Mumukouski

La cuisine (re)vue par Mumu

Posts Tagged ‘vin’

J’ai goûté pour vous… La Table d’Evan (Wemmel)

Cette fois, ma curiosité gastronomique m’a conduit dans un restaurant de la banlieue bruxelloise : La Table d’Evan à Wemmel.

Les avis sont assez divers sur ce restaurant, ou plutôt sur cet ensemble de restaurants. Autour d’une cuisine ouverte, on trouve trois adresses : Le Gril au herbes, la Table d’Evan et le Sushi M. J’avais opté pour la Table, version brasserie du Gril, à la décoration lounge : tables hautes, chaises hautes et service moins guindé.

La particularité de cet établissement est que l’on y mange un genre tapas gastronomiques (de luxe), 7 ou 9 en fonction de son appétit, et de son temps disponible. Un concept assez original, mais est-ce bon ? Pour ma part j’ai aimé. Notamment, le bœuf Simmenthal, le king crab et la langoustine royale. La carte des vins est plutôt bien fournies, avec quelques très belles références.

En résumé, la Table est agréable, les tapas sont bons et luxueux, mais (il y a un mais) la note est un peu salée… On comprend peut-être mieux le nombre de berlines allemandes présentes sur le parking 🙂

  • Ambiance : 8,5/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 6,5/10

http://www.evanrestaurants.be/

J’ai goûté pour vous… L’Essentiel (Temploux)

Après des mois d’hésitations et de multiples réservations avortées, nous nous sommes décidés à nous rendre à l’Essentiel à Temploux. Une adresse dont nous avions entendu beaucoup de bien, et qui est noté par un 17 dans le Gault&Milliau.

Ce restaurant est installé dans une ancienne bâtisse, rénovée avec soin ; couleurs grises, beaucoup de bois. Une petite touche de modernité ‘à la Valérie Damilot’, mais heureusement en version soft.

Nous avons opté pour le menu Ballade, en 6 services… et nous ne l’avons pas regretté. De la première entrée (Un audacieux dés de lard fondant), jusqu’au plat (Un pigeonneau merveilleusement cuit), tout est cuisiné et présenté avec une précision gastronomique. Les découpes et les cuissons sont parfaites.

Quelques remarques néanmoins, la sélection de vins grecs est agréable, mais pas enthousiasmante. La sélection ‘Prestige’ est probablement à conseiller. J’ai, pour ma part, été déçu par le dessert proposé (rhubarbe et sorbet à la violette)… Mais je semblais être le seul.

Le service est agréable, sans être trop présent. Une petite touche musicale en salle (légère) n’aurait pas été superflue.

En conclusion, une très bonne table de la région namuroise, mais une addition à la hauteur de l’étoile.

  • Ambiance : 7,5/10
  • Cuisine : 9,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,0/10

http://www.lessentiel.be

 

Soupe de vin rosé aux framboises, vermicelles de riz soufflés

 Difficile de rater ce dessert léger et frais : c’est un régal !

 

Ingrédients pour 2 personnes:

200g de framboises

60 cl de vin rosé

1 gousse de vanille

1 càs de miel

10g de vermicelles de riz

Sucre glace

Huile pour friture

 Verser le vin rosé dans une casserole, ajouter la gousse de vanille fendue en 2, et faire réduire de moitié. Quand le vin est réduit, ajouter le miel. Bien mélanger et réserver au frais.

Faire chauffer l’huile à 90° (ou utiliser une friteuse, c’est plus prudent… chauffer alors à 150°). Frire les vermicelles de riz; ils vont gonfler aussitôt dans l’huile. Les retirer directement et les déposer sur un papier absorbant.

Pour le dressage du dessert: Dans une coupe, une verrine, une assiette creuse (comme sur la photo), répartir le vin (après avoir ôter la gousse de vanille) et ajouter les framboises. Garnir avec les nouilles de riz et saupoudrer d’un peu de sucre glace.

J’ai goûté pour vous… Le CuisineMoi (Namur)

Une étoile au Michelin pour un restaurant namurois, cela mérite une, voire plusieurs visites… Le CuisineMoi est installé dans une petite maison rue Notre Dame, pas très loin du Casino. Une rue qui, il y a encore quelques années, était considérée comme une des plus mal famée de Namur. Heureusement les choses changent.

Bon rien à redire, c’est extrêmement bon, fin et délicat, présenté avec goût. Les produits sont d’une qualité irréprochable, réunis au sein de l’assiette pour les merveilles des papilles. Les vins (souvent portugais) proposés dans le menu viennent encadrer les plats, et les relever de petites touches sensuelles. Sans aucun doute, un de mes restaurants préférés.

Après quelques visites, je me permettrais malgré tout une remarque sur certains plats : parfois à force de chercher l’originalité à tout prix, on perd en saveur et on risque d’effrayer les clients. Les desserts, par exemple ne sont pas toujours au niveau du reste du repas. C’est la loi des restaurants étoilés, en proposer toujours plus.  Dommage, mais cela ne m’empêchera pas d’y réserver de nouveau 🙂

Le service en salle est orchestré par l’épouse du cuisinier. Elle même œnologue, elle vous décrit les plats et vins avec passion. Cela reste convivial et fait le charme du CuisineMoi.

Les prix sont encore abordables, même si c’est un peu plus cher que la moyenne namuroise.

Apparemment, le restaurant propose un plat du jour et un lunch le midi, mais je n’y suis jamais allé que le soir.

http://www.cuisinemoi.be/

  • Ambiance : 8,5/10
  • Cuisine : 9/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10

J’ai goûté pour vous… L’Huitrière (Bruxelles)

Choisir un restaurant place Sainte-Catherine à Bruxelles n’est pas une sinécure… De nombreux établissements se côtoient, menus pour touristes et service désagréables parfois.

L’Huitrière est installée rue Quai au Briques, au bout d’une lignée de restaurants. Et après quelques visites, disséminées sur de nombreuses années, j’y retourne avec plaisir.

Le service est correct (on peut traduire par ‘on ne vous pousse pas dehors pour que la table soit rentabilisée plus rapidement‘), la terrasse agréable et l’intérieur bourgeois. Des lambris au mur de cette ancienne maison bruxelloise côtoient les photos des visiteurs prestigieux de l’établissement. La carte est bien fournie, et bien entendu, centrée sur les poissons et crustacés.

Les plats sont joliment présentés, les sauces, goûteuses, ne débordent pas de l’assiette, et la grillade de poissons rempli l’estomac. Un petit bémol, je me demande si certains produits n’ont pas été congelés…

La carte des vins propose un choix assez complets, même si les prix sont un peu surfait.

  • Ambiance : 7,5/10
  • Cuisine : 7/10
  • Rapport Qualité/prix : 7/10

J’ai goûté pour vous… Le Vino Vino (Namur)

Avec un nom comme le Vino Vino, impossible de ne pas visiter ce bar à vin dans le centre de Namur. Ouvert par un sommelier expérimenté, ce lieu est une formidable découverte.

Quelques bouteilles ouvertes en permanence, quelques suggestions de différentes couleurs, et une carte des vins bien fournies. Envie d’un vin non-ouvert ? Il est évidemment possible d’acheter sa bouteille.

La patron est sympathique, l’endroit est agréable… mais que mange-t-on ? Plutôt un genre de tapas, en petites assiettes remplies de spécialités locales de qualité : rillettes, fromages, brandades, jambons… Il est également possible de commander des plats commun à la table, et de picorer.

Les prix sont très attractifs, principalement pour les vins ouverts. Évidemment, si vous choisissez à la carte, la facture peut légèrement s’emballer. Un conseil, attendez la fin de soirée, le patron termine les bouteilles 🙂

Il faut absolument réserver… sans réservation il est presque impossible d’y trouver une place

http://www.vinovino.be/

  • Ambiance : 8,5/10
  • Cuisine : 7/10
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10

J’ai goûté pour vous… Le Bon Vin (Namur)

Une bonne adresse namuroise que Le Bon Vin.

Situé dans la vieille ville, ce restaurant bar à vin est plein de surprises : un service convivial (papa et la fille en salle), des vins sélectionnés avec soin, et des produits de terroir, le plus souvent garantis Bio.

Tout à l’air bon sur la carte, et cela se confirme une fois dans l’assiette : les tomates ont du goût (sic), la terrine est excellente et les tartes faîtes ‘maison’. Un seul regret, la sauce soja accompagnant le poulet était peut-être un peu trop salée.

Le prix est plus que démocratique : 70 euros à deux avec entrée, plat, dessert et une bouteille de vin.

Attention, il vaut mieux réserver pour obtenir une place.

  • Ambiance : 7,0/10
  • Cuisine : 8,0/10
  • Rapport Qualité/prix : 9,0/10

J’ai goûté pour vous… Le Chiggeri (Luxembourg)

Le Chiggeri à Luxembourg, c’est trois lieux en un seul.

On peut s’y rendre pour boire un verre dans la partie pub, pour manger un petit bout en terrasse ou dans le jardin d’hiver, ou pour tester le restaurant gastronomique à l’étage.

Mais en dehors de la partie cuisine, le grand intérêt du Chiggeri est sa carte des vins : plus de 2000 bouteilles différentes y sont référencées. Si, comme moi, vous n’êtes pas un œnologue averti, laissez-vous guider par les serveurs, ils vont conseilleront le choix le plus approprié en fonction de votre budget.

Le Chiggeri propose également beaucoup de vins différents au verre, ou au pichet.

Bref, une maison luxembourgeoise avec un bon rapport qualité/prix, et cela pour toutes les bourses.

Ha il y a un site web : http://www.chiggeri.lu

  • Ambiance : 7,5/10
  • Cuisine : 8,0/10 (ou 9/10 pour la partie restaurant gastronomique, noté dans le Gault&Milliau)
  • Rapport Qualité/prix : 8,5/10

J’ai goûté pour vous… Le Café des Spores (Bruxelles)

Sous ce jeu de mots se cache un charmant bar à vin caractérisé par une cuisine à base de champignons.

Mes quelques visites sur place m’ont toujours enchanté : le charme d’un ancien magasin saint-gillois associé à la simplicité d’une carte affichée sur un grand tableau noir. Oui, j’oubliais de signaler : il faut regarder la carte derrière le bar en entrant dans le restaurant.

Que vous conseiller ? La crème brûlée au foie gras ou les œufs cocottes ? Dans tous les cas, laissez-vous guider pour le choix des vins ; La carte mérite d’être visitée (et revisitée)…

Pour en connaître plus, il y a un site web : http://www.cafedesspores.be

  • Ambiance : 8,5/10
  • Cuisine : 7,5/10
  • Rapport Qualité/prix : 8/10