Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘sauce’

Pappardelle sauce au lapin

Aaah les pâtes… Mon petit péché mignon.

J’avoue que je ne fais jamais de pâtes fraîches. C’est un boulot énorme et il y en a toujours partout, la cuisine ne suffit pas à les étaler.

Mais j’ai pris la résolution (les bonnes résolutions de la rentrée…) de garder régulièrement un paquet de pâtes fraiches dans le frigo. Pratique pour les soirs où l’on a envie d’une bonne assiette de pâtes avec une vraie sauce cuisinée.

Pour cette fois, ce sera des pâtes au lapin! La viande de lapin donne un goût fin à la sauce mais rien ne vous empêche de réaliser la même sauce avec par exemple du poulet.

 

Pappardelle au lapin

Pappardelle au lapin

 

Ingrédients pour 2 personnes:

250g de pappardelle fraîche

2 râbles de lapin

1 petit oignon rouge

1 branche de céleri

4 brins de persil

10 cl de vin blanc sec

1 boîte de purée de tomates

 

Désosser les râbles de lapin et les hacher au robot.

Hacher l’oignon, le céleri et 3 branches de persil. Lse faire revenir dans un peu d’huile d’olive.

Ajouter le lapin, saler et poivrer et poursuivre la cuisson 5 minutes.

Déglacer avec le vin et laisser réduire un peu le jus.

Incorporer les tomates et laisser mijoter 20 minutes.

 

Cuire les pâtes al dente.

Les égoutter et les dresser dans un plat, napper de sauce et d’un peu de persil haché.

 

 

 

Saumon mi-cuit à la marjolaine, taboulé au tandori, sauce au yaourt

Il est venu le temps des jolies salades, des petits tartares, et des épices fraîches… Bon j’arrête de chantonner (Il est venu le temps des rires et des chants, des monstres gentils,..) et je vous parle cuisine.

Le but du jour, une entrée fraîche, jolie et rapide.

Au départ je pensais à un tartare de poisson. Mais j’hésite toujours à faire un tartare avec du poisson préemballé du supermarché. Je ne pense pas qu’il y ait un énorme risque mais bon, en général j’évite. Donc ici j’ai opté pour un saumon mi-cuit et refroidi. Le résultat à mon sens nettement meilleur!

 

Saumon mi-cuit, taboulé au tandori, sauce au yaourt

Saumon mi-cuit, taboulé au tandori, sauce au yaourt

 

Ingrédients pour 4 personnes:

300g de saumon

un gros bouquet de marjolaine

Saisir rapidemant le saumon sur une face. Il doit rester cru à l’intérieur.

Ciseler la marjolaine.

Détailler grossièrement le saumon.

Mélanger le saumon et la marjolaine.

 

Pour la semoule:

125g de semoule

1 càs d’huile d’olive

1 càc environ d’épices tandori

Cuire la semoule selon les indications, égoutter.

Egrainer la semoule, ajouter l’huile et les épices et réserver au frais.

 

Pour la sauce:

1 pot de 150g environ de yaourt grec

Jus de citron

Poivre noir et sel

1 càs d’huile d’olive

Assaisonner le yaourt avec le jus de citron, le poivre, le sel et l’huile.

Ajouter un peu d’eau si la consistance est trop épaisse.

 

Pour le dressage, déposer d’abord un cercle de saumon dans l’assiette de service. Dresser la semoule sur une assiette à part en tassant bien puis venir la déposer sur le saumon. Ajouter la sauce en dernier lieu.

 

Papardelle aux asperges vertes, crevettes grises et vodka

 

Ces derniers temps les recettes du blog sont à classer dans la catégorie « hyper facile, méga rapide ».

Manque de temps malheureusement pour les tralala, mini-préparations, cuissons super longues,…

Cela n’empêche quand même pas de bien manger! La preuve avec ces pâtes de saison aux asperges et crevettes grises.

Papardelle aux asperges vertes, crevettes grises et vodka

Papardelle aux asperges vertes, crevettes grises et vodka

 

Ingrédients pour 2 personnes:

300g de pâtes fraîches

125g de crevettes grises

1 botte d’asperges vertes

7cl de vodka (environ)

1 oignon

Crème (facultatif)

 

Nettoyer les asperges et les couper en morceaux d’environ 3 cm.

Les cuire à la vapeur.

Emincer l’oignon et le faire revenir au beurre.

Déglacer à la vodka.

Ajouter les crevettes et les asperges.  Ajouter également un peu de crème suivant la consistance voulue.

Rectifier l’assaisonnement et mélanger la sauce aux pâtes cuites.

 

 

Cailles à l’orange, salade de pâtes aux légumes

Cette caille a une longue histoire… J’exagère un peu mais bon…

L’autre jour, je me réveille avec une envie de caille. Direction le magasin (de taille moyenne)… Je trouve des coquelets mais pas de caille.

Bon, dimanche matin, direction la boucherie voisine. Le boucher me regarde d’un air dépité …. Il n’a plus de caille! Je pense que j’avais l’air désespérée. Voulant me faire plaisir, il m’avoue qu’il a 3 cailles dans le congélateur mais que bon, on ne vend pas des cailles congelées quand même!!!

Et bien tant pis, j’ai pris le risque, j’ai sauté sur les cailles! A prix plus que réduit parce que Monsieur le Boucher était plus que gêné. D’ailleurs je ne le citerai pas :-).

Congelées ou pas, on s’est régalé!

 

Cailles à l'orange

 

Ingrédients pour 2 personnes:

2 cailles

Le zeste d’une orange

Le jus de 4 oranges

1,5 càs de miel

Menthe fraîche

 

150g de petites pâtes ou d’orge perlé

1 carotte

1 petite courgette

1 poivron jaune

1 poivron rouge

2 oignons nouveaux

Cumin

Piment d’espelette

 

Commencer par détailler tous les légumes en petits dés.

Les faire revenir dans un peu d’huile et les cuire al dente. Assaisonner de sel, poivre, cumin et piment d’espelette.

Cuire les pâtes et les égoutter.

Mélanger les pâtes aux légumes et laisser tiédir la préparation.

Au moment de servir, garnir de menthe et de jeunes oignons ciselés.

 

Faire blanchir le zeste d’une orange deux fois dans l’eau bouillante.

Chauffer le miel avec le zeste d’orange.

Lorsque le miel commence à caraméliser, ajouter le jus d’orange et laisser réduire à petit feu.

 

Désosser les cailles.

Les faire dorer à la poêle dans un mélange beurre/huile d’olive.

 

 

Blancs de poulet, asperges vertes, jus à l’estragon et au citron kaffir

Asperges le retour! J’avoue que j’en achète toutes les semaines.

Un petit plat frais et rapide pour les soirs de semaine. Rien de bien compliqué.

A servir avec du riz ou une pomme de terre au four.

 

IMG_20140410_202103

Ingrédients pour 2 personnes:

2 blancs de poulet

Farine

1 botte d’asperges vertes

2 dl de bouillon de volaille

Crème

Estragon frais

Citron kaffir (ou de citronnelle)

Cuire les asperges à l’eau bouillante en les laissant croquantes. Les couper en 3.

Assaisonner le poulet, le passer brièvement dans la farine. Faire dorer le poulet à la poêle avec un peu d’huile d’olive.

Disposer les asperges et les blancs de poulet dans un plat.

Arroser de 2dl de bouillon de volaille et d’un peu de crème.

Ajouter de l’estragon ciselé et un peu de citron kaffir.

Poursuivre la cuisson au four à 210° durant environ 20 minutes.

Filet de plie vapeur, crème de légumes, sauce à la trappiste blonde

Z’avez vu mes nouvelles assiettes? 🙂 Blanches, toutes simples, je les adore. Je sens que je vais souvent les utiliser.

Elles ont été inaugurées dimanche midi en présentation de filets de plie cuit à la vapeur , des crevetters grises et une sauce à base de trappiste.  Un plat finalement bien belge

J’ai servi ce plat avec des quenelles de purée de pommes de terre.

 filet de plie sauce trappiste

 

Ingrédients pour 4 personnes:

4 filets de plie

Lait écrémé

Chou romanesco

Crevettes grises

 

Saler et poivrer les filets de plie.

Cuire les filets à la vapeur (environ 4 minutes) en y ajoutant quelques cuillères à soupe de lait.

 

Détailler quelques petits bouquets de chou romanesco et les cuire à la vapeur.

 

Pour la sauce:

15cl de trappiste blonde (ici de la Westmalle)

200g d’oignons doux

Thym

125g de champignons de paris

1dl de bouillon de volaille

1/2dl de crème à 20%

Faire revenir les oignons émincés grossièrement dans un peu d’huile d’olive. Ajouter le thym et les champignons. Mouiller avec la bière.

Ajouter le bouillon de volaille, la crème, et laisser réduire. Mixer pour obtenir une sauce bien lisse.

 

Pour la crème de légumes:

200g d’oignons doux

1 petit fenouil

5 branches de céleri

Thym

1dl de bouillon de volaille

1/2dl de crème light

Emincer le fenouil, les oignons et le céleri. Faire revenir à l’huile d’olive.

Ajouter le thym et mouiller avec le bouillon et la crème.

Lorsque tous les légumes sont cuits, mixer pour obtenir une crème épaisse.

Conchiglioni farcis à la purée de navets, infusion de chorizo

Vous l’avez remarqué aussi? Hier c’était la Saint Valentin … Si vous ne vous en êtes pas rendus compte c’est vraiment que vous vivez sur une autre planète :-).

Et de mon côté, le repas de Saint Valentin a été frugal …. Pâtes au beurre et jambon! Microbes obligent :-(. J’avais pensé prendre une photo de cette magnifique réalisation culinaire mais je n’aurais pas voulu faire de jaloux.

Cela dit, en parlant pasta, j’ai récemment craqué pour la bible des pâtes: La cuillère d’argent! Miam!

Et pourtant cette recette n’est pas du tout tirée de ce livre, qui en fait ne comporte qu’une seule recette de conchiglioni farcis.

Dans ce plat, la sauce salée et forte en goût contrebalance très bien le côté sucré de la purée de navets. Bon appétit!

 

Conchiglioni farcis

 

Ingrédients pour 2 personnes:

20 conchiglioni

Une botte de navets

1,5 càs de confit de chicons

2 gousses d’ail

Huile d’olive

Copeaux de parmesan

 

Détailler les navets en gros dés. Disposer les navets sur une plaque de cuisson avec l’ail épluché. Arroser d’huile d’olive et faire griller au four à 175° durant 30 minutes environ.

Lorsque les navets sont tendres, les mixer grossièrement avec le confit de chicons. Rectifier l’assaisonnement.

Cuire les pâtes al dente. Egoutter et les farcir avec la purée de navets.

Disposer les pâtes dans un plat et enfourner durant environ 15 minutes à 175°.

Pour la sauce:

300m de bouillon de légumes

8 tranches de chorizo

Crème

Porter le bouillon à ébullition avec le chorizo; laisser frémir pendant 20 minutes.

Arrêter la cuisson et laisser infuser pendant environ 1 heure.

Oter le chorizo, faire réduire de moitié. Crémer et donner un dernier bouillon.

Maquereau / purée au raifort / concombre aux algues

Le maquereau promis le 31 janvier est arrivé! Je vous rassure il n’est pas resté aussi longtemps dans mon frigo 🙂

J’ai réalisé ce plat complètement au feeling, donc impossible de vous donner de proportions.  Cela étant, il n’y a rien de bien compliqué, donc vous devriez vous en sortir sans trop de difficultés.

 

Maquerau / purée au raifort /

 

Ingrédients pour (environ) 2 personnes:

4 filets de maquereau

Poêler les filets de maquereau dans une poêle anti adhésive, côté peau en premier.

 

Pour le concombre:

1 concombre

Poudre d’algues

Huile d’olive

 

Pour la purée:

Cuire les pommes de terre à l’eau, les égoutter. Les écraser avec un peu de lait et le raifort. Saler et poivrer.

 

Pour la sauce:

1 échalote

Fumet de poisson

Estragon

Crème

Vinaigre de vin blanc

Faire revenir l’échalote ciselée dans un filet d’huile d’olive. Déglacer avec le fumet de poisson. Ajouter un trait de vinaigre de vin blanc. Ajouter l’estragon. Crémer (très peu) et rectifier l’assaisonnement à l’envoi.

 

Caille rôtie, chicon braisé et réduction de raisins noirs

Je vous disais récemment avoir constaté que toutes mes dernières recettes étaient très « poisson ». Il fallait donc bien que je me décide à cuisiner à nouveau de la viande! En fait en réfléchissant je me rends compte que j’ai cuisiné de la viande ces derniers temps, mais je n’ai rien publié car il s’agissait de plats simples, à savoir du boeuf et des côtes de porc, cuits au four à basse température et accompagnés de stoemp. Bref tout ça pour dire qu’aujourd’hui je vous propose de la viande… mais que la prochaine recette sera à base de maquereau!

La photo  du plat est « un peu » floue (disons encore plus floue que d’habitude…) … La faute à la vapeur qui n’arrêtait pas d’envahir l’objectif 🙂

 

IMG_20140130_205104

Ingrédients pour 2 personnes:

2 cailles

Beurre

Huile d’olive

2,5 dl de bouillon de volaille

1 échalote

250g de raisins noirs sans pépin

15g de sucre

5cl de porto

5 cl de vin rouge

Découper les cailles afin de détacher poitrine et cuisse. Réserver les carcasses.

Faire colorer les carcasses dans un mélange d’huile d’olive et beurre. Déglacer avec le bouillon de volaille et laisser mijoter 20 minutes à découvert.

Filtrer  le jus.

Emincer l’échalote, la faire revenir dans l’huile d’olive.

Déglacer avec le vin rouge et le porto. Réduire à 1/3.

Couper les raisons en 2. Les cuire à couvert avec le sucre; les raisons doivent « fondre » et cuire dans leur jus. Filtrer.

Mélanger les 3 préparations: le bouillon de volaille aromatisé, le mélange vin rouge/porto, et le jus de raison. Réduire à consistance de sauce.

Pour les chicons braisés:

3 chicons

Beurre

Huile d’olive

Noix de muscade

Couper la base des chicons et ôter le coeur. Les couper en deux dans le sens de la longueur.

Faire revenir les chicons dans une poêle dans un mélange beurre et huile d’olive. Assaisonner de sel, poivre et noix de muscade.

Pour les cailles:

Les faire dorer à la poêle dans un peu de beurre.

 

Pour la giabatta:

1 petite giabatta individuelle

Détailler 8 fines tranches et les faire dorer à la poêle, par exemple en même temps que les chicons ou les cailles

 

 

Chou farci, purée au foie gras, réduction au Porto

Aime pas le chou vert!!! Je trouve que ça ne sent pas bon du tout quand ça cuit … Mais pas de chance, dans les paniers de légumes, en hiver, je ne peux pas y échapper… Aux autres choux non plus d’ailleurs… Donc je m’adapte… Et au final, je suis très contente du résultat! Tout compte fait, vivement le prochain chou vert!

 

 

Ingrédients pour 2 personnes:

6 à 8 grandes feuilles de chou vert

250g de viande de veau hachée

1 oignon blanc

60g de lardons

1 blanc d’oeuf

Pommes de terre pour purée

10g de foie gras

Le blanc de 3 poireaux

+/- 2 càs de crème

 

Blanchir les feuilles de chou. Réserver

Hacher l’oignon. Le faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Ajouter les lardons.

Hors du feu, mélanger la viande hachée avec la préparation oignon/lardons. Ajouter le blanc d’oeuf. Saler et poivrer.

Façonner de petites boulettes de viande  et les enrouler dans les feuilles de chou. Maintenir avec de la ficelle alimentaire.

Cuire à couvert, avec un peu de beurre, durant 15 à 20 minutes suivant l’épaisseur.

 

Réaliser une purée de pomme de terre et y ajouter le foie gras.

 

Cuire les blancs de poireaux à la vapeur. Saler, poivrer, ajouter un peu de crème. Mixer pour obtenir une purée épaisse.

 

Pour la sauce: 

– Fond de veau

– Porto

Faire réduire du fond de veau au 2/3, ajouter un filet de Porto suivant le goût. Et un tout tout petit bout de chocolat noir si vous en avez envie …