bémol, le service… Peut être était-ce dû au fait que le restaurant accueillait ce soir-là un évènement privé d’une vingtaine de personnes, mais soyons honnête le service tenait plus de la brasserie que d’un restaurant. D’ailleurs en partant, nous avons récupéré nous-mêmes nos vestes dans l’armoire à l’entrée.

Hormis ce ‘détail’, le rapport qualité/prix est presqu’imbattable et je ne refuserais pas une troisième visite.

 

J’ai goûté pour vous… Le Tagawa (Bruxelles)

Le meilleur restaurant de sashimi de Bruxelles à mon avis.

Le Tagawa était situé sur le dessus de l’Avenue Louise au fond d’une galerie commerçante. ‘Était’ car le restaurant a fermé en ce mois de juin 2009.

Le bateau de poisson cru y était fabuleux : frais, plein de saveurs et de goûts. Le service (souvent en anglais) était correct, même si les serveurs avaient une fâcheuse tendance à pousser à la consommation…

Les autres spécialités de la maison : les sushis (évidemment) et les tempuras.

La décoration japonaise était assez réussie : table de bois clair, petits salons japonais privatifs, ambiance feutrée et fengshui.

Les prix ? assez élevé. Le bateau-dégustation (pour deux) était à plus de 80 euros. La carte des vins, assez fournie.

Que de regrets. Attendons une réouverture peut-être prochaine…

J’ai goûté pour vous… Le Chemin du Cèdre (Namur)

Depuis que j’ai testé la cuisine libanaise, je prends un plaisir incroyable à découvrir de bonnes adresses.

En plein centre du vieux Namur se trouve le Chemin du Cèdre, restaurant libanais ouvert depuis quelques années. Les points forts : la terrasse (très agréable en été, mais il faut réserver), l’amabilité des serveuses, le décor lounge… et bien évidemment la cuisine.

La carte est assez complète, même si la plupart des gens clients optent pour le menu ‘découverte’. On y retrouve toutes les spécialités libanaises traditionnelles : chaud, froid, grillades de viande. J’ai particulièrement apprécié le homos, la moussaka froide et les ailes de poulet citronnées. Un petit bémol, le taboulé libanais aurait pu être ciselé plus finement, mais c’est une critique facultative.

Le rapport qualité/prix est très intéressant : 27,5 € le menu avec dessert et thé à la menthe. On en sort plus que rassasié.

La carte de vin est par contre assez basique, et centrée sur des vin libanais.

Le service ? Très sympathique et convivial. Le sourire des serveuses, dont tout le monde parle, est bien réel voire envoutant…

Pour plus d’information, il y a un site web… http://sites.resto.com/lecheminducedre/

  • Ambiance : 8,5/10
  • Cuisine : 8,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 9/10

J’ai goûté pour vous… Au Palais des Indes (Bruxelles)

Situé sur l’Avenue Louise, le Palais des Indes ne doit pas être confondu avec La Porte des Indes situé un peu plus haut.

Le Palais des indes est un restaurant indien dont le principal atout est le buffet proposé les jeudi, vendredi et samedi soir. Un large assortiment chaud-froid de mets indiens, à un prix attractif (moins de 30 euros je pense).

C’est bon, sans être excellent… mais c’est néanmoins toujours rempli. Le réservation est donc plus que conseillée.

J’allais oublier un aspect important : la décoration et l’ambiance musicale sont fortement influencées par Bollywood.

  • Ambiance : 8,0/10
  • Cuisine : 7,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,0/10

J’ai goûté pour vous… La Boucherie (Luxembourg)

La Boucherie est comme son nom l’indique un restaurant spécialisé dans les… viandes.

Situé place d’Armes en plein centre ville, on peut y manger rapidement un filet de boeuf ou une brochette mixte. Qu’y conseiller ? J’apprécie beaucoup leur steak tartare agrémenté de tranches de chorizo, ou leurs grillades de viande.

Les prix y sont démocratiques et la décoration est celle d’une… boucherie. Le service est symathique et rapide. Un bon choix pour luncher rapidement le midi.

  • Ambiance : 7,0/10
  • Cuisine : 7,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 7,5/10